Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir Symfony3

Utiliser le layout de l'application

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans une application Symfony, vous allez avoir beaucoup de templates pour vos vues. Mais au dessus, vous aurez aussi un layout, le template de base de toute application.
04:41

Transcription

Vous remarquez quand même quelque chose. Si vous rechargez, tout fonctionne. Certes, mais est-ce qu'il ne nous manque pas quelque chose ? Effectivement si, il nous manque quelque chose. Cette petite barre là, elle vous donne une bonne information. Elle vous donne une information que certainement vous n'avez pas. Toutes les bonnes informations du layout, c'est-à-dire les informations de la page. Le header, le footer, etc, que vous auriez définis par défaut. Ça c'est normal, parce que notre template à nous, et on va aller l'examiner par rapport au template de base. On va refermer quelques petits dossiers. On va étudier le my et on va étudier le index.html. Regardez, celui-ci, on a simplement mis du texte comme ça, donc du HTML pur, pour simplement afficher Tout fonctionne. Mais dans le index.html.twig, il y a des informations essentielles que l'on n'a pas utilisées dans my.html.twig. Celui-ci, notamment, extends 'base.html.twig'. Ça, ce sont des tags spéciaux qui font partie du moteur de rendu twig, et qui vous permettent d'étendre un template parent, pour venir réécrire des blocs. En fait, ça fonctionne sous forme de block. C'est assez simple également comme fonctionnement, vous définissez des blocs dans le parent, et puis vous étendez le parent avec un enfant. Vous redéfinissez les blocs, vous mettez ce que vous voulez dedans. Et ça écrase bien sûr ce que vous avez défini dans le parent. Assez simple en réalité, mais il faut pas oublier ça. Comment ça marche, quand vous faites un extends, vous faites un extends d'une chose qui se trouverait en racine du dossier view. Et là, c'est le cas, base.html.twig, effectivement, il est bien en racine. Qu'est-ce qu'il définit ? Il définit pas grand chose, mais quand même des trucs sympas. Un DOCTYPE évidemment, le tag HTML, le header, ici le head donc, meta, title, avec déjà des blocs prévus, body, avec un blockbody, et un block javascripts, si on a du JavaScript à mettre. Ça c'est bien pour démarrer, c'est une bonne trame de départ. N'hésitez pas, vous pouvez en créer d'autres si vous le souhaitez, à étendre un parent. Donc là, c'est qu'on va faire ici, regardez, on va venir étendre le parent. Rien qu'en faisant ça déjà, vous allez avoir quelque chose de différent. Normalement, une petite erreur, ce qui est logique, là, on vous dit que vous l'avez étendu, c'est génial, mais vous n'avez pas du tout défini de section body, donc ça marche pas. Pourquoi ça marche pas ? Parce qu'on n'a pas le droit de faire ça, concrètement. Quand vous étendez un parent, maintenant, vous êtes restreint aux règles du parent. Les règles du parent, c'est de travailler dans des blocs du parent. Le parent lui, il a défini un block pour le body. Il s'appelle body, ce block, vous allez le récupérer ce block body, et puis, vous allez le coller ici. Ouverture de block, ça s'écrit comme ça. Fermeture de block, ça s'écrit comme ça, endblock. On va couper la fermeture, et puis, on va placer la fermeture juste en-dessous de Tout fonctionne, ce qui fait qu'on va lui demander d'encapsuler Tout fonctionne, à l'intérieur de body et de venir placer Tout fonctionne, dans le block body de notre parent. J'espère que c'est assez clair, je pense que ce n'est trop compliqué non plus, voyez qu'ici il y a simplement un block body défini. Vous pouvez définir autant de block que souhaité, dans un parent, vous pouvez faire les assemblages que vous souhaitez. Donc, n'hésitez pas à faire comme ça des imbrications de template. C'est génial, ça permet d'aller vite et ça a un très bon rendu. Maintenant, si je recharge, évidemment, tout fonctionne bien. Et regardez, je récupère la barre du dessous. Cette barre, on en reparlera un peu plus tard. Elle ne fonctionnait pas tout à l'heure parce que sur notre trame ici, et sur notre template, sans avoir étendu, nous n'avions pas de block javascripts, et nous n'avions pas de block stylesheets. Et ça, c'est utilisé, par le composant Debug de Symfony, c'est à l'intérieur de ces blocs là qu'il va injecter les différents outils, qui vont permettre d'avoir la barre de debug, Si on n'a pas ces blocs là, tout simplement, ça ne marche pas. Voilà pour l'extension et le layout. Donc ça, gardez à l'esprit que ça s'appelle un layout. Vous pouvez l'appeler layout.html.twig, si vous le souhaitez. Il n'y a pas de nommage particulier pour ces parties là. Vous faites ce que vous voulez. Et c'est aussi simple que ça, vous définissez des blocs, et vous venez insérer des informations dedans. On pourrait s'amuser à faire un autre test, pourquoi ? Parce qu'ici, on a toujours Welcome qui est affiché. Si vous avez compris le principe, vous vous rendez bien compte que pour configurer cette partie là de la page, il suffira de récupérer ce block, et simplement de venir le placer en haut, en bas, peu importe, où on en a envie, et ici de mettre un nom, My page, donc de mettre un nom différent dans le block title, ce qui viendra écraser le title qu'on a sur base.html.twig, et qui devrait donc nous marquer ici My page. Voyez un peu le fonctionnement des layouts et des templates. Facile, rapide, et très extensible, parce que pour le coup, vous définissez des blocs, et puis vous surchargez le contenu.

Découvrir Symfony3

​Prenez en main Symfony3 pour développer des applications riches. Apprenez à créer des routes et des contrôleurs, créez des formulaires, sauvegardez des données, etc.

3h27 (45 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !