Les fondements de la gestion de projet : La communication

Utiliser les technologies de l'information et de la communication

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans un monde qui s'accélère, vous verrez l'importance des technologies de l'information et de la communication, ainsi que leur poids dans la communication actuelle.

Transcription

La communication est un domaine qui évolue continuellement. Les deux vecteurs principaux d'évolution sont l'accélération de la circulation de l'information et l'évolution des supports de communication. Ces deux vecteurs sont fortement corrélés. L'évolution de l'un entraine généralement l'évolution de l'autre car le message et son support sont inévitablement liés. Le premier vecteur s'inscrit dans une volonté du marché d'aller toujours plus vite car la vitesse est synonyme de croissance. En ce sens, le partage des données s'impose peu à peu du fait de leur diffusion rapide. Cette circulation devient aujourd'hui quasi instantanée grâce, notamment, aux smartphones qui connectent les individus en permanence. La génération Z est d'ailleurs souvent caricaturée avec un smartphone à la place de la main. Le second vecteur nous intéresse particulièrement dans cette partie. Les techniques de l'informatique, de l'audiovisuel, des multimédias, d'Internet et des télécommunications permettent aux utilisateurs de communiquer, d'accéder aux sources d'informations, de stocker, de manipuler, de produire et de transmettre de l'information. Depuis la transition du numérique, les formes de communications sont différenciées et variées. Par exemple, un message peut être encodé sous forme de texte, de musique, de son, d'image, de vidéo ou d'interface graphique interactive. Les textes juridiques et réglementaires utilisent la locution de : « communication électronique ». Les nouvelles technologies de l'information et de la communication, ou NTIC, révolutionnent la communication d'entreprise. L'émergence du Web 2.0, qui désigne l'ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages qui ont suivi la forme originelle du Web amènent plus de simplicité et d'interactivité aux acteurs. On parle aussi de développement de la sociabilité grâce au développement de nombreux outils collaboratifs. Toutes ces technologies modifient en profondeur les organisations, les méthodes de travail et aussi la communication des entreprises tant en interne qu'en externe. Si nous souhaitons établir une communication moderne, dynamique et adaptée, nous ne pouvons nous permettre d'occulter les NTIC. Nous pouvons citer, par exemple, les messageries instantanées, les plateformes d'échange ERP, les documents infonuagiques, collaboratifs, les supports interactifs, les visioconférences ou encore les retours d'expériences instantanés. Ces technologies accentuent le besoin de cohérence des messages communiqués car chaque partie prenante a de plus en plus accès à l'ensemble des communications. Elles peuvent participer et même partager des opinions avec des communications qui ne leur étaient pas destinées. Cette transparence amenuise de plus en plus la frontière entre la communication interne et la communication externe. On observe en effet un décloisonnement progressif des communications, lesquelles, tout en restant modulées et adaptées à une ou des parties prenantes spécifiques, doivent s'inscrire dans une communication globale, transversale et valuée. Toutefois, bien que les nouveaux outils de communication se développent, ils n'ont pour autant pas encore remplacé les outils traditionnels de communication dans l'entreprise. En effet, ils favorisent une rapidité de communication mais en fonction des supports choisis, ils contiennent plus ou moins de risque de perte ou de déformation de notre message. Par exemple, le langage sms, malgré la présence d'émoticones, limite le message au langage verbal, c'est-à-dire au poids des mots. Nous avons vu précédemment que le langage verbal ne représentait que 10 %, en moyenne, du poids total d'un message interpersonnel. C'est pourquoi ce moyen de communication génère souvent des incompréhensions en communication interpersonnelle. Pour être efficient, il demande aux deux communicants une connaissance respective de l'autre et, en cas, d'incompréhension, une question plutôt qu'une supposition. Si les deux communicants se connaissent mal, il faudra privilégier un support différent sous peine de perdre finalement du temps. C'est donc à nous, grâce à notre culture, grâce à nos analyses, de rester maitre des NTIC et d'associer au mieux ces différents types de support pour toucher un maximum de cibles et s'assurer de la bonne circulation et compréhension des informations diffusées. Si la plupart des acteurs des parties prenantes d'un projet a plus de 50 ans, les NTIC auront une place limitée dans notre communication de projet. Une fois de plus, il n'existe pas de meilleur moyen, de meilleur support, de meilleur encodage; il existe simplement une communication appropriée. Alors, jugez-vous utile l'utilisation des NTIC au sein de votre projet ? Avez-vous établi des supports préférentiels ?

Les fondements de la gestion de projet : La communication

Découvrez les différents canaux de communication. Maîtrisez les différents outils, méthodes et stratégies liés à la communication en gestion de projet.

1h22 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :27 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !