L'essentiel d’Affinity Designer

Utiliser les préférences

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Avant de commencer à travailler, réglez quelques préférences pour obtenir de bons résultats. Il s'agit notamment des préférences en matière de colorimétrie.
07:04

Transcription

Alors avant de commencer, on va quand-même jeter un petit coup d'oeil aux préférences de Affinity Designer, juste pour que vous ayez un peu une idée de comment ça fonctionne les préférences, là aussi. Et puis aussi principalement parce qu'il y a peut-être 2-3 réglages à voir. Vous avez ici une petite icône qui vous permet d'avoir les dossiers. Et après à côté vous avez une petite flèche, pour éventuellement passer de l'un à l'autre comme ça. Si je vais dans le Général, il y a pas grand chose à faire. Vous pouvez noter qu'on peut importer le texte de Photoshop comme texte plutôt que comme bitmap, ce qui peut être très très utile. « Masquer automatiquement l'extension » ça c'est comme vous voulez. Pensez bien à vérifier la langue, mais normalement il y a pas de problème, tout ça est bien réglé, donc je vais passer à la suite. On va passer à l'interface Utilisateur. Le niveau de gris de l'arrière-plan, ça ça vous permet éventuellement de pouvoir travailler avec une interface un peu moins noire, si vous aimez pas. Moi je vais essayer de partir sur une interface un peu plus grise, parce que quand des fois je travaille avec des fonds qui sont noirs, ben le noir et le noir, on voit plus rien. Donc j'ai plutôt tendance à vouloir mettre quelque chose d'un tout petit peu plus clair. Par contre pour les menus, vous pouvez aussi les éclaircir ou les assombrir. Par contre pour les menus, j'aime bien quand c'est assez noir pour que la police se lise bien. Vous pouvez éventuellement, si vous trouvez que les polices sont trop petites, les rendre plus grandes. Mais faites très attention, vous allez pas le voir. Il faut redémarrer le logiciel pour que ça fonctionne. Moi ça me parait bien. Et le délai d'affichage de la bulle d'aide ça c'est très important au début. Quand vous démarrez, pensez à avoir des délais d'affichage très courts, parce que ça vous permet comme ça de tout de suite voir quoi correspond. Après éventuellement vous en aurez pas forcément besoin. Ça c'est le nombre de décimales et tout, c'est très bien réglé, il y a rien de vraiment particulier, donc on va le laisser tel quel. Dans les performances, l'intervalle de restauration des fichiers, en fait il y a une sauvegarde automatique et donc ça veut dire qu'au pire, vous perdez 300 secondes de travail entre 2 sauvegardes. Après vous pouvez en mettre moins si vous voulez, mais effectivement ça me parait assez sage, 300 secondes c'est pas grand chose, ça fait 5 minutes. Alors Utiliser l'OpenGL, normalement c'est ce qu'on utilise principalement pour avoir un rendu video correct, et vous pouvez aussi utiliser uniquement le GPU intégré, c'est à dire la carte video. La qualité d'affichage, pareil, elle est très bien réglée, elle est comme il faut. Vous voyez que dans l'ensemble, il n'y a rien de particulier. On va passer sur les Outils. Voilà, alors les outils par contre ça peut être assez important. Vous allez avoir des tas de poignées que vous allez pouvoir prendre, notamment quand on va faire le dessin vectoriel. Ça va être des petits carrés sur lesquels il faut cliquer, et très souvent vous risquez de cliquer à côté, ça peut être très désagréable. Donc sachez que ces petits carrés ont la taille qui peut s'augmenter se réduire. Ça m'étonnerait, parce que c'est déjà pas très gros, mais vous allez pouvoir éventuellement agrandir un peu les carrés de manière à ce que ils soient plus faciles de cliquer dessus. Donc ça peut éventuellement vous servir. Je vais laisser pour l'instant comme ça, pour que vous voyez à quoi ça correspond. Par contre moi ce que je vais mettre c'est « Utiliser la molette pour zoomer ». Pour ceux qui travaillent avec une souris, ou même quand on travaille à la tablette on peut aussi avoir une souris à côté et utiliser la molette pour zoomer. Moi j'avoue que j'apprécie bien, je trouve ça très pratique. Voilà donc je vais le cocher. Les contraintes d'aspect de l'outil déplacement, bon voilà, je le laisse tel quel. Créer un texte avec... ça je touche pas. Distance de déplacement 1 pixel, c'est l'incrément lorsque vous travaillez avec les flèches du clavier. Et la distance de déplacement avec la touche Majuscule, elle sera 10 fois supérieure. Voilà ça c'est super pratique, vous pouvez comme ça, avec la flèche du clavier, bouger un graphique d'1 pixel par 1 pixel, ce qui vous permet d'être super précis. De l'autre côté si vous partez de loin vous commencez avec Majuscule, ça fait 10 pixels, 10 pixels, 10 pixels, 10 pixels, et après 1, 1, 1, 1 et là c'est nickel. Donc ça c'est très bien réglé, mais éventuellement vous pouvez changer si vous trouvez que 10 pixels c'est pas assez. Les raccourcis clavier, donc ça on y reviendra mais c'est là que éventuellement vous pourrez rajouter des raccourcis clavier qui n'y seraient pas. Vous avez donc les 3 personas, Draw, Pixel, Export. Et ici vous avez tous les menus. Donc c'est là où vous allez pouvoir éventuellement aller cliquer ici, taper un raccourci clavier qui évidemment n'existe pas déjà. Sinon il va me le prendre pour un autre. Et c'est là où vous pourrez comme ça rajouter les raccourcis qui sont intéressants. Et puis pour terminer vous avez la possibilité de réinitialiser pas mal de paramètrages, notamment les pinceaux des fois, c'est assez utile parce que vous faites énormément de pinceaux, et au bout d'un moment il y en a beaucoup trop, donc c'est bien de pouvoir le réinitialiser. Ça veut dire que vous revenez à la version de départ, c'est à dire du logiciel au moment où vous l'avez installé. C'est vrai que ça peut faire peur, mais des fois on a besoin de faire le ménage, parce qu'il y a trop de choses. Les préférences sont pas fondamentales, il y a pas de choses ultra-importantes. Je vous avais gardé le profil des couleurs pour la fin, parce que c'est la partie qui est pas toujours très agréable. D'une manière générale on est en France, donc déjà de toute façon avoir un profil de couleur américain ça n'a aucun intérêt. Donc là par contre il va falloir véritablement le changer. En Europe on travaille toujours avec des standards FOGRA. Alors 27 ou 39 ça à la limite vous pouvez demander à votre imprimeur. Moi je vais travailler avec le 39. Mais que vous soyez sur un FOGRA 27 ou un FOGRA 39, c'est pas dramatique, de toute façon c'est les standards européens. Pour la couleur RVB là aussi c'est réglé sur sRVB, bon ben pourquoi pas. Moi personnellement non j'aime pas du tout je préfère de loin travailler sur le Adobe 1998, qui a un espace de couleur où il y a un peu plus de couleurs, et qui est un espace qui est maintenant utilisé par la totalité des logiciels graphiques dans le monde entier, donc c'est quand-même quelque chose d'assez universel. On utilisait beaucoup le sRVB à une époque parce qu'on avait des connexions qui étaient assez faiblardes et de ce fait ça permettait d'avoir moins de couleurs, et donc des images moins lourdes. Évidemment qui dit moins de couleurs image moins lourde, dit aussi la possibilité de pas avoir les couleurs éventuellement que vous vouliez. Alors moi je préfère le 98. C'est un espace qui a le nombre de couleurs voulu. Ça me permet comme du vectoriel on utilise quand-même beaucoup de couleurs vives, souvent, d'avoir vraiment de belles couleurs comme je les veux. Donc voilà moi je me cale sur ces deux éléments, d'autant plus que je fais l'aller-retour entre Affinity Designer et Adobe Illustrator, et donc c'est le réglage que j'ai aussi dans Illustrator. Donc le reste ça c'est pas très important. Si vous vous mettez en colorimétrie relative, vous aurez une couleur assez fidèle. Perceptive ça vous donne des couleurs un petit peu plus saturées éventuellement, mais c'est toute la différence. Donc on va rester sur le « colorimétrie relative ». « Compensation du point noir » coché, c'est très bien. Et là c'est bon. Donc à partir de là, voilà, j'ai réglé mes préférences.

L'essentiel d’Affinity Designer

Créez des illustrations vectorielles et des mises en page avec Affinity Designer. Manipulez des outils de dessin vectoriel, voyez les effets, réalisez une mise en page, etc.

3h51 (43 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Affinity Designer Affinity Designer 1.0
Spécial abonnés
Date de parution :31 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !