Découvrir Symfony3

Utiliser les générateurs de trames

Testez gratuitement nos 1325 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour générer un contrôleur, un bundle et des entités, il existe des outils. Apprenez à les utiliser et à générer des bouts d'informations en quelques clics.
05:00

Transcription

Si comme moi vous êtes fainéant, oui bon ben on peut pas s'en faire non plus ah et puis le code c'est vrai que ça rend un petit peu fainéant et qu'on a envie d'aller toujours au plus vite. Bon ben si vous êtes comme moi du coup, vous allez adorer la partie qui suit. On va utiliser « bin/console » encore une fois et on va regarder la partie des générateurs, « generate » ici. Ah « generate » qu'est-ce que c'est génial ! On peut tout générer avec, bon quasiment en tout cas tous ce que l'on a besoin les grosses trames, les bundles, les commandes, les contrôleurs, et puis avec « doctrine », on va même pouvoir générer des entités des formulaires, enfin voilà. Tout un tas de trucs vraiment suer même des « CRUD ». Imaginez on peut se créer carrément un CRUD directement à partir d'une entité franchement que le monde le peuple. On va d'abord commencer par la génération d'un bundle. On va faire quoi ? On va faire « generate:bundle » et on va envoyer. Et vous allez voir c'est assez impressionnant parce que ces outils-là c'est des générateurs complets qui vont, en fait, vous posez des questions puis quand vous avez répondu à tout op, qui vont générer automatiquement. Première question, est-ce que vous pensez que vous allez partager ce bundle dans différentes applications ? Bon ben Non. OK, le bundle name comment vous allez l'appeler ? Attention bundle-name doit toujours finir avec le mot bundle. Nous on va l'appeler « My-Bundle », attendez on est toujours dans le « my » ah, on va rester là dedans, « My-Bundle ». Où est-ce que vous allez vouloir le mettre ? Dans « src », généralement c'est le répertoire par défaut, donc là on va répondre, Oui. On fait « Entrer ». Quelle est le format que vous souhaitez utiliser pour la configuration ? Et là regardez, vous le voyez, je vous en ai déjà parlé, mais là on l'a en réel, « (annotation, yml, xml, php) » On a plein de possibilité, alors restez dans l'annotation. OK, il vous dit que c'est bon tout, est généré. Ce qui est génial c'est que regardez, il a ajouté le bundle dans « appKernel ». Il a importé les routes de bundle dans le routing. Il a importé les services directement das le « config.yml ». Bon on va aller regarder ce qu'il est passé dans le code quand même ah. Donc là maintenant qu'est-ce que s'est passé ? On a nouveau bundle, « MyBundle » dedans on a une trame complète, avec un dossier contrôleur, un dossier ressource dans lequel on a des « views » et des « config », alors ça normalement, attention c'est plus trop comme ça qu'on le doit faire. ça c'est les anciens générateurs qu'ont pas forcément été mis à jour complètement. Normalement vous ne devriez pas avoir de la config comme ça à l'intérieur, ça c'est pas grave. On a ensuite, un dossier de test, ça normalement non plus l'on a plus, c'est pas grave non plus ah. C'est des générateurs, ça va vous aider, ça va vous prémâcher le travail quand même. On va regarder quand même ce qui s'est passé dans le routing on m'a dit que c'était passé quelques choses, effectivement regardez dans « my », il s'est bien passé quelque chose, il m'a ajouté les routes de « MyBundle contrôleur » en annotation, comme en dessous, avec un préfixe alors faites attention à ça généralement un nouveau bundle ça sera accessible sur un préfixe peut être pour tout le bundle, on va nous mettre un préfixe « my » comme ça, ça sera quand même mieux. Et puis qu'est-ce qu'il nous a dit aussi ? Ah oui, on l'active dans « appKernel », ah bon ! Et oui regardez, il a activé votre bundle directement dans « appKernel ». Donc en plus de vous générer du code, sans vous n'avez rien à faire. Il va vous ajouter les informations dans les bons fichiers. Il vient récrire sans écraser le reste évidemment. L'outil est intelligent, l'outil fait le travail pour vous et l'outil ben après vous propose le travail. Si on va regarder le « DefaultController » « MyBundle:Default:index.html.twig » Il vous a prévu automatiquement dans les vues de votre bundle ici. Et ben « Hello World » Alors, on va essayer, ben attendez si ça fonctionne c'est génial, ça veut dire que si je fais ça « /my », qu'est ce qu'il va se passer ? Il va se passer ça. Alors, vous ferez très attention parce que quand vous allez mettre des préfixes, vos préfixes-là, ils vont certainement écraser la configuration d'avant et pourquoi ça l'écrase ? Parce que l'ordre de définition est important. Si que je le mets en dessous comme ça et que je charge « my », qu'est ce qu'il va se passer ? Ben je vais aller sur l'autre, par contre si je le mets au-dessus, ben bien sûr que cela qui va être plus dominant, donc vous ferez attention à ça. Ici on va plutôt faire « /mine » pour essayer ah, évidemment « mine » ça ira pas alors le nouveau bundle et « my » ça restera sur l'ancien. Le problème étant qu'on avait les mêmes URL, il ne faut pas avoir les mêmes URL, il faut faire très attention à ça, c'est extrêmement important. Vous voyez que le générateur, ce n'est pas compliqué à utiliser, ça vous génère pas mal de choses. et je remonte un petit peu pour vous montrer, mais il en existe plein. Vous pouvez générer une commande, une trame de commande attention ça ne va pas vous générer la commande ni le code dedans, c'est pareil pour le bundle. Vous pouvez générer un contrôleur qui vous demandera. dans quel bundle vous voulez le mettre. Et ensuite, vous pouvez générer une entité via doctrine, donc ça c'est un modèle qui vous persisterez en base de données. Vous pouvez générer du CRUD, c'est-à-dire un système complet avec tous les contrôleurs et toutes les actions qui vous permettent de sauvegarder, supprimer, etc. Et vous pouvez générer des formulaires, attention ah, il vous faudra une entité, si vous voulez générer un formulaire doctrine il vous faudra une entité de doctrine, donc vous passerez d'abord par « entity ». Puis ensuite, par « form » et puis vous pourrez peut-être faire du CRUD, plutôt que du « form » et puis ça va marcher tout seul.

Découvrir Symfony3

​Prenez en main Symfony3 pour développer des applications riches. Apprenez à créer des routes et des contrôleurs, créez des formulaires, sauvegardez des données, etc.

3h27 (45 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !