L'essentiel de Node.js

Utiliser les modules du cœur

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
À partir de quelques exemples simples, apprenez à déclarer l'un des modules déjà fournis. Vous verrez également comment interagir avec son API.
06:53

Transcription

Alors on a parlé juste avant des différents outils qui existent sur, directement, le cœur de node c'est-à-dire qu’ils sont rattachés en fait au cœur de node et que vous avez directement dans l’environnement. Mais il existe pleins d’autres modules, alors ces modules là, ils font en fait partie du cœur. Pour les voir, il faudra vous rendre sur la documentation, dans Modules ici et vous aurez une sous-section, on vous dit : Core Modules. Or, qu’est-ce que c’est qu’un Core Module ? C’est un module, en fait qui existe déjà, qui est packagé avec Node.js qui permet de faire des choses, notamment, il existe le module http qui permet de démarrer un serveur, on verra ça un peu plus tard. Il y en a tout un tas, notamment il y a des utilitaires utilities qu’on a ici. Il y a également pourquoi pas, path qui est un module qui va vous permettre de travailler avec les chemins de fichiers et vous fournir donc des outils. Tout ça c’est des espèces d’outil particulier qui sont déjà packagés dans node.js, et qui vous permettent de travailler. Alors comment on va faire pour utiliser ces différents modules, parce que, eux, ne sont pas disponibles directement sur l’environnement global ? Il va falloir obligatoirement utiliser require qui va vous permettre de récupérer le module, de le déclarer à l’intérieur de votre code et donc de pouvoir l’utiliser. Alors, on va faire quelques petits exemples sympas pour que vous puissiez voir que ça donne. Par exemple ici, je vais me faire une variable path et puis je vais demander un require du module path directement. Alors voyez qu’il n’y a pas grand-chose à faire de plus. On n'a pas besoin de donner un chemin vers la librairie parce qu’elle fait partie de node. Alors vous verrez qu’après, quand on va installer nous-même d’autres modules, puisque c’est possible, il existe tout un tas de modules pour node et c’est pour ça que c’est extrêmement intéressant. Là par contre, on aura besoin de définir quelque petites infos. En l’occurrence toutes ces librairies-là se trouvent dans le dossier lib de node.js et sont déjà packagés avec node.js. Donc on peut les utiliser. Alors qu’est ce que ça va faire, path ? Bah nous on va utiliser par exemple, console.log, comme ça, et puis on va regarder ce qui se trouve dans path. Et puis on va voir effectivement que dans path, bah il y a tout un tas de choses, notamment un resolver, des outils qui permettent de savoir si un chemin est absolu, un join qui va permettre de faire des jointures de différents dossiers pour créer un path complet. Il y pas mal de choses sympas qui sont très intéressantes à utiliser. Alors, nous on sait qu'on peut déjà afficher par exemple un répertoire. Donc on pourrait lui demander de nous donner une information. Alors regardez. Ici, si je lui demande le filename comme ça, et que je lui demande de jouer ça, on voit qu’effectivement le filename, c’est le filename complet. Donc le filename complet, il n’est pas intéressant pour nous dans notre cas parce que moi j’aimerai obtenir par exemple, juste le file de la fin comme ça. Celui-ci, je veux savoir sur quel fichier je suis en train de tourner. Bah je vais pouvoir utiliser path, par exemple, pour me donner le basename. Je vais simplement utiliser « path. », et puis l’utilitaire qui s’appelle basename. Je vais lui donner le chemin filename complet. Et lui qu’est ce qu'il va faire derrière ? Il va me retourner en fait la fin, c'est-à-dire server.js. Ça fait partie, par exemple, des petits outils qui permettent de travailler. Ça c’est les choses intéressantes à voir parce que vous voyez que dans node.js, il existe déjà des outils et il est extrêmement important de les connaitre ces outils-là, parce que ça vous évite d’avoir à créer des fonctions particulières. Là par exemple, vous auriez pu créer une fonction complète qui va récupérer le dernier, en faisant un découpage de la chaine de caractères selon les slashs. Ça, ça aurait été absolument incroyable, alors que vous avez déjà des outils prévus pour ça. Il ne faut pas hésiter à les regarder un petit peu, les différentes librairies et les différentes fonctionnalités qui sont déjà dispo. Pour le coût, bien sûr c’est défini à chaque fois c'est-à-dire que path, vous allez le trouver ici. Et puis pour path vous allez trouver effectivement toutes les informations de répertoire, de ce que vous pouvez faire avec l’outil path. Alors il y en a un qui est bien, que je vais vous montrer, c'est join. Join, il est génial. Par exemple, si ici je lui demande le dirname. On va enlever ça, ou plutôt allez, on va le faire en-dessous, comme ça vous gardez les exemples à l'écran. Si je lui demande le dirname, et que je fais avec mon console, on voit qu’effectivement je recupère tout le dirname. Alors si après j’ai envie de mettre des choses derrière, donc de faire un append, je vais m’embêter par exemple à venir mettre alors un « / » avec par exemple var et puis ensuite, pourquoi pas, on va remettre un autre truc avec www Puis tiens on imagine qu'il y a des choses dynamiques là dedans. C’est compliqué. Et puis ça fais faire des plus de concaténation qui sont pas forcément super jolis. Eh bien path vous permet directement de le faire. Il y a une fonction qui s’appelle join. On démarre avec le premier et puis ensuite, par exemple, on va lui donner bah le répertoire var, puis ensuite on va lui donner le répertoire www, puis pourquoi pas on aurait un répertoire app comme ça, et on va lui demander simplement de nous faire l'affichage de ce join-là. Et regardez, il va le faire proprement. Alors vous voyez que c'est plein d’outils super sympa qui permettent d’aller plus vite. Donc c'est ni plus ni moins qu’une base d’outils d’utilitaires. Alors je vous en montre un dernier pour finir sur ce sujet là. Après évidemment, vous pourrez aller regarder toute la doc, il y a quand même énormément de trucs et puis évidemment on va en utiliser quelques uns ensemble. Je vais vous montrer util, parce que util en soi un vrai utilitaire, en fait, c’est une librairie à part, dans laquelle on trouvera tout un tas de choses. Et notamment il y a quelque chose de sympa, c’est « util », comme ça, « .format ». Alors le format, à l’intérieur vous trouverez une chaine de formatage. Par exemple, ici je vais définir avec un pourcentage s que c'est un string que je veux à cet endroit-là, et puis un autre pourcentage s pour dire que c’est encore un string à cet endroit là. Donc concrètement je suis censé donner deux paramètres. Donc le premier, je pourrais dire simplement « le dossier est ». Et puis ici ensuite un deuxième paramètre, je vais lui coller mon petit path que j’ai créé au dessus, que je vais mettre dans une variable myPath. Alors je fais exprès parce que j’ai déjà l’outil path qui est défini au dessus. Je vais pas renommer encore une variable path, ça va écraser, ça va pas être joli. Donc du coup ici, hop, je récupère myPath et puis je vais le mettre là, ce qui fait que ça, ça va me permettre d’avoir un formatage d'une chaine de caractère, et puis ici je pourrais la mettre dans un message et puis, pourquoi pas, faire un console.log et puis ce console.log, je vais lui demander de me faire, hop, une sortie de message. Et effectivement vous voyez que ça va formater la chaine de caractère : « Le dossier est: », etc. Donc c’est plutôt sympa de faire comme ça. Ça vous évitera de faire des concaténations incroyables quand vous avez besoin juste de faire des affichages un peu formatés avec de l’information à vous à l’intérieur. Ça fait partie des outils qui sont déjà disponibles. Je vais pas m’attarder plus que ça sur tous les outils parce qu'on va commencer à parler un petit peu d’autres outils au somme d’information. On va en avoir besoin au fur et à mesure. Sachez juste que ça existe. Pour les utiliser il faut faire un require. Donc il faut en fait, récupérer le contenu et le mettre dans une variable pour l’utiliser dans votre code node.js. C’est tout ce que vous avez à savoir et c’est très très simple à utiliser. Après je vous invite évidemment à aller faire un petit tour sur la documentation et à regarder les différents modules existants sur les utilities ici. Donc util, vous verrez qu’il y a pas mal de choses. Faites attention parce que on a du debug, du error, etc. Ces choses-là ont été dépréciées dans notre version de node.js parce qu'on a déjà console.log et que c’est largement suffisant pour faire de l’affichage en console.

L'essentiel de Node.js

Exploitez les possibilités de Node.js et créez des applications côté serveur entièrement en JavaScript. Travaillez avec des requêtes web, gérez le protocole WebSocket, etc.

4h00 (44 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Node.js Node.js 7.0
Spécial abonnés
Date de parution :26 déc. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !