InDesign CC : La mise en page multilingue

Utiliser la méthode avec un calque par langue

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour des documents simples, il est plus logique de travailler avec des calques. Il s'agit de prendre un calque par langue, puis un autre pour les images.
06:38

Transcription

Je vais parler maintenant de la méthode où l'on utilise un calque par langue dans un document InDesign. Alors le principe, c'est effectivement de travailler avec la palette des calques. Ici, rien n'a été fait comme vous le voyez tout est sur le calque 1. Si je veux travailler correctement, je vais d'abord renommer ce calque image, ensuite créer un calque français, et puisqu'il s'agit d'une traduction vers l'anglais, un calque anglais. Je vais m'assurer, là il n'y a pas de difficulté que toutes les images sont sur le calque de base. Je vais re-sélectionner tous mes textes, plus ou moins comme ceci, et les déplacer simplement vers le français. Je dé-zoome, je vérifie et ... C'est bon. Alors, ce qu'on fait de façon traditionnelle, c'est tout simplement pointer tous les blocs textes d'une langue et les déplacer en enfonçant la touche ALT ou OPTION vers une autre langue. On vérifie que tout a été bien copié. Et donc ici, j'aurais tout le loisir de remplacer le texte de l'anglais. Alors pourquoi une telle façon de faire ? Pourquoi ne pas faire un Enregistrer sous ? Eh bien, ce qu'il se passe, c'est que les imprimeurs travaillent assez souvent par exemple pour des documents imprimés à un faible nombre d'exemplaires comme ceci un peu elliptiques. Mettons qu'il y ait 300 exemplaires en français, 200 pour l'anglais. Pour gagner sur les plaques tout simplement l'imprimeur va pour gagner sur les plaques n'imprimer que le changement du noir dans l'anglais. Donc, je m'explique, vous aurez ainsi, les plaques du cyan, du magenta, du jaune, qui comporteront bien sur toutes les photos la plaque du noir pour le français une plaque du noir pour l'anglais, et donc cela veut dire qu'au cours de l'impression au bout de 300 feuilles de français imprimées, on change simplement la plaque du noir, on met l'anglais, et on continue l'impression pour les 200 exemplaires restants. Cette méthode s'appelle, grosso modo, le changement dans le noir seul, Il y a d'autres appellations, cela dépend des pays et des coutumes. Mais donc, ça vous garantit, puisqu'on est au sein du même document que les photos ne bougent pas et qu'on n'aura pas une erreur lors du flashage. Et donc ici, puisque j'ai tout ça, je n'ai plus qu'à dupliquer les styles et, importer mon texte pour remplacer le texte dans une langue. Ce que je dois faire, c'est également vérifier comment sont conçus les styles, ce que je vais faire tout de suite. Je vais donc dupliquer les styles ici, textes, légendes, mentions, en changeant simplement leur dictionnaire de travail. Comme on l'a déjà fait. Je pourrais faire un Rechercher/Remplacer si je n'avais que les styles anglais présents. Ce n'est pas le cas. Et donc maintenant, mes styles sont prévus pour se substituer. Dans mon calque de texte, j'ai donc ici le français. Il se trouve que j'ai déjà importé le texte. Ici, je vais rapidement montrer comment il est possible de travailler avec la pipette pour paramétrer du texte non stylé, comme c'est le cas ici. Là, je n'ai pas de notion de style, alors que sur tout le reste du document j'en ai. Ici j'ai légendes, ici également, j'ai le texte, si je n'ai pas de style appliqué alors l'utilisation de la pipette est très rapide. On va juste la paramétrer, être sûr que seulement caractères et paragraphes soient sélectionnés. Alors on prélève les paramètres du texte. Voyez, il y a un 't' qui apparaît et ensuite il est possible dans le texte de destination de surligner le texte, de façon à lui appliquer ses paramètres. Vous voyez qu'il a pris non seulement la justification mais aussi la force de corps. Je vide ma pipette en enfonçant la touche ALT et je recharge la pipette pour la ré-appliquer comme ceci, et donc ensuite, il me reste à couper le texte de façon à être sûr de ne pas le modifier, Alors ici, j'ai le style Mention, donc là par contre je vais appliquer mention anglais. Je coupe, et je colle. Un retour. Et donc je peux continuer comme ça mon travail, moitié par les styles moitié par la pipette quand je n'ai pas de style existant. Nous venons de voir comment on peut gérer avec des calques, un cas de document dans lequel on laisse scrupuleusement les images au même endroit parce qu'on a un changement que dans le noir. Mais, on peut avoir le cas inverse, à savoir tout simplement que l'on change toutes les plaques et que la mise en page du français et de l'anglais par exemple sont tout à fait différentes et placent des images un peu plus grandes ou un peu plus petites en fonction de la place dont ils disposent. Donc ce sera le cas ici, j'ai un français et un anglais, mais comme vous voyez, en fait j'avais moins de place pour le texte donc j'ai rétréci mon image. J'ai laissé tous les paramètres par défaut, et vous voyez que en quelque sorte, l'habillage du français, prend le pas sur l'anglais. Mais il y a une chose que l'on doit savoir quand on travaille de cette façon-là. Donc avec deux images différentes, Tout simplement, il faut supprimer l'habillage lorsque le calque est masqué. Je dois le faire dans le français puisque c'est le français qui influence l'anglais. Je décoche ici supprimer l'habillage quand le calque est masqué Je masque mon français, j'affiche mon anglais je vois que j'ai maintenant tout mon texte et qu'il correspond à cette réduction de l'image mais donc cette petite option doit bien être connue, quand vous avez un changement des quatre couleurs qui s'accompagnent de modifications d'image.

InDesign CC : La mise en page multilingue

Apprenez à gérer les particularités de la mise en page multilingue avec InDesign. Optimisez vos processus de production en intégrant les problématiques liées à ce type de projet.

1h27 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :13 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !