L'essentiel de Photoshop CC 2015

Utiliser les filtres de netteté

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Renforcer une image est souhaitable pour donner une illusion de piqué. Bien souvent le renforcement a lieu dès la prise de vue en JPEG. Si vous souhaitez détourer une image, gérez ce renforcement grâce aux menus appropriés.
06:47

Transcription

La notion de netteté ou d'accentuation, est un phénomène indispensable, pour rendre une image nette, piquée. Bien souvent les appareils photo numériques qui travaillent en jpg, le font d'emblée et c'est parfois plus problématique qu'autre chose. Ceux qui traitent leurs fichiers Raw, choisissent de le faire ou non, et à l’occurrence, en particulier, lorsqu'on veut faire du détourage, cette augmentation nette et abusive, pose souvent des problèmes. Si on regarde une image comme celle-ci, qui était développée d'un fichier Raw, sans mettre de gain, on peut voir effectivement, que l'image est nette, il s'agit d'une bonne optique, il s'agit d'une bonne exposition, il s'agit donc d'une image de bonne qualité, mais, néanmoins, comme toujours dans les images numériques, on va avoir un côté un peu mou. La transition entre les pixels n'est pas marquée de façon très dessinée. On va donc pouvoir se servir de cela pour faire un exemple, de ce qu'apporte le gain dans le domaine de l'accentuation. On va aller donc dans le Filtre de Renforcement, et on va se servir de l'accentuation ou de la netteté optimisée qui sont tous les deux des possibilités de renforcer l'image. On va regarder l'accentuation qui est le plus ancien, et voir un peu, comment il procède. Tout d'abord, il est une notion de gain. On va lui demander effectivement d'avoir ou non un gain. D’emblée, lorsque vous développez vos Fichier Raw, vous avez un gain, qui est installé par défaut. Si vous savez que vous devez détourer les images, et en particulier des choses fines, comme des cheveux, je vous suggère de ne pas le mettre, de le supprimer carrément, de faire votre détourage, et de vous en occuper après. Là, on est dans le après, puisqu'on est dans Photoshop, et on va donc demander d'augmenter le gain de l'image sur une valeur, que je vais mettre ici de valeur excessive. On voit immédiatement, grâce à la case d'aperçu, le réglage se rapporter sur l'image et effectivement, on se rend bien compte, que l'on a redessiné l'image, en quelque sorte. A tel point d'ailleurs, qu'en zoomant ici, je vais vous montrer ce qui se passe. Je clique avant, je clique après. On voit effectivement, comme un faisceau blanc et dans le même temps, le marron de la branche deviennent plus sombres. C'est bien ces microcontrastes qui vont permettre de régler la notion d'accentuation sur l'image. Attention, mon gain est bien devenu trop fort. Mais on va le voir pour pouvoir mettre en évidence le fonctionnement du rayon. Ce très blanc est lié directement à la valeur du rayon. D'ailleurs, si j'augmente le rayon, vous allez voir en même temps, que ce trait va baver plus loin et va chercher plus loin, son positionnement. On arrive à quelque chose, qui n'est pas très joli du coup, Et la valeur, en fait, du rayon, va se situer bien souvent, autour d'un pixel. Voire un peu moins, mais quoiqu'il en soit, si on diminue de trop, abandonné, on n'a plus du tout de netteté. Il faut donc avoir un minimum de rayons, de 0,2 à 0,3 pixels, pour commencer à creuser le sillon, qui donne cette illusion, que l'on voit tout de suite, de renforcement évident du piqué de l'image. Maintenant le fait de faire un gain important, voire même avec un rayon. Je mets le rayon 1 ici, on voit venir quelque chose d'important, pose aussi problème, puisque j'augmente la netteté, donc les microcontrastes sur les zones dessinées, ce qui est une vertu en l’occurrence. Mais si je regarde dans des zones qui étaient uniquement de l'aplat, comme celle-ci, ou en cliquant sur cette vignette, je peux voir avant, après, on voit bien que l'augmentation des microcontrastes a généré aussi, une forme de bruit, quelque chose de gênant. On va donc demander de gérer à Seuil. Le Seuil exprime un niveau, demande à faire du microcontraste uniquement, lorsque les valeurs des cas sont suffisamment importantes et dépassent un certain nombre de niveaux. Si je mets cet élément à ce niveau, par exemple, je peux voir que les branches sont renforcées, mais que le bruit n'apparaît pas dans ces zones, puisque, finalement, sur ces zones il n'y a eu aucune action. C'est bien la notion Seuil, qui permet de faire ce genre d'opération. Voilà donc, comment comprendre l'accentuation, et nous allons maintenant nous préoccuper dans le même module, de la netteté optimisée. Cette netteté est extrêmement pointue. Elle va nous permettre entre autre, et on va le vérifier ici, de gérer la notion de gain, comme on avait pu le voir tout à l'heure, et de la même façon comme vous pouvez le voir, je recrée automatiquement, et si j'allais regarder ailleurs dans l'image, je recrée automatiquement un sillon. Comme vous pouvez le voir, qui donne cette illusion de netteté. Maintenant, le rayon est toujours situé aux alentours de gain, et on pourra bien sûr le bouger, comme vous l'aviez vu tout à l'heure. On voit bien, ce que cela présente, et là, même de façon encore plus vertigineuse. Donc, tout se situe aux alentours de cette valeur. La notion de Réduction du bruit, puisqu'il s'agit bien d'un bruit, finalement il va être pouvoir réduit avec ce billet. On va pouvoir le dire qu'on ne veut pas monter le bruit dans les zones. Donc ça effectivement une vertu ici, qui montre bien, comment on renforce l'image, sans pour autant de donner un aspect granuleux. supprimer les flous va permettre de gérer un comportement différent, selon que votre image soit légèrement en manque de piqué par un flou de bouger, directionnel, par un flou dû à la qualité de votre objectif, ou par un flou gaussien. Notez que le renforcement peut poser problème, lorsqu'on le fait sur toutes les couches à la fois. C'est la raison pour laquelle on peut demander ici ton foncé, ton clair, et agir avec un renforcement différencié entre les ombres et les lumières. Avec ce menu, on peut arriver véritablement à renforcer une image de façon tout à fait intéressante, et comme vous pouvez voir ici, de façon très spectaculaire. On regarde rapidement sur une image tout autre, comme par exemple, cet animal. Eh bien, si on veut mettre de renforcement avec de la netteté optimisée par exemple. Notez que je retrouve le Filtre ici, mais si je l'applique, il ne va s'appliquer que le dernier réglage. On peut toujours le rappeler en allant le chercher là, où il est bien entendu, Mais également avec le raccourci clavier « Ctrl » ou « Commande+F », comme filtre, mais en y ajoutant la touche Alt. Si j'ajoute donc la touche Alt à cette recherche de Menu, je reviens bien sur le dialogue. Et dans le dialogue ici, je vais pouvoir éventuellement agrandir un peu ma fenêtre, et vous montrez ce qu'il en est, ce qu'effectivement on a bien la possibilité de mettre en aperçu important, donc là, on voit les tons foncés, tons clairs qui sont visibles, un gain conséquent, et là je [inaudible] le bruit, et on voit qu'effectivement, partout dans l'image monte un bruit, que l'on voit là. Certes, le gain de netteté est conséquent, mais le bruit l'est aussi et évidemment ça peut être problématique. Donc on va pouvoir demander ici de le réduire, et voyez qu'à ce moment-là, je vais bien réduire le bruit dans le phone, dans les zones relativement homogènes. Mais pour autant, je vais garder cette espèce d'augmentation, sur les poils par exemple, qui sont très visibles à ce niveaux-là. Le fait de jouer sur les tons foncés ou les tons clairs, vous permettra de gérer sur une estompe, par rapport à ces zones-là. Donc, on peut demander par exemple, d'estomper le réglage, dans certains types de tons. On va définir ou [inaudible] de tons et de rayons dans les tons en question. Voilà donc un rendu, qui vous permet d'obtenir une qualité de piqués supérieurs, en la réappliquant après coup, plutôt que dès la prise de vue, au niveau de l'interprétation de jpg. Et n'oubliez pas de ne pas mettre trop de piqué sur vos images d’emblée, mais d'attendre d'avoir fait le détourage, pour le faire artificiellement, ultérieurement.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !