L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Utiliser l'outil Pathfinder

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à fusionner des objets avec les outils du panneau Pathfinder. Il vous permet également d'assurer la réversibilité des modifications.
07:52

Transcription

Nous allons voir ce que sont les « Pathfinders », un mot qui n'a jamais été traduit parce que probablement très difficile à traduire. On recherche en fait, à partir de deux ou plusieurs tracés, à retrouver un tracé composite, une résultante d'un calcul entre les deux. On va les retrouver à travers le menu Fenêtres, dans les panneaux et je vais le retrouver directement ici dans ce panneau en forme de deux carrés qui se chevauchent. On va retrouver ici les différents modes. Je vais donc déplacer mon panneau pour bien le mettre en évidence et me servir de cet exemple, que je vais sélectionner par encadrement avec l'outil de Sélection flèche noire, puis à l'aide de la touche Alt enfoncée, dupliquer. Vous voyez la double flèche qui apparaît montrant qu'on va dupliquer. Je déplace et duplique et je mets la touche Majuscule pour être sûr d'être dans l'axe. Je déplace un peu plus bas et je relâche. J'ai bien dupliqué et, à travers le menu Objets puis, je remonte ici, dans les Transformations, je vais demander de répéter cette transformation, c'est-à-dire le déplacement avec duplication. Et je le répète encore avec le raccourci clavier que j'ai analysé au passage Ctrl ou Cmd + D Me voilà donc avec quatre situations, pour les quatre premiers points que l'on va aborder ici. Si je regarde, j'ai bien deux tracés l'un devant l'autre, le cercle vient chevaucher le rectangle. Si vous sélectionnez les deux formes, vous pouvez, à l'aide de ce bouton, transformer ces éléments en un seul et unique. Le tracé intermédiaire a purement et simplement disparu. J'annule l'opération pour vous me le montrer d'une autre façon. En effet, si je viens sur ce même bouton et que je lis ce qui est écrit en dessous « la réunion des deux formes peut se faire de façon composée en appuyant sur la touche « Alt » Si j'appuie sur la touche « Alt », je vois le résultat mais je vois bien qu'il reste la forme, et l'autre forme dessus. Si je regarde à travers mes calques en cliquant sur le triangle, je vois cette forme, composée de deux formes en réalité, le cercle et le rectangle, le carré en l'occurrence, sont toujours présents. Au passage, si vous ne retrouvez pas les formes lorsque vous avez un objet sélectionné, il vous suffit de cliquer sur la loupe pour que le logiciel ouvre le plan directement à l'endroit où il se trouve. On a donc bien ici deux formes à la différence de ces deux formes qui, elles, sont une seule forme maintenant, un seul et unique tracé, alors que là j'ai bien un regroupement de deux formes, sous la forme de quelque chose qui va présenter l'avantage, c'est qu'on va pouvoir, en prenant la flèche blanche ou en faisant un double-clic dans cette zone, ou en faisant un double-clic dans cette zone, pour passer dans un mode qui s'appelle « Isolation », déplacer cet objet et voir que, quoi qu'on fasse, quel que soit l'endroit où on le met, il reste fusionné avec l'autre. On est donc dans une fusion réelle et, ici, une fusion virtuelle. Je vais revenir en arrière avec ma commande Ctrl+Z effectuée une fois, puis deux fois et sortir du mode Isolation en cliquant sur cette flèche ou, encore mieux, en faisant deux clics sur le plan de travail. J'annule encore l'opération précédente pour récupérer ces deux objets. Première opération donc, nous réunissons les deux formes de façon virtuelle ou réelle, virtuelle avec la touche Alt. Lorsque vous avez le besoin, à un moment donné, de le passer en réel, le bouton Décomposer vous permet alors de passer ce réglage de façon définitive. Deuxième point, comme on peut le remarquer ici, la forme du dessus va, en fait, se soustraire à celle du dessous. Si je clique sur ce bouton, j'aurai bien croqué avec le cercle, la forme rectangle Il sera possible de faire l'opération inverse avec celui-ci. Si je viens sur ce bouton, ce sera l'inverse, c'est l'opération du rectangle qui vient croquer le cercle qui est devant lui. J'annule l'opération pour basculer sur le troisième point de cette ligne, uniquement les quatre points de cette ligne peuvent être décomposés et donc réalisés de façon virtuelle avec la touche « Alt ». Ici, c'est l'intersection, Alt+clic si je veux qu'elle soit virtuelle. En effet, je garde bien mes formes complètes mais le résultat n'est que l'intersection des deux. Il est vrai que si je prenais, avec la flèche blanche par exemple, une seule des deux formes, je pourrais sans problème la déplacer et voir le résultat de l'intersection nouvellement créée. J'annule l'opération et, comme je vous ai montré qu'il est possible, lorsque vous sélectionnez cet élément, de décomposer, il est également possible, à travers le menu du panneau, d'annuler la forme composée et de revenir à la situation initiale. SI je clique sur ce bouton simplement sans la touche Alt, j'obtiens un résultat définitif et ce résultat va être différent sur cet objet-là où, en cliquant sur ce bouton, je vais réaliser une exclusion, l'absence donc de matière entre les deux. Nous allons nous rendre maintenant sur le plan de travail numéro 2 en faisant un double-clic sur le 2. J'ai ici une carte de France qui semble bien belle comme elle est faite mais, dans la réalité, si je regarde la Bretagne, elle dépasse largement sur les départements d'à côté, celui-ci également et ainsi de suite. Nous allons voir une fonctionnalité qui va nous permettre, d'un seul coup, de faire en sorte que ces zones qui ne sont pas de véritables pièces de puzzle puisqu'elles ne s'emboîtent pas réellement mais qu'elles sont positionnées en arrière-plan par exemple, et que, par conséquent, le bleu me donne une bonne frontière. Mais j'aurais voulu avoir de véritables morceaux de puzzle. Dans ce cas, je sélectionne mes éléments et je vais pouvoir demander différentes choses. La première chose va être une division. Cette opération ne m'intéresse pas puisqu'elle va diviser, c'est-à-dire se servir de tous les tracés pour faire des morceaux indépendants. Or, les morceaux que je crée ne correspondent à aucune région. J'annule donc cette opération. En l'occurrence, ici, ce qui m'intéresse, c'est plutôt de les fusionner. Notez au passage que Basse et Haute Normandie vont être regroupées en une, c'est la différence qu'il y a entre le pochoir et la fusion. Le pochoir va véritablement découper et garder chacune des zones en ayant retiré tout le surplus derrière. Je me retrouve donc dans une situation où je peux maintenant prendre la région après avoir fait un double-clic et la sortir, et on voit qu'on a exactement la pièce de puzzle qui se raboute avec les autres. J'annule l'opération. Vous pouvez noter également que le contour a disparu. Par contre, on retrouve bien Basse et Haute Normandie toujours indépendantes. J'annule avec Ctrl+Z cette opération pour revenir à la situation initiale et passer le bouton suivant qui fait une différence entre pochoir et fusion, fusion : si deux couleurs se touchent, elles ne deviennent qu'une et c'est ainsi que j'ai réuni Basse et Haute Normandie en Normandie tout court. Voilà donc des moyens pratiques pour construire des schémas ou des zones avec des recouvrements mais qui veulent finalement pouvoir être scindées en morceaux. Pour les autres situations, ici, c'est la notion de découpe. On montre bien que l'on ne va garder que ce qui est sur la zone. Par exemple, je vais sélectionner ici une forme en disant que je voudrais faire uniquement l'Est de la France. Je fais donc un cercle avec la touche Majuscule. Je sélectionne ces éléments pour l'ensemble et je vais demander de découper. Dans ce cas, je vois que tous les éléments extérieurs ont disparu et que j'ai bien découpé la forme précisément, comme je le souhaitais. Le point suivant nous permet de travailler uniquement sur des contours. Il est intéressant alors, non plus d'avoir des formes pleines mais bien des formes avec des contours. Je vais donc sélectionner tous les éléments que j'ai créés ici et leur demander d'avoir un contour. Je vais augmenter un peu la taille, voilà. La notion de Contour va me permette, ici, quand on clique sur ce bouton de transformer tout en contour exclusivement et des contours que l'on va pouvoir manipuler différemment puisque chaque élément devient un tracé. C'est-à-dire qu'ils sont coupés à chaque jonction, on ne récupère que des tracés de contours. Nous avons fait le tour de tous ces « Pathfinders » qui seront utiles pour d'autres fonctionnalités encore, comme par exemple dessiner rapidement des formes. Si vous voulez faire un E, vous pouvez faire un rectangle, je vais lui demander de le remettre sous sa forme intiale et puis, avec la touche Alt, répéter ce rectangle puis le répéter encore et réaliser un autre rectangle vertical qui correspond à cette zone. Bien sûr, lorsque vous aurez fait ce résultat, il faudra fusionner le tout. Je le sélectionne et demande d'en faire une Réunion. Attention, lorsqu'on fait la réunion on va pouvoir retrouver ici un nombre de points conséquents, il reste des points correspondants aux points de fabrication du rectangle. J'annule l'opération et, dans les options du panneau, je demande de faire en sorte de supprimer les points redondants. Maintenant, quand je fais cette opération, je retrouve un E parfaitement réalisé.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !