L'essentiel d'Excel 2016 pour Mac

Travailler sur les champs, grouper et créer un plan

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez travailler avec les différents outils liés aux tableaux croisés dynamiques à votre disposition. Découvrez ainsi les tris, filtres, développement, réduction, déplacement, affichage, etc.
07:30

Transcription

Rentrons un peu plus dans le détail et voyons voir quels sont les outils à notre disposition pour travailler. Vous pouvez constater qu'à chaque champ apparaît dorénavant la petite flèche qui me permet de faire des Tris et des Filtres. Exactement comme on aurait pu le voir directement dans les tableaux, là. Si je ne voulais voir que les trois étoiles, regardez qu'il suffit que je fasse ça pour n'avoir que la vision de mes trois étoiles. Je peux à tout moment effacer le filtre, faire des tris exactement comme on l'a vu sur les tableaux. J'ai également, lorsque je viens rajouter plusieurs champs qui se cascadent-- c'est ce que je vais refaire ici en venant rajouter les types en dessous de mes régions-- des sous-totaux qui sont créés automatiquement par l'outil de Tableau croisé dynamique. Vous voyez qu'à chaque fois il me fait un sous-total pour chaque changement de région. Cela peut être utile mais peut aussi surcharger l'affichage de mon Tableau croisé dynamique. Donc, en venant simplement faire un double-clic sur chaque champ, je vais pouvoir intervenir sur le type de sous-totaux que je veux. Je fais un double-clic sur le champ qui s'appelle Région, automatiquement j'ai la possibilité de lui dire : « Veux-tu utiliser un sous-total automatique ? » Il prendra l'opérateur qui est ici en terme de résultat global, en l'occurrence la Somme. Est-ce que je ne veux Aucun sous-total, et regardez que si je fais Aucun sous-total, j'ai bien un affichage un peu plus clair. Je vais augmenter un petit peu le zoom, histoire de vous montrer tout ça. Du coup, ici je me retrouve avec des éléments qui vont me permettre d'afficher ou de masquer les champs qui sont au niveau inférieur, en quelque sorte. A tout moment, je peux revenir ici et lui redemander des sous-totaux dits automatiques. Je vais changer maintenant l'ordre, à savoir, je vais repasser ici sur les régions dans un second temps et remettre mes types en premier lieu. Je vais venir enlever le filtre qui est ici pour tout récupérer. J'ai à nouveau la vision du sous-total qui m'est donnée à chaque changement de type. Ce sous-total, on a bien dit que par défaut c'était la Somme. Oui, mais peut-être que moi, je veux en plus de la somme d'autres informations. Regardez que si je fais à nouveau un double-clic sur le champ en question, je vais pouvoir lui demander de personnaliser les sous-totaux et lui dire : « Ce que je veux, si le champ principal est une Somme, je voudrais la Moyenne ». Je pourrais lui demander le nombre, la valeur maximum et définir plusieurs sous-totaux en venant simplement choisir avec les touches de clavier, notamment la touche Shift. Voilà, là je lui demande le nombre, à savoir combien en terme de nombre j'en ai vendu, et la moyenne. Vous voyez qu'à chaque fois je vais avoir des sous-totaux qui peuvent être différents du sous-total général. Là, ici, je n'en ai qu'un et la Moyenne est celle-ci, ce qui est normal, puisque je suis sur le même élément. Voilà comment je peux intervenir sur mes sous-totaux en faisant juste un petit double-clic dessus. Après, il y a d'autres choses qui me sont peut-être utiles. Je vais peut-être vouloir créer ce qui s'appelle des Groupes. Par exemple ici je voudrais mettre le Beaujolais et le Bourgogne dans un seul et même groupe. J'aurais pu le faire directement sur le tableau, si j'en ai besoin, à la volée. Dans mon Tableau croisé dynamique je vais pouvoir totalement le réaliser en venant sélectionner ce qui m'intéresse, en l'occurrence, j'ai dit Beaujolais et Bourgogne. De la même façon, j'utilise les touches de mon clavier, et là, je vais pouvoir définir ce qui s'appelle un Groupe. Clic droit, et j'ai donc créé un groupe que je peux renommer : [bruit de clavier] Mes vins préférés [bruit de clavier] Vous voyez que j'ai bien ici un groupe, qui n'est pas réel, c'est juste un groupe qui a été fait sur mon Tableau croisé dynamique. Il n'est pas venu me rajouter une colonne supplémentaire dans ma source de données, mais par contre, j'ai bien un groupe qui apparaît ici. Du coup, je vais me retrouver avec un élément supplémentaire qui s'appelle Région 2, puisque j'ai toujours mes régions. Il m'a créé automatiquement un champ supplémentaire que je pourrais venir renommer également ici, en l’appelant, par exemple, Favoris. Voilà comment je peux travailler avec des champs qui ne sont pas réels. Je vous montre ici, dans la base de données, vous voyez qu'il ne m'a pas rajouté une colonne supplémentaire, qui s’appelle Favoris. A tout moment, je peux faire l'effet inverse, à savoir revenir lui demander non plus cette fois-ci de grouper, mais de dissocier. L'avantage, c'est que maintenant étant donné que j'ai ici mes Favoris et ici mes Régions, je n'ai peut-être plus besoin de voir mes Régions. Je peux enlever le champ et j'aurai donc un affichage qui correspondra beaucoup plus à ce que je voulais initialement. Voilà l'intérêt de travailler avec ce qui s'appelle des Groupes ou des Dissociations. Je reviens ici, je vais lui demander à nouveau de dissocier, voilà, et je me retrouve bien avec le champ initial qui était le champ Région. Pour terminer, nous allons voir comment, à partir d'analyse de résultats je vais pouvoir développer ces résultats. Imaginons que ce qui m'intéresse, c'est de savoir comment j'ai obtenu ce résultat dans le détail, c'est-à-dire reconstituer la partie de la source de données qui m'a permis d'obtenir ce résultat. Il suffira simplement de faire un double-clic sur n'importe quelle cellule que vous voulez et exploiter sous forme de développement. Voilà ce que ça m'a donné automatiquement : Excel a créé une nouvelle feuille, d'où le fait que je vous conseille de renommer vos feuilles au fur et à mesure, lorsque vous travaillez avec les Tableaux croisés dynamiques. Cette feuille, c'est ni plus, ni moins que le détail du résultat sur lequel j'étais. Cette feuille, c'est une extraction, c'est-à-dire que ce n'est plus quelque chose de dynamique c'est quelque chose que je peux imprimer, envoyer par mail. Admettons qu'on m'ait demandé à quoi correspondait ce résultat. Je sors le listing, l'état à un instant T, je l'envoie. Du coup cette feuille, je n'ai plus besoin de la conserver, je fais un clic avec le bouton droit dessus et je la supprime, après Confirmation. Si, en fin de compte, on me dit : « Non, finalement, ce n'est pas ce résultat-là qui m'intéressait. C'est uniquement pour les vins Corse, en Rouge, en deux étoiles ». Cette fois-ci, cette cellule qu'il va falloir que j'exploite. Je me positionne dessus, double-clic, et il m'a donné le résultat nouveau sous forme d'extraction. Voilà comment à tout moment, je peux redévelopper un résultat qui se trouve dans mon Tableau croisé dynamique.

L'essentiel d'Excel 2016 pour Mac

Maîtrisez Excel 2016 pour Mac ! Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur la manipulation des données, l’utilisation des fonctions, la création de tableaux et de graphiques, etc.

4h45 (61 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :22 oct. 2015
Mis à jour le:7 nov. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !