Android 6 : Les nouveautés

Utiliser le data binding

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Exploitez le data binding pour remplacer le code de remplissage des vues de vos activités par des liaisons directement dans les fichiers de layout.
05:29

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons voir comment utiliser le data binding. Qu'est-ce que c'est que ce data binding. Le data binding ajouté à partir Android 6 et disponible dans la librairie de support, ça veut dire que vous pouvez l'utiliser sur Android 6 et même sur des versions antérieures va vous éviter le côté fastidieux d'aller chercher dans votre code java les objets graphiques en utilisant le find du id pour ensuite, pouvoir modifier le contenu. En effet, jusqu'à présent lorsque vous vouliez mettre à jour un objet graphique, il fallait qu'il ait un id. Je prends un exemple dans ma vue de détails, par exemple du titre de l'objet qu'on est en train de visualiser qui ici à l'id name Text, Dans le fichier java, il fallait faire un find view by id, ce qu'on avait ici, pour avec l'id correct name Text, et le caster dans le bon type d'objet. Une fois qu'on l'avait, on pouvait faire un set Text pour changer le titre. Pareil pour le descriptif, pour le prix... C'était quelque chose d'assez fastidieux de faire tout ce find du id et en plus ce n'est pas lié intimement, car si on modifie par la suite les objets ça ne modifiera pas, il faudra refaire de ce texte pour vraiment lier les choses. L'avantage du data binding, c'est, qu'on va pouvoir limiter les codes dans la partie java et essayer de séparer en mettant du code dans la partie .xml en spécifiant, cet objet-là à telles données d'affichées et on aura plus qu'une liaison à faire dans le fichier java. Comment ça marche ? Ça a été ajouté à partir Android 6 mais dans la librairie de support. Vous allez pouvoir autoriser à installer votre application sur des versions du SDK, plus basses comme par exemple la version 15. Pour arriver à l'activer, vous devrez ajouter dans votre fichier builde. gradle dans celui de votre application, une propriété data binding et vous mettez enabled=true. En faisant ça, vous lui indiquez qu'il est autorisé à faire du data binding directement dans votre code. Je vais lancer la synchro et vous expliquer ce que ça veut dire. Pourquoi on met dans le fichier, build. gradle sur réglages ? Et bien parce que c'est au moment de la compilation que le SDK va remplacer tout le binding par le code que vous aurez dû mettre en suivant finalement l'ancienne mode avec le find du binding. Mais au lieu que vous le fassiez, ce sera fait par le compilateur. Au moment de l’exécution de votre application, il n'y aura aucune différence de performance si vous avez ou non utilisé le data binding. Ça ne sera pas plus lent si vous faites du binding donc vous avez tout intérêt à l'utiliser. Une fois que vous avez ajouté cette propriété et synchronisé vos fichiers gradle, on va retourner dans notre activité_detail et commencer à modifier l' activité_detail. xml pour qu'il tienne compte de ceci. La première chose à faire, ce sera ajouter une balise globale englobant tout ceci qui va s'appeler layout, en minuscules. Je vais prendre la fin de cette balise, la couper et aller tout en bas de mon fichier pour la coller ici. Je vais aussi prendre toutes les déclarations de name space en xml, les xmlns qui sont ici qui étaient dans la première balise et je vais les déplacer dans le layout qui est maintenant justement la première balise du fichier xml. Une fois que c'est fait, on va pouvoir déclarer nos variables puisqu'on va pouvoir intégrer des variables dans nos fichiers xml. Notre balise xml s'appelle data, on va pouvoir ajouter une variable. La variable, vous lui donnez un nom comme n'importe quelle variable. Nous, on l'appelle product et le type, ça va être le nom de la classe qui sera empreinté par cette variable. Nous, on va utiliser la classe product. On fait un contrôle espace, il nous le retrouve, notre classe product qui est ici. On va aller voir cette classe pour voir ce qui est à l'intérieur. Je ferme ma balise pour ne pas qu'il y ait erreur de compilation. Je vais aller voir cette classe pour vous la montrer un petit peu. Nous avons plusieurs variables privées et des méthodes publiques. On ne pourra utiliser que ce qui est public dans ce activity_detail.xml. On ne pourra pas accéder à ce qui est privé. On va pouvoir utiliser les propriétés, par contre en termes de nouage, il va remarquer que ce sont des geters, des accesseurs et va nous permettre automatiquement de supprimer le get et de s'en servir comme des variables, vous allez voir comment ça va marcher ! Une fois, qu'on a déclaré cette variable de type product qu'on a appelée nous-mêmes, product, on va pouvoir remplacer les valeurs dans les objets que l'on va remplir. Si je prends mon TexteView, jusqu'à présent on avait product name qui est un texte qui ne sera jamais affiché puisque dès la création de l'activité on l'a remplacée via cette ligne-là par le nom du product. On va ici enlever ce product name qui ne servait à rien et remplacer par une syntaxe spéciale. Vous mettez @, vous ouvrez les accolades et dans les accolades, vous utilisez la variable qu'on vient de déclarer, la complétion automatique, il me l'a trouvée, on parle de la variable qu'on a déclarée dans le fichier xml product. et le contrôle espace, je vais voir à quoi j'aurai accès. Il me montre que pour chacune de ces variables-là, j'ai la méthode qui correspond à la classe. Le name, c'est la méthode get name qui était publique dans notre classe product. Je vais faire pareil pour le descriptif, pour l'instant on avait mis un texte de remplacement mais qui n'était pas celui qui aurait été affiché et on va mettre, même principe, on utilise les accolades et on fait product., contrôle espace, description. On voit encore une fois que ça correspond à get Description. Si je fais un commun clic dessus, il m'amène bien dans product. java sur la méthode publique get description qui est ici.

Android 6 : Les nouveautés

Prenez en main les améliorations apportées à Android 6. Voyez l’introduction d’un système d'autorisations pour les applications, la sauvegarde automatique des données, etc.

1h04 (14 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Android Android 6
Spécial abonnés
Date de parution :13 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !