PHP : Utilisation des micro-frameworks​

Utiliser les fonctions dynamiques

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'environnement étant en PHP, vous avez toute liberté d'action. Voyez de quelle manière interagir avec la page.
04:20

Transcription

Alors, qui dit micro-framework en PHP dit forcément PHP. N'oubliez jamais, ne perdez pas de vue que vous êtes en PHP, ce qui veut dire que vous faites ce que vous voulez. On pourrait créer des fonctions pour interagir sans aucun problème. On pourrait ici créer une fonction qui s'appellerait getContent() qui permettrait de retourner le contenu, et on pourrait retourner ça, c'est-à-dire le contenu que l'on a là, comme ça, puis on compose, c'est-à-dire que getContent() permettrait de composer directement sans aucun problème notre contenu. Et ici, on pourrait tout simplement appeler getContent() et récupérer le contenu. Alors, en faisant cela, évidemment, ça ne changerait rien, ça fonctionnerait très bien. On pourrait dire « Ceci est ma première page générée », et comme ça on verrait apparaître le message. C'est vrai qu'on pourrait modifier tout à fait cette partie-là. Mais mieux que ça, c'est qu'on pourrait travailler sur ces fonctions ici en dehors. D'abord, pour garder un peu plus de clarté à cet endroit-là, et pourquoi pas pour avoir une interaction un petit peu plus poussée. Étant donné qu'on est en PHP et qu'on a donc un moteur qui vient intercepter les informations, on peut intercepter sans aucun problème ce que l'on a ici. Vous voyez, j'ai rajouté un name=julien. Pour le moment, je ne l'utilise pas vraiment. Alors, comment va-t-on récupérer ça ? C'est très facile. D'abord, on va demander une utilisation ici de la Request. Donc, on va faire un use de la Request, comme ça. Et cette Request, on va la passer ici dans un objet request pour la récupérer. Et je vais vous montrer un petit peu ce qu'il y a à l'intérieur de Request parce qu'ici on va pouvoir retrouver beaucoup d'informations dans la Request, et notamment on va trouver à cet endroit des informations sur les paramètres qui sont récupérés dans l'URL, et on aura bien évidemment l'information qui nous intéresse. Alors, on peut l'avoir de façon un petit peu plus propre parce que sur la request on peut aussi aller chercher ce qui est passé en request et les choses qui sont passées en query. En l'occurrence, c'est query, et on peut même aller tout chercher avec all comme ça, qui nous permet d'avoir quelque chose de très propre, c'est-à-dire ici un array, donc un tableau avec les différentes informations. Ça veut dire que typiquement on pourrait se dire que ça, on va le passer ici à notre contenu qui va lui-même pouvoir ici prendre pourquoi pas des parameters, et qui va utiliser le parameters pour composer la variable qui est en dessous. On pourrait lui dire name=parameters, ici, name. Si tu l'as, tu le prends, sinon tu mets autre chose, et autre chose, on pourrait mettre ce qu'on veut, par exemple, Christophe. Donc c'est soit ce qui se trouve dans l'URL, soit Christophe, et là on peut utiliser du PHP classique, on peut faire un peu ce que l'on veut, par exemple, un sprintf pour venir créer vraiment la chaîne de caractères, et là on pourrait lui passer le name à cet endroit-là, et on pourrait l'utiliser avec un petit bonjour. On va faire un petit « Bonjour », comme ça, avec la chaîne de caractères du name. Donc, s'il y a quelque chose, ce sera pris en compte, sinon ce sera Christophe. Vous voyez ici l'utilisation simple d'un ternaire de pas mal de petites choses. Donc là, effectivement, j'ai bien julien, et si je l'enlève, ici, on va me dire qu'attention name n'est pas défini tout simplement parce qu'il ne le trouve pas, undefined index. Donc, comment est-ce qu'on pourrait faire ça ? On pourrait simplement faire ici un isset de name. Alors, tu prends name, sinon tu prends Christophe. Ce sera mieux parce que vous n'aurez pas de message d'erreur, voilà. Vous voyez qu'on a la possibilité de coder un peu ce qu'on veut. Gardez bien en tête que vous êtes en PHP et que vous faites ce que vous voulez, c'est du PHP pur. Donc là, on a la possibilité de s'amuser. Vous avez derrière à votre disposition tous les composants Symfony. Donc, vous pouvez vous documenter sur les composants Symfony pour savoir ce qui est à votre disposition, et les composants Symfony, vous les trouverez dans vendor et dans symfony. Ici, ce sont les petits composants qui sont déjà installés, notamment ce que l'on trouvera dans l'http-foundation qui nous permet déjà de travailler avec la requête, la réponse, etc., et donc beaucoup de choses possibles.

PHP : Utilisation des micro-frameworks​

Prenez en main les 4 outils les plus utilisés en matière de micro-frameworks : Lumen, Silex, Slim et FatFree. Mettez en place des applications PHP légères et puissantes.

1h40 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Slim Slim 3
Fat-Free Framework Fat-Free Framework 3.6
Silex Silex 2
Lumen Lumen 5.2
Spécial abonnés
Date de parution :30 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !