Exchange Server 2016 : Les nouveautés

Utiliser la découverte sur les dossiers publics

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Définissez une conservation inaltérable des dossiers publics de votre organisation. Lancez également une recherche sur ces dossiers publics.
07:43

Transcription

Dans un premier temps, vous allez créer les dossiers publics. Donc vous lancez le « Centre d’administration Exchange ». Au niveau du volet « serveurs », vous avez « bases de données » et vous allez ajouter une base de données spécifique pour les dossiers publics. Vous allez l’appelez « BDDDP » Donc le serveur, c’est lui-même. Le chemin d’accès, donc j’avais créé normalement un répertoire dans lequel je vais stocker ma base et mes fichiers journaux. Donc il faut faire attention au niveau de la base. Ne sélectionnez que le chemin. Par contre, les fichiers journaux sont stockés dans ce répertoire aussi. Vous faites « Enregistrer ». Alors vous obtenez un message qui est normal puisqu’il vous demande de redémarrer le service « Microsoft Exchange Information Store ». Pourquoi ? Eh bien, parce que le calcul d’allocation de mémoire est fait de manière dynamique. Donc dès que vous ajoutez une nouvelle base de données, Exchange doit recalculer. Mais il faut pour ça, redémarrer le service. Donc c’est ce que vous allez faire. Cliquez sur « Ok » et là vous allez faire tout simplement un « Restart », et on va juste redémarrer le service et il s’appelle, son petit nom c’est : « MSEXCHANGEIS ». « Entrée ». Il n’y pas de message d’erreur, tout est normal. Donc ne vous inquiétez pas. De toute façon quand il y a des erreurs dans Powershell on le sait tout de suite. Ok, vous sortez d’ici. Vous êtes dans le volet maintenant « dossiers publics » et vous devez créer une boîte aux lettres de dossier public. Donc vous cliquez sur « boîtes aux lettres de dossier public ». Vous ajoutez, on va l’appeler « Dossiers Publics ». On va choisir la base de données puisqu’on veut que ça soit dans la base « BDDDP ». Cliquez sur « Ok ». « Unité d’organisation » : peu importe. Vous faites « Enregistrer ». Maintenant vous allez pouvoir créer une hiérarchie à l'intérieur de ces dossier publiques, donc dans « dossiers publics », vous allez ajouter par exemple « Directions », « Enregistrer ». Sous « Directions » que vous ouvrez, vous ajoutez par exemple « DRH ». Sous « Directions » vous pouvez ajouter aussi « DSI » pour l’informatique et ainsi de suite. Bon, peu importe. Ce qui est important aussi bien sûr c’est de donner des autorisations à cette hiérarchie. Pour la formation, je vais faire au plus simple. Dans la vrai vie il faudrait être plus fin que ce que je vais faire. Je vais simplement donner des autorisations au niveau de la « racine » carrément, et on va donner des autorisations déjà à l’administrateur. Je vais juste vérifier les droits que je vais donner quand même. « Editeur de publication », je vais mettre « Propriétaire » plutôt. « Enregistrer ». On va mettre Alice, qui est « Editeur de publication ». Très bien. Et Bob qui va être aussi « Éditeur de publication ». C’est vraiment plus simple. On applique les changements au dossier et au sous dossier. Vous faites « Enregistrer ». L’enregistrement est réussi. Vous faites « Fermer », et maintenant je vais prendre le poste client. Là je suis un maintenant sur le poste client. Je lance le navigateur. Je vais me connecter en tant qu’Alice. Et je vais pouvoir maintenant ajouter en faisant un clic-droit sur « Favoris ». J’ajoute le dossier public aux Favoris, et je retrouve ma hiérarchie que j’ai créée à l'instant. Je vais prendre par exemple « Directions », je vais ajouter « Directions » et je clique sur « Ajouter aux Favoris ». Je vais prendre aussi « DRH », je vais « Ajouter aux Favoris ». Je ferme la fenêtre. Et je retrouve bien « Directions » et « DRH ». Je vais mettre des documents à l’intérieur. Donc à l’intérieur, par exemple, de DRH, je vais créer un nouveau « Post ». Donc je saisis un petit peu de contenu pour avoir des choses un petit peu à montrer. Je clique sur « Publier ». Et je retrouve... Il faut laisser une petite seconde. Je retrouve bien mon message. Très bien, maintenant je peux retourner sur le serveur Exchange où je vais définir une politique de conservation. En tant qu’administrateur, vous pouvez définir des règles de conservation inaltérables. En revanche, vous ne pouvez pas, par défaut, consulter le résultat. Vous devrez donc nommer un utilisateur, éventuellement vous-même, nommer un utilisateur qui pourra le faire. Pour l’instant vous allez dans « gestion de la conformité » « découverte électronique et conservations inaltérables », et vous ajoutez une règle que vous allez appeler par exemple « projets secrets ». Mettez une description. Très bien. Suivant. La recherche dans les « Boîtes aux lettres » existait déjà dans Exchange Server 2013. La nouveauté en réalité, c’est de pouvoir rechercher dans tous les dossiers publics. Donc cochez cette case. Vous remarquerez que cette fonctionnalité est une fonctionnalité premium. C’est à dire qu’il nécessite une licence d’accès entreprise. Faites « Suivant ». Alors là, on est obligé « d’inclure tout le contenu » puisque « Filtrer en fonction de critères » n'est possible que si on avait sélectionné uniquement les boîtes aux lettres. Faites « Suivant » et on va « Conserver indéfiniment ». Là aussi, nous n’avons pas le choix. On clique sur « Terminer ». La règle est créée, elle existe, elle est mise en œuvre. Maintenant il faut que des utilisateurs puissent voir ce qu’elles donnent exactement. Donc vous allez dans « autorisations ». Là la logique est exactement la même que celle que l’on avait dans 2013. Donc je ne vais pas insister. Vous avez différents rôles dont le rôle « Discovery Management » qui possède les deux rôles qui nous intéressent : « Legal Hold » et « Mailbox Search ». Donc on va l’éditer. Vous descendez, vous descendez, et là vous voyez la possibilité d’ajouter des « Membres ». Donc moi je vais ajouter Bob. Il faut faire attention avec la souris Je vais remonter un petit peu tout ça. Donc je vais ajouter Bob, il est bien là, et je clique sur « ok ». Je vais agrandir la fenêtre aussi. Bob est bien là. J’enregistre maintenant ma règle de conservation inaltérable Cela signifie qu’avec le compte de Bob j’ai maintenant des possibilités de recherche. Si je vais dans « gestion de la conformité » avec mon compte d’administrateur, j’ai ce menu. Je vais basculer sur un autre serveur qui a un accès avec le compte de Bob. Je lance l’accès à la console d’administration centrale. Par contre, je vais me connecter avec le compte de Bob. Donc le compte de Bob, il a bien accès à la « gestion de la conformité » et vous voyez qu’il y a beaucoup plus d’options qui sont disponibles maintenant, notamment « l’estimation des résultats de recherche », voire la possibilité de « Copier les résultats de recherche ». Alors tout cela est très bien. Donc je vais pouvoir maintenant faire une recherche. Quand vous lancez une recherche maintenant, elle sera forcément vide, pourquoi ? Eh bien parce que il faut que derrière, Exchange ait le temps d’indexer le contenu des dossiers publiques, etc. Et ça n’a pas été encore fait. En revanche, si vous êtes patient, vous verrez apparaitre, si vous avez les droits aussi qui vont bien, les résultats, notamment la possibilité d’avoir un « Aperçu des résultats de recherche ». Vous pouvez même copier ces résultats de façon à les conserver, par exemple, attachés à la boîte aux lettres de Bob. Ce qui est interessant dans Exchange Server 2016 maintenant, c’est donc la possibilité de pouvoir récupérer des informations qui sont aussi dans les dossiers publics. Ce qui n’était pas possible avec Exchange Server 2013.

Exchange Server 2016 : Les nouveautés

Prenez en main les améliorations d’Exchange Server 2016. Voyez les évolutions fonctionnelles du travail collaboratif, la protection contre la perte de données et l’archivage, etc.

1h08 (14 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :19 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !