Photoshop CC 2017 pour les photographes

Utiliser l'échelle basée sur le contenu

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Photoshop permet d'adapter une image à un rapport largeur/hauteur différent de l'original. Initiez-vous au principe de l'échelle basée sur le contenu, qui déforme certains pixels tout en respectant les proportions du sujet.
06:03

Transcription

Photoshop permet un redimensionnement intelligent des images. Qu'est-ce ça veut dire vraiment ? On va toujours voir ce que ça donne, en sélectionnant cette image qui est un arrière–plan mais je vais cliquer sur le cadenas pour la libérer sous la forme d'un calque. Et dans le menu « Edition » on peut toujours demander « Transformation manuelle ». La transformation me permettrait sur une image panoramique de la rendre plus rectangle par exemple, si elle n'est pas adaptée à mon format, mais comme vous pouvez le voir les chevaux, tout le monde se déforme. De la même façon on pourrait espérer avoir plus large par exemple, mais là aussi je déforme les éléments ce n'est évidemment pas acceptable. On va donc valider cette opération , je vais demander d'agrandir l'espace de travail dont j'ai besoin par le menu « Image » et en définissant un point de référence, à gauche ou à droite. Je vais donc maintenant bloquer à gauche et rallonger à droite sur une largeur qui est au lieu de faire 32 cm on fera 45 par exemple. Si je demande au menu « Edition » au lieu de demander le menu traditionnelle de « Transformation » je vais demander d'utiliser « l'Echelle basée sur le contenu ». Cette logique est différente de ceux que l'on peut connaître puisque lorsqu'on va prendre le point et se déplacer, vous allez voir que l'allongement s'effectue mais de façon proportionné. En effet, ici en les rapprochant par exemple, on a l'impression de plus rapprocher les chevaux que les déformés réellement, c'est vrai que la comparaison n'est pas du tout jouable avec ce qu'on aurait fait en faisant le « Ctrl+T » traditionnel et en ramenant ça ou tout est bien sûr complètement déformé. Ici lorsqu'on prend ce menu « Echelle basée sur le contenu » et bien, on voit bien qu'on a tendance certes peut-être à légèrement déformer le sujet mais surtout à déformer les étapes intermédiaires entre eux. Le logiciel analyse bien effectivement les composantes et quand il voit des zones, il essaye de les protéger. Comment fait-il pour les protéger ? Et bien, par rapport au dessin à la zone qui est véritablement défini comme une zone d'une couleur différente ici. On a également un petit bouton ici qui permet de changer la donne d'ailleurs on voit bien ce qui se passe, il va changer la donne on se fiant à la couleur de peau, ici, les chevaux sont dans une couleur relativement ocre qui permet donc qu'on pouvait constater ici les etirer sans trop les déformer malgré tout ils subissent une déformation, si je décoche la fonction et que ça ne change pas énormément. Par contre, on voit bien que le poteau ici a été énormément déformé contrairement à l'éolienne qui elle n'a pas subi la même déformation. En fait, il s'agit bien effectivement d'étirer les pixels entre les zones et de ne pas toucher au sujet. On va regarder,comment on peut faire pour protéger des zones. Il va suffire tout simplement de sélectionner avec un outil de sélection comme celui-ci par exemple les zones que l'on veut protéger. Si je demande à ce que cet élément soit protégé avec la touche « Maj » je vais demander également à ce que celui-ci soit protégé, puis avec « Maj » qu'à cet ensembles-là soit protégé. Enfin, également celui-ci. Il reste de la place entre deux et c'est bien sur cette place qu'on va jouer. Si je veux que le poteau ne soit pas abimé non plus je vais demander également de le protéger. Cette protection je vais devoir la mémoriser sur la forme d'une couche. Je viens donc sur le panneau de couche et je clique sur ce bouton qui va voir pour rôle de transformer cet élément en couche « Alfa ». Je reviens sur mes calques, c'est bien de cette image que je vais partir et je demande dans le menu « Sélection » de tout « Désélectionner ». Si je reprends maintenant mon menu qui me permet de transformer mon image « Echelle basée sur le contenu » et que je la bouge, on retrouve bien sûr notre déformation, mais là je vais pouvoir demander de protéger avec la couche « Alfa ». Et comme vous pouvez le constater, les chevaux ne sont pas du tout déformés pas plus d'ailleurs que le poteau et même si je venais maintenant rapprocher les éléments comme vous pouvez le constater la déformation s'effectue exclusivement entre les éléments sans atteindre les zones qu'on peut toucher. Donc cette photo devient utilisable sur différent format sans altérer les éléments fort de l'image. On peut regarder sur d'autres cas figures, les hirondelles ici. Si je viens retirer le « cadenas » que je prends le menu « d'Echelle basée sur le contenu » je peux bien sûr jouer sur la largeur, dans ce cas vous allez voir les hirondelles qui se rapprochent, si au contraire je l'éloigne, elles s'éloignent tout simplement les unes des autres. Si je demande de baisser l'image et bien vous allez vous voir que les fils électriques se rapprochent sans pour autant déformer trop les hirondelles. On est sur un système extraordinaire qui permettrait effectivement de jouer sur les critères horizontaux ou verticaux en respectant toujours les zones graphiques qui ont été réalisées. Une dernière image des cocons ici que je voudrais étaler sur plus large, dont je vais faire comme tout à l'heure déverrouiller le cadenas, demander ici d'élargir la zone de travail par la « Taille de la zone de travail » en lui demandant de se mettre par exemple à une valeur de 200%. Je me mets donc en « pourcentages » pour ouvrir tous simplement deux fois plus large qu'il n'était. OK, j'ai bien mon image. Si je demande de faire une « Transformation » on va bien voir que l'image en question va évidemment s'abîmer et les cocons se déforment. J'annule cette opération et je demande d'effectuer plutôt une « Echelle basée sur le contenu ». Dans ce cas, comme vous pouvez le constater des éléments se déforment entre les cocons mais les cocons eux ne font que s'éloigner, dans un cas ou potentiellement se rapprocher à l'inverse si on le souhaite. Si tout se passe bien comme c'est le cas ici pas de problème. Si vous voyez une déformation soit un élément qui vous n'intéresse pas pensez à faire la sélection et à demander la protection à l'aide d'un masque que vous allez vous voir réapparaître au niveau de la zone de protection. On peut constater aussi que l'étirement ne remet pas en cause des éléments graphiques mais qu'il peut être fort entre deux zones et probablement dans certains cas difficile à comprendre. Mais cela permet tout de même d'ajuster des images dans des formats qui ne sont pas dans les proportions auxquels se trouvait le fichier de départ.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :18 janv. 2017
Durée :8h05 (101 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !