Découvrir le design de présentation

Utiliser une seule police claire

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans la plupart des cas, choisissez une seule police claire de taille moyenne. Par exemple, définissez la taille pour le fond de la salle et réduisez les longues phrases à quelques mots.
06:07

Transcription

Dans la plupart des cas, choisissez une seule police claire de taille moyenne. Définissez la taille pour le fond de la salle. Pour cela, zoomez en arrière ou prenez du recul face à votre ordinateur. Réduisez les longues phrases à quelques mots. Plusieurs phrases sont possibles sur une même diapositive si vous comptez les lire avec votre public, sinon il décrochera. Les mots, une fois lus, sont rébarbatifs, donc rendez-les dynamiques. Concernant la police, chaque différence de style, taille, couleur et position sous-entend une différence de sens. Le style gras dit autre chose que le style standard. Idem pour les gros ou petits caractères. Ce style dit autre chose que celui-ci. Un texte ici dit autre chose qu’un texte là. Si vous créez des différences, elles doivent être volontaires et non accidentelles. Par exemple, placez votre texte dans une position similaire pour qu’il soit cohérent d’une diapositive à l’autre. Vous voulez cela, et non cela. C’est une différence accidentelle. Votre première décision portera sur le style de police à utiliser. Voici deux pistes de réflexion. Nous interprétons souvent la police par association. Une police moderne Didot exprime l’élégance et le glamour. On la trouve généralement dans le monde de la mode. Elle serait inappropriée sur le plan d’un cargo. Vous connaissez les polices de bandes dessinées, d’universités ou de westerns. On choisit aussi une police pour son caractère fonctionnel. Elle doit être claire, facile à utiliser et à lire. La police idéale a à la fois une bonne association et l’aspect fonctionnel. Pour votre présentation, optez pour l’aspect fonctionnel. La clarté est essentielle. Je préfère une police sans serif simple, d'épaisseur moyenne telle qu’Avenir, Myriad ou Gotham. Toutes ces polices sont très lisibles à l’écran même de loin. Évitez les polices par défaut telles qu’Arial et Helvetica. Avenir est plus ouverte, avec des lignes plus simples, et moins de détails. C’est une police plus nette, plus facile à regarder et plus facile à lire, surtout de loin. Pour certains sujets, il vous faudra une police serif. Les serifs sont de petits empattements au bout des traits. Les bonnes polices avec serif sont Baskerville, Century et Garamond. En général, les polices serif sont plus conviviales et plus travaillées que les polices sans serif. Elles rappellent les livres, la littérature, l’histoire, surtout parce qu’elles sont visuellement plus complexes. Si vous choisissez une police serif, vous diminuez le caractère fonctionnel, ce sera plus difficile à lire. Ce n’est pas important s’il s’agit d’un mot ou deux et s’ils sont en gros caractères, mais pour le reste, je recommande les polices sans serif. La clarté est essentielle. Évitez les extrêmes, les caractères très larges, très fins et condensés. Un caractère très large donne un effet gros plan. Ses ouvertures sont petites donc de loin, c’est confus. Un caractère très fin est presque invisible et ne se projette pas bien. Les lettres condensées font le même effet. Plus elles sont condensées, plus elles se ressemblent et sont difficiles à lire. Tout ce qu’on ajoute ajoute de la complexité. Évitez les contours, les ombres, et les deux en même temps ! Ils sont difficiles à lire et ne sont jamais nécessaires. Pour la même raison, évitez les polices décoratives. Sauf s’il y a seul mot spécifique en gros caractères. Parfois, vous voudrez ajouter une deuxième police. Par exemple, un numéro de chapitre en police serif avec un titre en police sans serif. Cela permet l’association et offre l’aspect fonctionnel de votre police normale. La clé ici est la différenciation. Le chiffre est très gros et en blanc et c’est un seul caractère. Ce qu'il faut éviter, c’est le mélange de deux polices dans un contexte identique. Mais vous pouvez mélanger deux épaisseurs d’une même police et elles fonctionneront toujours ensemble. S’il y a une ou plusieurs phrases, faites attention à l’espacement, qui doit être plus large que pour l'impression ou pour une lecture sur écran. Même si votre police est grande, pour le public, elle semble petite. Une petite taille de police nécessite un espacement plus important pour distinguer facilement les caractères entre eux. Et s’il y a un seul mot en gros caractères par diapositive, l’inverse sera aussi vrai. La police par défaut est espacée pour une lecture normale, comme la lecture d’un livre, donc un mot géant, même de loin, semblera trop espacé et doit être légèrement condensé. Bref, optez pour une police sans serif d’épaisseur moyenne, adaptée au fond de la salle, la même pour toutes les diapositives, évitez les fioritures et soyez attentif à l’espacement.

Découvrir le design de présentation

Concevez des présentations de qualité et partagez efficacement vos informations. Choisissez avec soin vos images, utilisez les graphiques et les couleurs appropriés, etc.

47 min (14 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :20 janv. 2017
Durée :47 min (14 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !