Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Affinity Photo : La retouche d'images

Utiliser le filtre Dispersion

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le filtre Dispersion va permettre de déformer un lettrage pour qu'il épouse les formes des briques d'un mur.
08:55

Transcription

Sur ce mur, on va venir mettre une inscription en essayant de se débrouiller pour qu'elle épouse la forme des briques qui ne sont pas très jointes, avec des interstices assez profonds. Pour cela, on va utiliser un filtre qui s'appelle "Dispersion". La démarche va se faire en deux temps : dans un premier temps, je vais créer une référence en noir et blanc où le noir et le blanc vont me permettre de savoir ce qui est en relief et ce qui est en retrait. Je vais commencer par cette référence et aller chercher un calque de réglage qui va s'appeler "Noir et blanc". Je peux éventuellement bouger ce calque noir et blanc pour le rendre un peu plus contrasté. On va faire quelque chose comme cela. Très bien. Dans cette référence, les différences entre le blanc et le noir sont que le blanc est plutôt en relief et le noir plutôt en retrait, en creux. Je voudrais qu'il y ait une liaison assez douce entre les deux. Je vais donc flouter un peu l'image. Pour cela, je vais aller chercher un calque de filtre en direct "Flou gaussien". Je vais donc bouger cela. Je pense que par-là cela pourrait être pas mal mais pour l'instant je n'y vois rien car le calque est sur le réglage noir et blanc donc il ne peut rien se passer. C'est ce qui est fort avec les calques en direct : je vais pouvoir le glisser ici et vous voyez qu'instantanément, ça vient. Alors, essayons 4,3, 3,2, 2,2... On pourrait peut-être essayer comme ça. On a une transition un peu plus forte entre les noirs et les blancs. Je rajouterais bien éventuellement un petit calque de niveau ou de luminosité/contraste pour enlever un peu de contraste. Il faut que le calque luminosité/contraste soit au bon endroit : c'est le cas. L'idée est d'essayer d'être un petit peu plus doux. On va essayer cela. L'intérêt d'avoir des calques comme cela est que je vais enregistrer ma référence avec ces calques de réglage, ce qui fait que si cela ne se passait pas bien je n'aurais qu'à ouvrir ma référence pour changer mes calques de réglage. Dans un premier temps, je fais "Fichier" et "Enregistrer sous". Je vais l'appeler "6_Dispersion" et on va ajouter "_ref". Voilà, je vais enregistrer mais en format Affinity pour pouvoir récupérer mes calques si j'en ai besoin. J'ai besoin de cette référence au sein d'un filtre appelé "Dispersion" et je ne peux pas utiliser le format Affinity. Il faut que j'utilise un bon vieux JPEG. Je vais faire un deuxième export, cette fois-ci par la fenêtre export. Je vais aller choisir le JPEG, mettre la qualité la plus forte, exporter et je vais garder le même nom mais il sera en .jpg, pas en .afphoto. Tout va bien. A priori, maintenant c'est bon. Je vais venir jeter tous mes calques à la poubelle. Et le dernier. Voilà. Je reviens sur mon mur. Il ne reste qu'à mettre l'inscription : je vais faire cela et je vais l'appeler "Dispersion", puisqu'on fait un filtre de dispersion. Voilà. Je vais l'agrandir. Je vais déformer mon lettrage, on s'en fiche. Il n'y a pas de jugement particulier. Je vais peut-être commencer à lui mettre un lettrage assez gras. Je vais prendre la flèche de déplacement pour la bouger à l'intérieur. Je vais peut-être la mettre un petit peu penchée. Je vais lui mettre une petite couleur, on va être gai. On va lui mettre un rouge fort. Il ne me reste plus qu'à aller appliquer mon filtre de dispersion. Je l'applique évidemment sur le lettrage. Je prends un calque de filtre en direct pour pouvoir le modifier à tout moment. Je vais chercher le filtre dans la partie où il y a toutes les déformations. Il va me demander où est ma référence : "Charger une carte à partir d'un fichier". J'ai aussi : "Charger une carte à partir des calques sous-jacents", c'est-à-dire qu'il pourrait se servir de l'image comme d'une référence mais je préfère ma propre référence car je l'ai floutée, j'ai fais des choses que l'ordinateur ne va pas faire. Je clique ici et je vais prendre ma référence qui est bien en JPEG. L'autre n'est pas accessible. Je fais "Ouvrir". À partir de là, il va falloir que j'aille voir ce qui se passe. Je ferais bien un truc un peu comme ça. Je peux le faire dans les deux sens, en négatif, mais ça ne va pas changer grand-chose. Je vais faire quelque chose comme cela. Je fais OK là-dessus. Mon filtre de dispersion est ici. Si je voulais rechanger le réglage parce que j'y étais allé un peu fort, je n'aurais qu'à re-cliquer ici. Si au lieu d'avoir des filaments qui donne une impression de hachures vous avez des petits pointillés, cela veut dire que votre référence n'est pas du tout floutée et est trop contrastée ou bien n'est pas assez floue. Il faut que vous ayez des petites irrégularités, pas des tous petits points. Un brouillard de points, ce n'est pas bon. Qu'est-ce qu'il va me rester à faire à partir de cela ? Il va falloir que je floute cela pour enlever cet aspect très découpé qu'a introduit le filtre. Je vais retourner dans "Calques", "Calques de filtres en direct" et "Flou gaussien". Le flou gaussien vient se positionner au-dessus. Je vais tout de suite aller le positionner ici car c'est uniquement le calque texte que je veux flouter. Je vais bouger mon flou jusqu'à ce que je perde ce côté découpé. Cela commence à être mieux. Libre à vous de faire ce que vous voulez, on pourra revenir dessus comme on veut. Je vais me mettre à 0,8, on va voir ce que cela donne. La dernière chose à faire est d'éventuellement mettre un mode de fusion. Je vais les passer en revue et voir ce que cela peut me donner. J'aimerais bien qu'on voie un peu plus les interstices. Avec l'expérience, vous saurez que certains ne peuvent pas marcher. Je cherche quelque chose en couleur. La couleur est un peu faiblarde. La luminosité... Cela ne me plaît pas. Ça c'est pas mal, mais cela manque de visibilité. Celui-là n'est pas mal. On pourrait éventuellement prendre celui-là ou bien le mode couleur qui me plaisait bien, mais il n'est pas assez fort. Cela va me permettre de vous montrer que si j'ai un mode couleur ici et que j'obtiens quelque chose d'intéressant, je vais pouvoir dupliquer ce calque avec tout ce qu'il y a dedans. Je vais l'appeler pour l'instant "1", cela ira très bien, et je vais lui dire que je voudrais dupliquer ce calque. Ce n'est pas évident. Je vais "Dupliquer" le calque en question. Je ne vais pas mettre le deuxième élément en mode couleur mais avec un mode qui est beaucoup plus sombre. Par exemple, "Couleur plus foncée". Cela pourrait être intéressant. "Obscurcir" aussi. On va essayer une couleur plus foncée et évidemment, on descend l'opacité. Je le laisse calculer... Je vais obtenir quelque chose d'à peu près comme cela. Cela pourrait être assez intéressant. Je vois bien les interstices des briques, j'ai bien la déformation des lettres. Quelque chose comme cela pourrait être utile. Bien évidemment, je peux à tout moment revenir dessus et passer à autre chose, regarder ce qui va se passer. J'ai le mode "Lumière crue" qui pourrait être assez intéressant. Le mode "Ponctuel" n'est pas mal non plus. Je pourrais même le mettre à fond. J'obtiens quelque chose d'assez fort. Je vais rester comme cela. Vous faites votre petite cuisine avec vos propres goûts. Ce qui est très intéressant ici, c'est que je me retrouve avec mes filtres que je pourrais venir bouger comme je veux. C'était donc le filtre "Dispersion".

Affinity Photo : La retouche d'images

Exploitez la puissance d’Affinity Photo à son maximum et optimisez votre flux de travail. Corrigez la colorimétrie, prenez en main les piles, la correction sélective, etc.

3h16 (34 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !