Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Utiliser le traceur

Testez gratuitement nos 1304 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'objet Traceur permet de créer une spline, à partir du placement des points de votre objet matrice.
05:49

Transcription

Nous avons notre base de transition, mais, comme vous le remarquez, si je prends ici, mon effecteur Héritage et que je joue sur l'intensité, on a déjà deux problèmes : ce sont des cubes et non des splines. Ce que je voudrais, c'est que le L se transforme vraiment en P. Nous avons notre base pour créer notre transition, néanmoins, ça ne s'applique pas exactement sur ce qu'on veut. Il y a ce problème-là et l'autre, c'est que quand je passe de 0 à 100 %, la transition n'est pas des plus harmonieuses ni des plus jolies. La manière dont les cubes tournent sur eux-mêmes et se tordent n'est pas très harmonieuse. Pour changer cela, c'est assez facile. Je vais désactiver, temporairement, mes deux matrices pour faire apparaître mes splines et je vais prendre ma spline L, je vais passer en mode Point, si ce n'était déjà le cas. Voyez, le codage couleur bleu correspond au début de spleen et le blanc à la fin. Il suffit tout simplement d'inverser ces séquences. SI je regarde le P et le L, on voit à quoi cela correspond. Je vais prendre le L et même en ne sélectionnant rien, ça fonctionnera. Je vais faire un clic-droit, je vais demander d'inverser la séquence. Maintenant, je reviens sur mes deux matrices que j'active et je vais faire passer le L vers le P. J'active l'intensité et on se retrouve avec un mouvement différent. Je le trouve beaucoup plus harmonieux ; la manière dont le bout du L se déplace pour rejoindre par là et également, cette partie-là qui change. N'hésitez pas à faire cette opération si cela ne vous convient pas. Maintenant, je voudrais vraiment faire apparaitre la spline correspondante. Pour y voir plus clair, je vais continuer à gérer sur mon affichage et ma visibilité. Je vais désactiviter en visibilité le L-SPL et le P-SPL. Comme vous pouvez le voir cela n'empêche pas notre objet Héritage de fonctionner. D'ailleurs, on voit mieux la transition. Maintenant, je voudrais concrétiser ça à nouveau en spline. L'astuce, c'est que nous n'allons pas nous servir de ces splines. On va se servir d'un autre objet encore qui va être le Traceur. Pour que le Traceur fonctionne, il faut qu'il soit associé à un objet. Ne jamais oublier que c'est notre matrice L qui fait tout le travail. C'est le matrice L qui se transforme en P. Le matrice P doit rester invisible. Par contre, ne le désactivez pas sinon, ça ne fonctionnera pas. Il faut bien faire la différence entre l'affichage qui est géré par les pastilles et, ici, la croix qui indique que l'objet est actif ou pas. On veut tous les objets actifs, nous voulons simplement les cacher. Je prends ma matrice L, je vais encore retourner dans MoGraph et je vais chercher l'objet Traceur. L'objet Traceur, comme vous pouvez le voir, travaille sur une référence qui est ma matrice L. Je vais changer notre mode de traçage Tracé des trajectoires en mettant : Connecter les objets. Et vous voyez, enfin, apparaitre ma fameuse spline. Maintenant je peux cacher mon matrice L. J'appuie sur Alt et les petites pastilles et voyez notre traceur. Maintenant si je prends mon objet Héritage et que je commence à le manipuler, à le faire passer de 0 à 100 %, nous voyons, vraiment, notre spline se transformer. Cependant, vous pouvez remarquer que notre spline est très linéaire, il est très tordu. On n'a pas la fluidité que nous avions tout à l'heure. C'est facile puisque cet objet traceur est une nouvelle spline qui possède ses propres propriétés, comme vous le voyez en bas. Et par défaut, elle est réglée en type linéaire. Ce que je voudrais, je vais descendre, c'est le passer d'un type linéaire à un Bézier. Comme vous le voyez, ça ne fonctionne toujours pas, car l'interpolation est réglée sur 100. Je vais passer de 100 à Subdiviser et je vais chercher les mêmes réglages que nous avions dans notre objet L. Je retourne dans ma spline L et on voit qu'on est à 3 degrés et 4 centimètres donc, je vais faire la même chose pour le traceur ici. Je descends et on va faire 3 et 4. Et on se retrouve avec une spline qui est beaucoup plus fluide. Je reprends mon Héritage et maintenant, si je fais la transition, on le voit qui se transforme. Voyez que c'est fluide et harmonieux et encore, nous n'avons pas terminé puisque nous allons le rendre encore plus fluide avec certains réglages. À noter que notre objet Traceur peut être modifié ici. Par exemple, Type de spline, on peut changer autre chose par exemple, B-spline qui me permet d'avoir un tracé encore plus fluide. Néanmoins, on va perdre un peu de l'aspect de la fidélité de notre spline originale. Si je reprends mon L vers P et qu'on regarde, on voit par contre que notre transition est encore plus fluide. Regardez par exemple, le passage entre ici et ici, on n'obtient quasiment jamais d'angles droits, pourtant ce passage-là, particulièrement, est un peu difficile, mais il passe bien. Au final, comment nous servir de ce traceur ? C'est le traceur qui, à l'intérieur de mes extrusions contrôlées qui sont ici, va prendre la place. Si je déplie, nous avons L-EXT qui est notre travail depuis le début, nous voyons ici, notre spline d'instance, je vais prendre l'instance et voyez : objet de référence, je vais changer cet objet de référence par notre traceur. En attendant, je vais déjà, nommer le traceur, et on va l'appeler : T L vers P Si je prends maintenant, cet objet-là et que je le fais glisser à cet endroit-là maintenant, je réactive la visibilité de l'objet neutre qui comprend toutes mes extrusions contrôlées et, enfin, je reprends mon objet Héritage qui se trouve ici, je travaille sur l'intensité. Vous voyez que notre spline change. Nous avons notre transition qui est faite. Alors, il y a encore beaucoup de travail car il va falloir faire la même chose sur le O, le V et le E. Ça peut être fait relativement facilement tant que vous vous organisez bien. On va voir ça dans la vidéo suivante.

Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Maîtrisez la création et l’animation de titres dynamiques avec CINEMA 4D Studio. Créez le titre, réalisez son extrusion, donnez de la profondeur, appliquez des effets, etc.

2h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :23 févr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !