Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Découvrir Capture One Pro 9

Utiliser l'éditeur de couleurs

Testez gratuitement nos 1338 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'éditeur de couleurs de Capture One permet un travail précis de la couleur par secteur. Éditez la douceur de transition dans l'effet de correction et jouez sur les réglages de teinte, saturation et luminosité. Visualisez la seule zone concernée.
07:23

Transcription

Nous allons regarder comment éditer le fameux éditeur de couleur de Capture One. Dans l’espace de travail par défaut, vous le retrouvez dans l'onglet couleur toue en bas sous la forme de l'éditeur de couleur. On pourra également si on le souhaite, aller dans le menu Fenêtre, puis créer un outil flottant, et on retrouvera bien cet éditeur de couleur qui peut donc être positionné où vous le voulez, et éventuellement ancré à la place d'un autre. En l’occurrence, je me trouve ici avec deux fois l'éditeur de couleur, je peux donc aussi retirer celui-ci et en cliquant sur les trois petits points, demander de supprimer l'outil. En un mot, voila l'éditeur de couleur, je vais donc demander de masquer mon navigateur avec la touche Contrôle ou Commande B sur Mac pour mettre en évidence mon image. Et nous allons passer en revue les 3 aspects basique, avancé ou ton chair. Sur basique, on va retrouver ici la roue chromatique. Fameuse roue chromatique que tout le monde connaît probablement dans l'usage courant qui représente les teintes très saturées vers l'extérieur, puis en allant vers l'intérieur des teinte moins saturées. Et bien, dans cette roue chromatique que j'ai sélectionné en bas, je retrouve les secteurs correspondant aux différentes couleur effectivement, et j'ai la possibilité de jouer sur la teinte. Si on regarde l'image, la teinte assez orangé par exemple de ce mur jaune orange correspond à peu près à ce secteur. et bien, si je prend la roue et que je la fait tourner, on voit que l'on peut lui donner une tendance à aller vers une autre direction. Par exemple, le point que j'avais prévu qui était orange et maintenant plus proche d'un jaune vert. c'est effectivement le cas ici. Et bien sur, cette bascule se propage sur l'ensemble des couleurs de l'image. Si je vais dans l'autre sens, à l'inverse je vais lui demander d'avoir une couleur plus orangé ou plus jaune. Cette bascule s'effectue donc sur l'ensemble des couleurs simultanément. Je vais donc demander de la remettre à 0 ici, et venir me préoccuper plutôt de chacun des secteurs. On va retrouver effectivement les secteurs correspondant aux différentes couleurs, que l'on retrouve segmentées. Attention pour chacun de ces segments on va pouvoir retrouver une notion de douceur et je m'arrête spécifiquement sur ces secteurs de façon brutale comme c'est le cas ici, où si je prends mon curseur et le glisse sur la droite, comme vous le voyez sur le graphique, on s'étale sur les secteurs adjacents de façon progressive. Cela permet d'avoir une rupture moins brutale. Notez ici la présence d'une pipette qui va me permettre d'aller prélever une couleur pour n'agir que sur elle. En effet, je ne sais pas forcement dans quel secteur je me situe. Est-ce que je suis plutôt dans le secteur des cyans, dans le secteur des bleus? En prenant la pipette et en revenant dans le ciel comme ici, par exemple je suis sûr d'aller dans le bon secteur, et je vois d'ailleurs où je me situe dans ce secteur. Et bien, par rapport à ce secteur, et ce secteur uniquement, et je peux d'ailleurs demander d'afficher la gamme de couleur sélectionnée, je ne vois donc que la couleur en question. Et bien je vais pouvoir demander sur cette couleur de jouer sur sa teinte en l'amenant plutôt vers un côté ou vers l'autre et on voit effectivement qu'elle change d'aspect. On pourra également jouer sur la saturation, sur-saturation ou sous-saturation de cette couleur unique si je demande de ne plus afficher la gamme uniquement on voit bien que je joue exclusivement sur cette couleur bleu. Notez au passage ici, l'ancienne couleur détectée est la nouvelle. On pourra jouer également sur la quantité de lumière, pour rendre plus lumineuse, ou moins lumineuse la zone en question. Voila donc comment on va pouvoir jouer, secteur par secteur par le biais du système basique. Je le réinitialise, en cliquant sur ce bouton, et je vais venir sur le système avancé. Le système avancé est pourvu lui aussi d'une pipette. Si je clique sur le + j'intègre automatiquement cette fameuse roue que l'on vient de voir. Mais je vais maintenant cliquer sur le - pour demander de la supprimer, et je vais plutôt directement aller rechercher un secteur. Je viens avec ma pipette, je clique sur ce secteur. On voit exactement le secteur dans lequel on se situe, mais restreint comme vous pouvez le voir. En effet, on va prendre cette teinte à un niveau de saturation, et on n'ira pas chercher les couleurs beaucoup plus saturées ou moins saturées. A moins de choisir, par exemple avec ce bouton, de prolonger sur tout le secteur. Sinon on peut toujours agir en prenant le curseur et en réduisant la zone de sélection, en prenant donc une valeur plus ou moins marquée. Là aussi, je vais demander d'afficher la gamme de couleur sélectionnée, pour bien me rendre compte de ce qui se passe. Et la douceur de transition va être prise en compte également. Si je m'arrête de façon brutale, la couleur va être prise de façon brutale. On va le voir très facilement par exemple en allant chercher cette couleur orangé. Je vois bien que je m'arrête de façon extrêmement brutale si je me mets sur le dur ici, et que l'on va pouvoir détecter que la couleur qui est juste à côté n'est pas prise en compte. Le secteur lui même peut être aussi modifié, on peut le réduire, ou au contraire l'élargir. Comme vous le voyez ici, je restreins la recherche à la couleur précise sur laquelle j'avais cliqué. Le schéma me permet donc en cliquant sur ce bouton d'aller élargir sur les valeurs de saturations plus ou moins marquées, et avec ces curseurs on va pouvoir demander d'aller chercher plus large, à gauche ou à droite, les couleurs qui m'intéressent. Ces couleurs étant sélectionnées, on va pouvoir jouer dessus en changeant la teinte, d'un côté ou vers l'autre, mais en protégeant les autres couleurs, en changeant la saturation, sur-saturant, ou au contraire en dé-saturant cette couleur, et en jouant sur la quantité de lumière émise sur la zone en question. On va pouvoir aller travailler sur plusieurs secteurs qu'on va aller chercher volontairement dans l'image comme cela. Et comme vous pouvez le voir, je joue bien effectivement sur la couleur de cet élément. Si je désactive l'affichage de la gamme de la couleur, je retrouve bien la correction effectuée avec les autres couleurs visibles. Mais on sait qu'on agit seulement sur que cette zone comme vous pouvez le voir si je dé-sature complètement par exemple. Le système de protection est ainsi fait, qu'on retrouve bien ce que l'on veut. Notez qu'il est possible de faire l'inverse, c'est à dire qu'ici j'ai demandé d'utiliser la gamme couleur correspondant à ce que j'ai sélectionné, en cliquant sur ce bouton, je prends tout sauf cette couleur. Et c'est donc là que je peux demander de jouer sur la saturation de ces secteurs en la réduisant, par exemple, et je vois bien que j'ai réduit uniquement les couleurs autres que l'orangé ou au contraire augmenter uniquement ces couleurs là, sans toucher à l'orangé. Voilà donc les possibilités, par ajouts successifs de points de couleurs différentes sur lesquels vous allez pouvoir jouer sur la teinte, la saturation, la luminosité, avec une douceur de transition mesurée, permettant d'aller baver un petit peu sur les côtés, pour être sûr que ça ne s'arrête pas au pixel près à la valeur exacte qui a été choisie. Au niveau des tons chairs, on pourra procéder de la même façon mais évidemment de préférence sur un portrait, Mais on voir tout simplement sélectionner, le ton chair sur lequel on veut agir. On retrouve là ainsi la notion de secteur, la possibilité d'afficher ou non la zone concernée, on voit que la douceur nous amène à prendre la zone concernée au delà du ton chair, les verts qui sont au fond, mais également bien entendu les tons chairs comme les lèvres, ou le côté de l'oreille qui sont isolés dans ce cas là. On va ici retrouver la possibilité de jouer sur les tons chairs, et leur demander de modifier leur valeur, par exemple, en saturation pour les sur-saturer, ou sous-saturer, en teinte, pour changer la dominante, colorée vers un sens ou vers l'autre et en luminosité pour changer la quantité de lumière. Bien sûr vous pouvez demander d'afficher la gamme, et vous pouvez également demander d'aller avec ce niveau d'aller chercher jusqu'aux valeurs de saturation, du moins marqué au plus marqué dans le même secteur.

Découvrir Capture One Pro 9

Prenez en main Capture One Pro et effectuez un traitement haut de gamme de vos images numériques. Explorez l’interface, importez vos images, utilisez le catalogue, etc.

4h10 (52 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !