Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Utiliser le tampon de Photoshop

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le tampon permet de reconstruire une zone altérée d'une image, à l'aide d'un échantillon pris ailleurs. La reproduction d'une image sur une autre peut également faire de l'effet. La source de duplication peut être modifiée pour s'adapter au mieux.
06:20

Transcription

Eh bien nous allons voir ici, comment on peut à l'aide de cet outil, situé dans la barre d'outils, et je vais d'ailleurs cliquer dessus et maintenir pour voir qu'il n'existe pas un, mais deux tampons. Ce qui nous intéresse ici, c'est bien le tampon de duplication. Cet outil va nous permettre de dupliquer une partie d'une image sur un autre endroit. Par exemple, je voudrais prendre la falaise et la positionner ici. Je vais donc cliquer dessus et j'ai un message qui apparaît. En effet, il faut que je définisse bien ce que je veux faire par « option » ou « Alt+clic » pour définir le point de source. Si je viens donc sur cette falaise avec la touche « Alt » je vais me servir d'une petite mire pour définir le point de départ. Clic! J'ai bien enregistré ce point, comme le point de reproduction que je veux positionner ailleurs, Si je relâche ailleurs, je suis prêt donc à reproduire à nouveau cette image. Si je clique, je la reproduis bien, en tous points à l'identique. Voilà à quoi sert le tampon. Je vais annuler cette opération et je vais reprendre avec la touche « Alt », un point de référence, le ciel. Et je vais venir sur une autre image. Celle-ci, qui contient un ciel bien gris, j'aurais préféré avoir un beau ciel bleu comme celui que je vois ici. Je vais donc demander d'aller chercher la sélection du ciel, il nous faudrait la préparer, je l'ai fait d'avance en allant dans le menu « couches ». Et avec la touche « Cmd » sur un Mac, ou « Ctrl » sur un PC, vous allez faire un clic sur le mot « détourage ». Et je récupère bien la zone de ciel. Maintenant, je vais pouvoir donc sans problème venir avec mon tampon, glisser et positionner l'image à travers la zone que j'ai demandé. Je change donc complètement l'aspect de cette photo, je vais maintenant demander avec le menu « sélection » de désélectionner, pour me rendre compte que l'imbriquation de ce ciel est quand même plus gai que ce qu'on avait sur l'image d'origine. On va voir le tampon par ailleurs, ici j'ai une image avec un enfant, et c'est lui que je veux prendre comme référence. Je vais donc appuyer sur la touche « Alt », et aller maintenant déposer cette image dans une autre image qui est celle-ci. Je retrouve bien un outil, que je vais pouvoir adapter en taille, en cliquant, en glissant et en dureté également en cliquant et glissant, et ceux avec un raccourci clavier pour Mac, « Ctrl+Alt », et je clique et glisse, et un autre raccourci pour PC, « Alt+clic droit » et je glisse également ma souris. Je vais prendre ici pour travailler sur cette image mon stylet de tablette graphique qui va me permettre d'agir autrement. Je voudrait tout simplement positionner ce petit bonhomme en train de souffler sur la mer. Je vais demander donc de prendre mon outil et avec cet outil-tampon, je vais cocher ce bouton, qui va me permettre de faire en sorte que je le positionne avec une opacité variable en fonction de la pression que j'exercerai sur mon stylet. Avec une souris il me faudrait bloquer l'opacité à une certaine valeur et venir à plusieurs reprises pour compléter l'image. Il se trouve que dans le sens de l'image j'aurais préférer la mettre dans un autre sens. Eh bien, nous allons nous servir ici d'un panneau, qui nous donne la possibilité de faire en sorte que l'image que je projette soit inversée. Grâce à ce bouton, je vois que je vais pouvoir positionner l'enfant sur la partie gauche. Je vais agrandir mon outil, et venir tout simplement travailler ici, sur l'image, mais je vais le positionner comme je veux, et cliquer, puis glisser progressivement. Si j'appuie fortement, je fais venir fortement l'image, si j'appuie doucement, elle arrive doucement. Je peux réduire mon outil ici, et venir retravailler encore sur l'image, et comme vous pouvez le constater, au fur et à mesure de mon passage, je redépose de l'encre pour monter en valeur d'opacité. Ainsi il se fond véritablement avec l'image qui est derrière. Si j'appuie en totalité, évidemment, j'intègre complètement l'image. Ce panneau, qui s'appelle source de duplication, va être donc le complément de l'outil tampon, pour lui permettre de faire des opérations de retouches spécifiques. On va prendre un autre exemple ici, j'ai un pavé blanc sur la roue de la moto, et j'aimerai bien lui reproduire une roue ronde pour qu'il puisse rouler à nouveau. Je vais donc venir dans cette zone, et je vais aller avec mon tampon et la touche « Alt » enfoncée, prendre une autre référence que celle que j'avais. Je clique donc ici, sur cette référence par exemple, et je viens la repositionner ici. Mais bien sûr, la symétrie ne fait pas l'affaire. Je vais donc revenir sur cette zone, réinitialiser avec cette flèche, et me rendre compte ici, que si je prends cette roue je ne peux pas la mettre comme je veux. Eh bien, je vais tout simplement me mettre sur le champ de rotation, que je sélectionne et je reviens me positionner ici, sur mon plan de travail. Avec la touche majuscule et l'aide de mes touches fléchées, je vais pouvoir pivoter la roue dans l'axe qui me convient. La touche majuscule permet d'accélérer le processus qui aurait été beaucoup plus long autrement. Et là, je viens me positionner exactement, comme je veux obtenir pour la roue. Il me suffira alors de cliquer et de glisser pour commencer à peindre. En l'occurrence ici, je vais réduire la taille de mon outil, et jouer également sur autre chose. Je vais demander de ne pas jouer sur l'opacité de la même façon. Ainsi je viens et je recouvre ici, effectivement la roue comme je souhaitais. Je vois apparaître la zone blanche, et bien je vais reprendre à nouveau une autre référence avec la touche « Alt », puis me repositionner sur la roue ici, et retrouver la rotation qui convient, en la changeant à nouveau à ce niveau-là. J’agrandis un peu pour bien voir la rotation, je me mets d'abord dans le champ de rotation, puis je tourne avec la majuscule donc, et je cherche le bon axe de rotation. Voilà, il me semble convenable, je peux donc réduire ma taille d'outil, positionner parfaitement l'élément comme il le faut, et venir redessiner ici mon pneu. Il me restera reprendre avec la touche « Alt » un peu de matière au niveau de l'herbe, par exemple, pour aller retoucher cette partie, qui manque également en terme de valeur. Voilà en quoi le tampon peut nous aider à reconstruire une partie d'une image, avec en plus, la possibilité de jouer ici sur son orientation, sur sa symétrie, mais également, si nécessaire, sur sa mise à l'échelle. On peut le regarder. Si je prends cette roue et que je veux la repositionner ici, je peux demander en cliquant sur l'icône en forme de « L » de réduire la taille, et je vois très bien que si remets cette valeur à 0, je viendrai après avoir pris le tampon ici, repositionner une moto en petit format. Ici 1% ce n'est pas beaucoup, et bien, je vais la mettre dans un autre format intermédiaire, donc je prends la moto, je viens la mettre là, et voyez que je repositionne une copie réduite à 25%. Voilà donc le tampon dans ses différentes caractéristiques, qui va vous permettre de retoucher des zones d'image manquantes, tout simplement en allant prélever une zone existante et en la positionnant dans les meilleures conditions.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !