Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Les fondements de la langue française : La ponctuation

Utiliser la virgule avec certains connecteurs logiques

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Avec les mots de liaison comme « par ailleurs », « cependant », etc., étudiez si la virgule est nécessaire dans ce cas.
03:32

Transcription

Avec les connecteurs logiques, vous savez ces petits mots qui font un lien avec l'idée de la phrase précédente, comme tout d'abord, en outre, en revanche, etc., l'usage de la virgule devient, on va dire, un peu moins strict. De plus en plus de rédacteurs prennent des libertés sur les usages classiques. Cela dépend parfois des styles et des nuances qu'on veut apporter à son discours. Par exemple, les mots comme cependant, néanmoins, pourtant, surtout ceux qui succèdent au verbe n'appellent pas automatiquement la virgule. Je peux très bien écrire « Il faut néanmoins se méfier de lui. » En début de phrase, on a tendance à les faire suivre d'une virgule, surtout si on veut insister sur le lien logique avec ce qui précède, « En effet, il faut se montrer vigilant. » Le mot enfin, s'il est situé en début de proposition et s'il introduit une sorte de conclusion de suite logique est généralement suivi d'une virgule, « Enfin, les principaux intéressés ont pu se défendre. » Mais s'il exprime le désir satisfait qui se fait après une attente, dans ce cas, on ne met pas de virgule, « Enfin l'été arrive ! » D'ailleurs, on pourrait permuter en « L'été arrive enfin ! » D'autre part, le mot certes quant à lui est régulièrement précédé d'une virgule quand il se trouve en début et en fin de phrase, « Certes, c'est facile pour vous. » ou « Angela a beaucoup d'expérience, certes. » Il peut aussi se retrouver inséré entre deux virgules, en milieu de phrase, avec cette même idée de restriction, « Elle a de sérieux atouts, certes, mais ce n'est pas la mieux placée pour obtenir le poste. » En revanche, dans le sens de certainement, assurément, collé à un nom ou à un adjectif, il ne prend pas de virgule, « Vous avez certes raison, mais… » ou « Elle est certes très compétente… » L'expression « eh bien » avec un h et non un t qui fait presque autant figure d'interjection que de connecteur logique doit être suivie d'une virgule. Il n'est pas incorrect de la faire suivre carrément par un point d'exclamation. En ce qui concerne « c'est pourquoi » placé en tête de phrase. Cette locution ne doit pas être immédiatement suivie par une virgule à moins que l'on enchaîne sur un groupe de mots isolé ou une proposition intercalée. On va écrire « C'est pourquoi nous allons remporter le marché. » et « C'est pourquoi, tous unis et motivés, nous atteindrons nos objectifs. » Pour finir, les adverbes de liaison placés en début de phrase ou de proposition du type ainsi, encore, sans doute, à peine ne sont pas suivis d'une virgule quand le sujet et le verbe sont inversés, « À peine est-il sorti que la pluie a cessé. » ou « Peut-être est-ce son jour de chance ! » Si ce n'est pas le cas et si on veut renforcer l'idée du lien, on pourra écrire « Le prestataire n'a pas pu respecter les termes du contrat. Ainsi, nous avons pu négocier une remise. » On entend d'ailleurs la pause engendrée par la virgule qui permet de faire ressortir l'enchaînement des idées. Et puis, il y a les connecteurs qui tiennent en deux parties et qui eux appellent l'usage de la virgule. Citons « Non seulement…, mais aussi… », « D'une part…, d'autre part… », « Soit…, soit… », « Tantôt…, tantôt… » Je termine là avec les connecteurs logiques. Vous avez déjà suffisamment d'outils et d'informations, je pense. Il me reste un dernier point à développer concernant la virgule, à savoir, sa fonction elliptique.

Les fondements de la langue française : La ponctuation

Maîtrisez la ponctuation en français, essentielle pour structurer la phrase et contribuer à la compréhension de votre message. Respectez ainsi les standards établis.

1h37 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :30 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !