Améliorer sa vitesse de lecture

Trouver les meilleures conditions de lecture

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez voir comment vous mettre dans les meilleures conditions pour optimiser votre confort de lecture.
04:36

Transcription

L'environnement et les conditions dans lesquelles vous vous mettez à lire vont influer sur vos capacités de lecture, votre rapidité et votre compréhension. Voyons ensemble comment on peut les optimiser. Tout d'abord l'éclairage. L'éclairage idéal, c'est la lumière du jour. Si vous le pouvez, installez-vous près d'une fenêtre, les rayons du soleil allant plutôt vers votre page, et non vers vos yeux bien sûr. Si vous êtes dans un lieu sans fenêtre ou pas suffisamment exposé au soleil, placez une lampe derrière vous : au-dessus de votre épaule, décalée du côté opposé à la main avec laquelle vous écrivez. Si vous êtes droitier, au-dessus de l'épaule gauche. Si vous êtes gaucher, au-dessus de l'épaule droite. Pourquoi ? Parce que comme ça, vous allez éviter les éblouissements et les ombres de votre main. L'intensité de cette lampe doit être suffisante pour ne pas entraîner de fatigue visuelle mais elle doit aussi ne pas contraster avec la lumière ambiante de la pièce. Il faut savoir aussi que plus on est âgé, plus on a besoin de lumière pour lire. Un utilisateur de 45 ans aura deux fois plus besoin de lumière qu'un autre de 20 ans. Qu'est-ce-qu'il faut utiliser idéalement ? Pour les tâches à exigences visuelles éle vées comme la lecture rapide, il faudrait un luminaire avec une plage d'éclairement entre 1000 et 2000 lux, c'est-à-dire la quantité de lumière par mètre carré. Une température de couleur assez proche de la lumière du jour disons entre 2700 et 4000 degrés Kelvin et un IRC c'est à dire un « Indice de Rendu des Couleurs » supérieur à 85. Ne choisissez pas d'ampoule incandescente. Ses couleurs sont trop chaudes et 95% de son énergie produite se transforme en chaleur et non en lumière utile. Privilégiez une lampe fluorescente asymétrique, pour éviter les reflets, dotée d'une tête large avec une puissance minimale de 11W. Ensuite votre siège. Il ne doit pas être trop dur, ni trop mou. Vous ne devez pas vous enfoncer dedans. Son dossier doit être droit pour vous permettre de vous tenir bien droit et positionner votre colonne vertébrale de façon rectiligne au-dessus de votre bassin. Certaines personnes ont la très mauvaise habitude lorsqu'elles se mettent à la lecture, de prendre le fauteuil le plus confortable d'y ajouter un ou deux coussins, un repose-pieds pour étendre les jambes un petit verre d'alcool ou une boisson chaude à côté et finalement elles s'assoupissent au bout de la première page. Une chaise de salon pourrait faire l'affaire. L'essentiel est que vous vous sentiez ni trop détendu ni trop crispé. La hauteur du siège par rapport à votre plan de travail a aussi son importance. Ce siège doit être assez élevé pour que vos cuisses soient à peu près parallèles au sol. Le plateau où vous allez poser votre ouvrage ou votre feuille doit se trouver à une vingtaine de centimètres au-dessus de l'assise de votre siège. Tout cela doit vous permettre de dresser le dos sans efforts. Vous ne devriez pas avoir à baisser la tête. Votre cou doit rester droit, sous peine de ressentir des douleurs ou contractions musculaires à la fin de votre lecture. Pour cela, il faudrait que vous disposiez le document à lire de façon légèrement inclinée sur un porte-documents comme un pupitre de partition musicale. Concernant la distance entre vos yeux et le document : dans l'idéal elle doit être d'approximativement 50cm. Vous pourrez ainsi fixer plusieurs mots voire plusieurs lignes à la fois. Si j'essaye de regarder les lignes de ma main à dix centimètres de mon visage, je vais vite ressentir une tension oculaire désagréable. Si je la recule à cette distance de 50cm, en étendant complètement mon bras, je les verrai correctement dans leur ensemble et sans effort particulier de focalisation. Pour finir, pour ne pas perdre de temps lors de la lecture et ne pas vous disperser, il est primordial de penser à tous les outils dont vous allez avoir besoin d'un bout à l'autre. Vos lunettes par exemple. Un guide, si vous avez décidé d'en utiliser un. On en reparlera. Un dictionnaire si la signification d'un mot important vous échappe. Pourquoi un verre d'eau. Bref, tout ce qui vous sera utile. Ce serait dommage de casser votre élan et d'interrompre votre lecture à un moment crucial pour aller chercher quelque chose. Pour résumer : éclairage, proximité des outils, siège à dossier droit, hauteur du siège par rapport au bureau si vous lisez sur écran, distance entre les yeux et le document, et enfin posture personnelle. Je pense avoir fait le tour. Si vous observez bien toutes ces recommandations, vous serez dans des conditions parfaites pour exploiter tout votre potentiel de lecteur. Et croyez-moi, on va le solliciter.

Améliorer sa vitesse de lecture

Optimisez le temps passé à lire quotidiennement des documents. Dévorez des textes en un temps record et multipliez ainsi vos connaissances personnelles et professionnelles.

1h52 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :10 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !