Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Découvrir API Platform

Utiliser Postman

Testez gratuitement nos 1343 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Postman est un outil indispensable pour utiliser des API. Grâce à lui, vous pourrez sauvegarder les requêtes et utiliser tous les verbes classiques d'une API.
04:42

Transcription

Bien sûr, vous pourrez utiliser juste la doc pour tester. C’est possible, on peut tester son API uniquement avec la documentation parce qu’ici on a des possibilités d’essayer. Alors, on vous dira également que vous pouvez utiliser des informations qui se trouvent ici pour pouvoir travailler avec « Postman ». Comment ça va marcher avec « Postman » ? On va copier cet URL-là et puis dans notre « Postman » ici, on va utiliser cet URL et on va pouvoir, regardez c’est génial, utiliser ici les mêmes verbes que ceux qu’on trouve dans la documentation. Concrètement, si je reviens ici à ma documentation, j’ai ici tous les verbes que je peux utiliser. À partir de ça, je vais pouvoir les mettre dans mon « Postman » pour travailler. Or si j’envoie ici comme ça, vous allez voir qu’en faisant en fait un GET sur cet URL, je n’ai pas la même chose que dans API Platform, pourquoi ? Parce que quand vous l’utilisez avec l’interface web comme ça, c'est-à-dire en allant dans le navigateur, vous allez avoir des informations qui vont être contextualisées. Ça, c’est fait automatiquement par l’interface d’API Platform. Par contre, si vous l’utilisez directement ici en mode API, vous allez voir que la réponse va être un petit peu différente. On va vous donner de l’information et ici on va vous donner du JSON et ce JSON-là va être en fonction de ce que vous allez récupérer. Donc là, bien sûr on ne récupère pas grand-chose. Mais on pourrait utiliser « Postman » pourquoi pas, pour envoyer de l’information. Si je fais un POST avec « Postman » et que j’envoie, ici je risque d’avoir peut-être des petits problèmes. On va me dire qu’ici effectivement il y a une erreur qui est arrivée parce qu’on doit obligatoirement avoir un « header ». Donc dans les « headers » ici, voyez qu’on est obligé d’avoir un « header » particulier et ce « header » doit correspondre à ce que vous avez sur le POST ici et là vous avez déjà les informations. Il y a beaucoup d’information qui existent qui vous permettent de configurer. On sait qu’on va devoir envoyer de l’information et qu’on va devoir par exemple envoyer ça. Donc là, on pourra tout à fait récupérer l’information et l’envoyer et cette information-là, vous pourriez la récupérer ici et venir l’insérer ici dans le « body » en disant : ok, je vais envoyer un « body » en gros comme ça et je vais envoyer. Alors le problème c’est que vous voyez qu’il y a un gros souci, c’est qu’il va vous manquer vraiment de l’information. Il va vous manquer ici des contextes particuliers, notamment on vous dit qu’il faut envoyer de l’application JSON, etc. Donc on pourrait rajouter ici tout simplement un « content type » dans le « header » et ici dans le « header » on va mettre « content type » et on va mettre la valeur. Donc on sait que le « content type » de notre « header » est ici. Donc on va récupérer cette clé-là. Ça doit être « application/json » et là, on va envoyer. En envoyant comme ça, on va vous dire qu’il y a un petit problème aussi sur l’update. On vous dit que l’update n’est pas disponible pour cette opération. Pourquoi on vous dit ça ? Tout simplement parce que là, vous avez mis l’« id ». En mettant l’« id » sur du POST, ça pose un petit peu problème. Donc on va devoir enlever cet « id » et refaire un envoi. En faisant un envoi comme ça, en ayant rajouté bien sûr le « header » du contenu qu’on souhaite envoyer, c'est-à-dire « application/json » et en ayant donné les informations dans le « body », je répète bien que c’est dans le « body » qu’on va soumettre de l’information, on voit qu’effectivement ici on a bien créé une nouvelle tâche, cette tâche a été créée et pour parfaire l’opération, on va quand même aller vérifier en base de données sur « task » que dans le contenu, on a bien effectivement créé une première information. Vous voyez qu’il est très simple d’utiliser « Postman » pour travailler avec nos différentes routes. Par contre, attention à bien respecter deux choses : soit il y a un « raw » ici pour envoyer du JSON, c’est quand même beaucoup plus simple que de passer par un formulaire. Et surtout dans les « headers », n’oubliez pas de renseigner votre « content-type » en disant que c’est de l’« application/json » que vous allez envoyer. Sinon API Platform en face ne pourra pas comprendre ce que vous êtes en train de faire et ça va poser des problèmes parce qu’il n’y aura pas possibilité d’envoyer de l’info. Voilà comment on utilise « Postman ». Bien sûr, ce qui est bien avec « Postman » aussi, c’est que vous avez référencé sur le côté tout ce que vous avez fait et vous aurez possibilité de créer des collections, aucun souci avec ça, pour pouvoir mettre à l’intérieur les différentes routes que vous êtes en train d’utiliser et les sauvegarder, les mettre de côté. Donc vous voyez que là par exemple on vous dit que vous pouvez sauvegarder cette route-là et pour sauvegarder cette route-là, on va essayer de fermer ce petit panneau-là, voilà. Il faudra bien sûr renseigner ici des informations, lui dire dans quelles collections vous allez le sauvegarder, etc. Donc vous allez d’abord devoir créer une collection, etc. « Postman » est un très bon outil quand vous allez avoir une grosse API à gérer parce que vous pourrez tout enregistrer et vous pourrez même partager avec vos collègues les différentes routes.

Découvrir API Platform

Prenez en main le framework API Platform. Voyez comment effectuer sa configuration, créer des services web de données, et réalisez ainsi efficacement une application complète.

3h24 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !