Office 365 : L'essentiel de PowerPoint pour Mac

Utiliser les objets SmartArt

Testez gratuitement nos 1304 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette séquence, vous allez travailler l'insertion d'objets SmartArt. Poursuivez en exploitant leurs différentes options.
08:29

Transcription

Nous allons passer, maintenant, à la partie un peu plus évoluée que les formes telles qu'on vient de les voir, c'est ce qui s'appelle les « Smart Art ». Bien évidemment, j'aurais pu faire Insertion de Smart Art, et voyez qu'il m'aurait proposé, en fin de compte, toutes les galeries existantes, voyez qu'il y en a pas mal, maintenant, ce n'est pas une obligation, parce que je suis venue, moi, créer une nouvelle diapositive, ici, basée sur un type de Titre et contenu, et, du coup, parmi le contenu, il me propose bien évidemment, les éléments de type Smart Art. Alors, ce qui m'intéresserait de vous expliquer, ici, par l'intermédiaire de ce Smart Art, c'est les différentes étapes, en fin de compte, que l'on a lorsque l'on fait une migration informatique. Vous savez, la migration de vos postes, en entreprise, donc, généralement, quand je faisais cela, par le passé, c'était une liste à puce, première étape : partie projet, deuxième étape : partie déploiement, troisième étape... Donc c'était une liste à puces. J'aurais pu également exploiter des éléments de type forme, des carrés, des rectangles, des ronds, et venir créer des formes, avec, à chaque fois, la première étape, deuxième étape, troisième étape. On va dire que, avec les Smart Art, on va avoir le mixte des deux. Une liste à puce, avec un impact visuel plus intéressant. C'est ce que je vais venir choisir ici, parmi, les différents modèles, en quelque sorte, que je peux avoir à ma disposition. Ce que je vais faire, voyez qu'il y en a déjà pas mal, des processus, des cycles, des hiérarchies, des relations, des matrices, des pyramides et puis les insertions avec des images, eh bien moi, je vais choisir, ici, une liste, je vais choisir, par exemple, cette liste-là. Donc, cette liste-là, c'est un modèle, donc, regardez que pour ré-expliquer ce que je viens de vous dire, j'ai bien d'un côté la vision « Texte », c'est ici, voyez que ce sont des puces, et puis j'ai bien, ici, la vision, à proprement parler qui là, est visuelle. Étant donné que j'ai inséré un objet, j'ai bien, également, ici, ce qui correspond à sa boîte à outils avec l'ouverture du premier qui est toujours le plus important dans nos créations. Donc, je vais commencer à travailler, moi, exactement sans regarder, pour l'instant, ce qui est là-haut, comme si j'étais dans une liste à puces. J'ai dit que je voulais marquer mes différentes étapes, la première étape, c'est l'étape de projet. Regardez, j'ai sélectionné ici, j'ai saisi, ici, cela alimente automatiquement la forme-là. J'aurais pu également venir directement ici, saisir la deuxième étape, qui va être l'étape de déploiement, regardez qu'il redimensionne automatiquement et puis ici, l'étape qui va être l'étape de formation. Voyez que j'ai pu utiliser le même principe qu'une liste à puces. Ce n'est pas parce qu'il me propose trois éléments que je suis obligée de m'arrêter là. Peut-être que, par la suite, je veux une étape de suivi, alors, comment vais-je pouvoir faire pour créer cette étape supplémentaire. Encore une fois, plusieurs possibilités et puis, les nouveaux outils ne doivent pas nous faire oublier nos habitudes de travail, regardez que je pourrais, dans un premier temps, venir exploiter ce qui est là-haut. Ajouter une forme, comme une forme, c'est est une puce, automatiquement, il en rajoutera une. Idem, ici, avec Ajouter une puce, il le refait et il va me créer la forme de façon automatique. Mais de façon plus simple, lorsqu'on était sur une liste à puces, avant, comment faisait-on pour passer de l'une à l'autre ? Eh bien « Entrée » ! Regardez, mon point d'insertion est en train de clignoter, là. Si je fais Entrée avec le bouton de mon clavier il me crée une puce supplémentaire, cette puce correspond à une forme, je n'ai plus qu'à venir rajouter, en fin de compte, le texte à l'intérieur. Donc, voilà ce que je peux faire dans un premier temps. Mais ce n'est pas tout. Parce que, peut-être que ici, voyez, au niveau de la formation, j'ai deux types de publics. Il faut que je forme la partie technique et la partie utilisateurs. Si je reviens ici et que je vais Entrée, il me crée une forme supplémentaire. Ce n'est pas ce que je veux. Je veux deux niveaux en dessous de formation. Qu'à cela ne tienne, vous allez voir qu'on va pouvoir le faire après. Donc, je vais pouvoir faire Technique, ici et puis je fais à nouveau Entrée, et il me crée une nouvelle forme, et je vais faire Utilisateurs. Et, que puis-je faire, maintenant ? Sélectionner les deux niveaux, ici, et puis travailler, ou avec ce que j'ai ici qui correspond à Abaisser le niveau, ou alors travailler avec la petite flèche qui est là, ou utiliser les touches de mon clavier, notamment, la touche Tab. Donc, je vais dire que je voudrais abaisser cela d'un niveau. Du coup, regardez qu'il m'a bien fait deux sous-entrées dans ce qui correspondait à Formation. Et puis, je m'aperçois qu'en fin de compte, pour terminer, la formation, elle aurait dû, même, être avant le déploiement. Donc, je n'ai pas besoin, comme j’étais obligée de le faire avant, de faire du couper, coller et de gérer comment cela va se passer, je me place ici, et je vais lui demander ou de le monter, ou de le descendre, que ce soit par l'intermédiaire du ruban là-haut, ou par l'intermédiaire, ici, de mes petites flèches. Et voilà comment, rapidement, j'ai pu venir alimenter ce Smart Art. Je continue, parce qu'après avoir géré le contenu à proprement parler, peut-être que je me dis, en fin de compte, figurez-vous que je m'aperçois que ce n'est pas ce modèle-là qui me convient le mieux. Donc, je vais peut-être changer et passer sur ce type de différente présentation. Voyez que cela me donne autre chose, et, à tout moment, je pourrai venir choisir parmi, bien évidemment, les différentes possibilités qui me sont proposées. Alors, moi je vais prendre celle-là. Je repars sur celle que j'avais, je vais pouvoir également changer ce qui s'appelle les jeux de couleur. Allez, admettons que je vais mettre un jeu un peu flashy, comme cela, et puis, pour terminer, ici, je vais avoir ce qui correspond à des effets prédéfinis, il y a de tout. Il y a des effets 3D, Relief, Perspective, voilà comment, rapidement, je peux modifier quelque chose. Bien évidemment, j'ai la possibilité de rétablir le Smart Art tel qu'il était au début, mais je peux aller plus loin parce que là, j'ai travaillé de façon globale sur la totalité de mon Smart Art, maintenant, regardez que je pourrais également venir ici, de façon beaucoup plus ponctuelle, et dire que cette couleur de forme, uniquement celle-là, c'est bien une forme, mais cette couleur ne me convient pas. Donc, je vais me retrouver, comme on a vu tout à l'heure sur les formes, avec peut-être la possibilité de passer cela en gris. Du coup, je ne vois plus le texte, mais qu'à cela ne tienne, regardez que je vais pouvoir sélectionner le texte, et choisir, ici, des styles rapides, qui vont me permettre d'avoir une vision un petit peu différente. Donc, voilà comment, en fin de compte, j'ai pu, à partir, ici, de mon premier onglet, définir le contenu, définir l'apparence globale et à partir de mon deuxième onglet, venir vraiment personnaliser tout ce que je souhaitais. Dernière petite précision, ce n'est pas innocent, si je suis venue chercher ce type de Smart Art car remarquez que vous avez des zones, ici, qui sont des zones prédéfinies pour venir rajouter des images. Imaginez que moi j'ai la photo, ce qui n'est pas le cas mais j'ai la photo, ici, de la personne qui est en charge du projet, peut-être que ce serait plus sympa que je vienne faire un double clic dessus, ici. Pour venir chercher ce qui correspond, ici, à une image alors, je vais prendre ici, une image qui va être une image de PowerPoint ou de mes pingouins, peu importe, et voyez comment, rapidement, j'ai pu, en plus de cet élément de type forme et texte, venir rajouter des images à chaque emplacement. Et, bien évidemment, du coup, je me retrouve, mais je vous en avais déjà parlé lorsque l'on était passés sur la partie ergonomie, avec les onglets contextuels, avec l'onglet supplémentaire qui correspond à la partie image, puisqu'en plus de mon Smart Art, j'ai bien une image à l'intérieur. Donc, voilà, en fin de compte, l'utilisation de ce nouvel outil, que l'on appelle, encore une fois, les Smart Art, qui est, ni plus, ni moins, que l'avancée de ce que je pouvais précédemment avec des formes mais là, des formes déjà prédéfinies, packagées, on va dire avec un automatisme et une rapidité d'action beaucoup plus intéressants.

Office 365 : L'essentiel de PowerPoint pour Mac

Créez, modifiez et partagez des présentations avec PowerPoint dans sa version Office 365. Ajoutez du texte, des fichiers multimédias, puis exportez la présentation finale.

3h33 (48 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !