Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel de Visual Studio 2017

Utiliser un fichier EditorConfig

Testez gratuitement nos 1334 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez voir comment créer un fichier EditorConfig, portable sur différents éditeurs de programmation. Il s'agit d'établir des conventions de codage ainsi que les bonnes pratiques.
05:43

Transcription

Je reste un instant dans cette fenêtre des options. Parce que dans la partie affectation de nom, vous avez un peu plus de possibilités. Vous voyez que vous pouvez créer des règles, pour dire quel est le style obligatoire et la gravité bien sûr, pour le nommage d'un certain nombre d'éléments de votre code. Vous pouvez ajouter ici, avec le petit plus, une convention de nommage pour tout type d'identifiant. Par exemple, une propriété. Et vous allez dire pour cette propriété, je veux un style. On va pouvoir gérer ici les styles, ajouter un style et dire, je veux que ce soit obligatoirement préfixé par ceci, suffixé par ceci. Le séparateur de mot, ça va être, par exemple, un souligné. Et vous avez l'exemple, ici. Le style de casse, en mixte, par exemple ou bien, tout en majuscule, tout en minuscule. Le préfixe ce serait PROP. Alors là, ça commence à devenir très moche. Et vous donnez un nom : je vais l'appeler Moche, d'ailleurs. Et je vais faire OK. Et donc, je vais m'assurer ici, que la propriété doit être moche. Et je vais m'assurer aussi que ce soit carrément une erreur, si la propriété n'est pas Moche. Donc, lorsque vous avez fait quelque chose comme ceci, évidemment, vous allez tout supprimer, comme moi, là, voilà. Et vous pouvez donc, gérer vos conventions de nommage dans Visual Studio. Ça, c'est très pratique, donc je vais faire annuler. L'extension naturelle de ces styles de code en Visual Studio 2017, c'est la possibilité de placer un fichier de convention de codage dans votre projet ou quelque part dans l'arborescence, pour vous assurer que ces styles de codage puissent être à la fois respectés, mais soient aussi portables. Ce que je veux dire par-là, c'est que vous avez une sorte de petit standard. Ce n'est pas une norme si vous voulez. Mais c'est un standard qui s'appelle EditorConfig. Vous avez editorconfig.org, une sorte de standard, voilà, qui est portable sur un certain nombre d'éditeurs de programmation qui ont décidé de l'implémenter, bien entendu. C'est une façon d'écrire un fichier de config, qui s'appelle comme ceci : .editorconfig. Et qui va contenir des instructions de formatage et de style de codage, un peu sous la forme d'un fichier ini. Vous voyez, vous avez des crochets. Et on va vous dire, pour les fichiers de n'importe quelle extension ou de tout type, on va définir quel est le signe de fin de ligne. Pour les fichiers .python, on veut que l'indentation soit des espaces, que la taille des espaces soit de quatre. Donc, chaque indentation sera de quatre espaces, et cetera. Et vous pouvez donc ajouter, un fichier .editorconfig ; je fait un copier/coller d'ailleurs. Dans votre projet, par exemple, je vais faire, ici, à la racine du projet, je vais ajouter un nouvel élément, mais simplement un élément fichier texte. Je vais chercher Fichier texte. Je le nomme .editorconfig. Le point au début, c'est une façon en Linux et en Unix, de définir un fichier invisible, caché. J'ajoute et maintenant mon .editorconfig, je peux y ajouter quelque chose. Alors, si je prends un exemple. J'ai une page ici, github sur roslyn, le compilateur dotnet open source, j'ai un exemple d'editorconfig. Je pourrais dire, pour les fichiers .cs ou .vb, vous voyez la syntaxe, est-ce que j'utilise une qualification de style dotnet. En fait, ces extensions-ci correspondent aux choix que vous pouvez faire dans l'interface, dans les options qu'on vient de voir, pour les styles de codage. Vous avez donc cette syntaxe, je vous l'agrandis un petit peu. Vous pouvez dire, donc ça, il faut le retrouver, c'est la façon de donner le nom d'un style préexistant. Par exemple, on avait nos var. Vous voyez ici csharp_style_ var_for_built_in_types. Est-ce qu'on veut que ce soit vrai ou faux. Donc, on va mettre true/false. Et est-ce qu'on veut que ce soit : none, suggestion ou bien, on a ici, nos options pour dire, none, c'est la valeur par défaut, on ne s'en occupe pas. Ça doit être une suggestion ou warning ou error si on veut déclencher une erreur. Donc, à partir du moment où vous placez ça, je vais par exemple mettre ceci avec un copier/coller, ici, vous pouvez sauvegarder cet editorconfig, le partager avec votre équipe de développement, le conserver pour le mettre dans d'autres projets. Et tout comme ci vous aviez modifié ici, dans Outils ► Options ► Style de code; de la même façon, la vérification sera faite dans tout le code qui se trouve soit à la racine, soit dans les sous-dossiers de ce projet.

L'essentiel de Visual Studio 2017

Découvrez les éléments fondamentaux de l'interface de Visual Studio. Exploitez la richesse des fonctionnalités de cet environnement de développement intégré de Microsoft.

5h16 (65 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :10 août 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !