Découvrir Capture One Pro 9

Utiliser l'outil de réglage d'exposition

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dès la prise de vue, l'exposition doit être correcte. Si vous choisissez de travailler dans le format brut des APN, une latitude permet d'adapter l'exposition. Étudiez également le contraste, la luminosité et la saturation.
06:45

Transcription

Nous allons voir comment on peut régler notre image, en termes essentiellement de l'exposition. Pour cela, je vais me diriger parmi les onglets sur l'onglet qui est intégré et qui me permet de régler, en me servant de l'histogramme sous forme de vision, les réglages d'exposition. On le retrouve à travers cet onglet dans l'espace de travail qui est simplifié, qui s'appelle simplifier, importer, éditer, exporter mais si je viens sur l'espace de travail par défaut, nous allons voir que l'histogramme, qui est au cœur de la compréhension de l'exposition de l'image, est omniprésent. En effet, que je clique sur l'onglet Capturer, qui permet de piloter l'appareil photo, mais ne me donne immédiatement l'information sur l'histogramme, ou que j'aille à travers les réglages de couleur, ou encore d'exposition, dans tous les cas de figures, comme vous pouvez le constater, l'histogramme n'a pas été oublié. En effet, il est bien de se situer sur l'image, à une condition évidente, c'est d'avoir un écran calibré. Si votre écran n'est pas calibré, il est très difficile de s'assurer que l'image soit la représentation de ce que l'on en attend. L'histogramme, lui, nous donne une analyse réelle de l'image sur la façon dont sont répartis les pixels, entre les plus clairs, situés sur la partie droite de l'image et les plus sombres, situés sur la partie gauche. Si cet histogramme est présent dès la capture, c'est qu'il est évident que c'est dès la prise de vue qu'il faut s'assurer d'avoir une bonne exposition. Et sur le dos de vos appareils photo numériques, vous avez la possibilité bien entendu d'afficher un histogramme, pour vous assurer d'avoir bien exposé vos images d'emblée. Maintenant, lorsqu'on retrouve l'image au niveau de Capture One, on va bien sûr pouvoir influer sur l'exposition, après-coup. Attention : la latitude de travail sur l'exposition est liée directement à la façon dont on a capturé l'image. Si vous avez travaillé sur le format JPEG, que l'appareil photo vous permet de délivrer directement en sortie, ce format est limité à 8 bits par pixel et vous donne une image déjà développée. Certes, vous pourrez encore jouer sur l'exposition de l'image mais ce sera avec des limites évidentes. Pour aller au-delà de ces limites, il est préférable de travailler avec le format RAW, qui vous permet de déplacer le traitement de l'appareil photo vers l'ordinateur, et vous donner la chance de le maîtriser totalement à travers Capture One. C'est ce que nous allons faire maintenant en venant sur cet onglet et en jouant sur les critères de l'exposition. Dans cet outil Exposition, on va retrouver différentes choses. On va commencer par parler des petites icônes situées en haut à droite. Le point d'interrogation vous permet tout simplement d'aller directement sur l'aide en ligne concernant cette zone, qui est l'exposition. Le petit a vous permettra de façon automatique de régler le réglage que vous voulez. Ici, si je fais clic, j'ai bien automatisé le réglage dans mon image et je peux voir l'histogramme qui se réajuste. En l'occurrence, l'image a été surexposée de quasiment deux tiers de diaphragme. Pour remettre le curseur à zéro, vous pouvez toujours faire un double-clic sur le curseur. Mais si plusieurs curseurs ont bougé, pour remettre l'ensemble à zéro, vous pouvez le faire en cliquant sur cette flèche, qui permet de faire un retour en arrière, qui réinitialise l'ensemble du module. Le a permet donc de faire de l'automatique, la petite flèche, de remettre à zéro. Cette double flèche permettra, lorsque l'on a fait des réglages spécifiques et qu'on veut les reporter sur une autre image, de pouvoir les copier. Un clic dessus me permet de voir qu'effectivement, les deux réglages effectués ont été cochés comme des réglages que je veux pouvoir coller ou appliquer sur une autre série d'images. J'annule cette opération et j'arrive sur le menu, qui est positionné à droite et qui nous permet éventuellement soit d'utiliser des pré-réglages, comme on peut les voir, et par anticipation par un simple survol, anticiper le résultat, soit on pourra tout simplement sur des réglages qu'on a effectués, les enregistrer comme des pré-réglages Utilisateur qu'on pourra réutiliser par ailleurs. Passons maintenant à l'exposition réelle. Je vais donc demander de réinitialiser le module en cliquant sur ce bouton et je vais pouvoir jouer sur l'exposition. Surexposer l'image tend à déplacer l'histogramme sur la partie droite. Comme vous pouvez le constater, si j'expose ici pour les parties sombres de l'image, eh bien je déplace sur la partie claire et je retrouve des détails dans l'image dans les zones les plus sombres, mais en brûlant les parties les plus claires. À l'inverse, si je déplace mon histogramme de l'autre côté, à un moment donné, on va finir par perdre toute information dans l'image, comme vous pouvez le constater ici, où j'ai fait en sorte d'avoir le maximum d'informations dans les zones de lumière. Bien sûr, l'exposition est toujours un problème. On va exposer pour les ombres ou exposer pour les hautes lumières et on aura du mal à être exposé pour toutes les situations. Par exemple, dans des situations de contre-jour, on va retrouver dans l'histogramme des informations tout en haut de l'image, et des informations également sur les zones sombres. Finalement, surexposer donnera plus de détails dans les ombres mais va avoir pour effet de brûler totalement les hautes lumières. À l'inverse, si on expose pour les hautes lumières, on aura plus de détails évidemment à ce niveau, mais fatalement, on va faire en sorte de rendre complètement charbonneuses les zones d'ombre. On va donc pouvoir jouer sur ce qui était à l'exposition de façon globale, on verra comment on pourra le jouer de façon plus locale, et en particulier jouer sur ce qui s'appelle High Dynamic Range, situé juste en dessous. On pourra jouer sur le contraste. Le contraste, c'est l'écart qu'il y a entre les hautes lumières et les ombres. Si on regarde sur l'histogramme, l'augmentation du contraste aura pour effet de faire en sorte d'écarter les points, d'aller vers les extrêmes. Les blancs deviennent plus blancs, les noirs deviennent plus noirs, l'image gagne en contraste. À l'inverse, en allant à gauche, on va rapprocher les éléments vers le centre, l'image étant toute plate si on n'avait vraiment que des valeurs de gris, mais ici, en ramenant le curseur sur la gauche, j'ai baissé le contraste et obtenu des écarts moins importants entre les ombres et les hautes lumières. On pourra également jouer sur le critère de luminosité. Je clique et je glisse pour l'amener sur la partie gauche, je baisse la quantité de lumière ou au contraire je l'augmente. De la même façon ici, ça va se faire de façon globale sur l'image, bien entendu, et si on récupère des détails dans les zones d'ombre, on va fatalement brûler les autres lumières. Enfin, le dernier critère concerne la saturation. L'image peut être très saturée ou au contraire désaturée. En allant vers la gauche, je vais tendre à désaturer, à avoir des couleurs plus pastels, voire même arriver jusqu'au gris complet. Si je vais sur la droite, au contraire, je vais redonner de la vivacité aux couleurs et leur donner un aspect beaucoup plus pur. Notez que lorsque vous avez déplacé plusieurs curseurs sur une image, et donc modifié l'ensemble de l'exposition, des réglages de contraste, luminosité et saturation, vous pouvez remettre à niveau tous ces éléments en cliquant sur cette flèche. Et vous pouvez également le faire en appuyant sur la touche Alt ou Option sur Mac pour pouvoir voir avant ou après votre réglage. Ainsi, quand vous appuyez, vous voyez avant et dès que vous relâchez, les curseurs se repositionnent à la position que vous avez choisie. Enfin, clic sur ce bouton remet tout le monde à zéro.

Découvrir Capture One Pro 9

Prenez en main Capture One Pro et effectuez un traitement haut de gamme de vos images numériques. Explorez l’interface, importez vos images, utilisez le catalogue, etc.

4h10 (52 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !