Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Affinity Photo 1.5 : Les nouveautés

Travailler avec une sélection

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il est possible d'appliquer le tone mapping, uniquement à une sélection de l'image 32 bits. Cela vous permet de garder une apparence plus naturelle et une sauvegarde des hautes lumières.
07:02

Transcription

Je vais vous montrer maintenant qu’il est aussi possible de faire un HDR mais cette fois-ci, je ne vais pas aller tout de suite dans l’espace de Tone Mapping. Vous allez voir pourquoi. Je décoche Mapper les tons d’une image HDR et je vais chercher mes images. Je prends la première, Majuscule, la dernière, les intermédiaires sont sélectionnés, j’importe le tout. Je demande l’alignement, pas de problème. La réduction du bruit, ça, ça me convient mais c’est tout. Je fais OK là-dessus. Je vais donc avoir au final un HDR, un 32-bits. Mais c’est tout. Vous voyez que dans un cas comme ça, qu’est-ce qui se passe ? Le panneau source s’ouvre et me montre la totalité de mes images. Alors ça vous voyez, ce sont des anciennes sources que je n’ai pas effacées. L’image HDR éventuelle et toutes les intermédiaires ici. On pourra en reparler plus tard. Je veux juste vous montrer, on ne va pas aller plus loin. Pourquoi je vous montre ça ? Parce qu’on pourrait très bien imaginer de considérer que je vais travailler en 32-bits puisque justement maintenant Affinity Photo 1.5 nous permet de travailler en 32-bits. Je vais travailler en 32-bits sur mon image HDR. Donc je vais éventuellement travailler. Alors, je vais positionner les sources par ici. Je vais venir aller lui chercher un petit niveau, par exemple, qui va me permettre de redonner un petit coup de contraste ici. On va lui mettre un peu plus de blanc. Voilà. Le gamma, on peut éventuellement faire quelque chose un peu comme ça. Pas trop de noir, par contre. Le blanc je peux, voilà, parfait. Ça, ça me parait assez intéressant. Je bouge encore un petit peu ça. Je vais enlever peut-être, non, les noirs, c’est pas beau. Donc je vais plutôt revenir sur quelque chose d’un peu plus par là. On va lui donner un tout petit peu de noir. Par contre mes blancs, je vais éventuellement bien les allumer. Voilà, très bien. Ça, ça me va. Je vais éventuellement aussi aller chercher un calque de par exemple TSI pour éventuellement me rajouter un petit peu de saturation. Voilà, pas trop mais un petit peu. Voilà, je voulais que ça soit un petit peu orangé comme ça. Très bien. Ces valeurs-là me conviennent parfaitement. Le 32-bits me convient comme il est. La seule chose qui ne me convient pas, c’est que les fenêtres sont évidemment complètement cramées. Donc je vais les sélectionner. Le plus simple, c’est de prendre le pinceau de sélection et de se dire : voilà, je vais faire une petite sélection de mes fenêtres, alors attendez, il faut que je m'en mette sur mon calque, pixel. Voilà, je vais descendre sur toute la partie blanche. J’aurais pu aussi me servir de l’outil Lassot polygonal qui est nouveau, lui aussi. On en a déjà parlé. Voilà, donc là je prends cette partie-là, je vais me prendre aussi le reflet, sur la tranche, parfait. Et puis, en vérifiant que j’ai bien ajouté, je vais venir prendre l’autre partie ici. Je pourrais essayer de faire quelque chose comme ça. Si éventuellement je veux soustraire des choses, je peux venir ici soustraire, voilà, un petit peu là et revenir après à l’intérieur, peut-être en zoomant un petit peu ici pour lui dire que je voudrais avoir quelque chose un petit peu comme ça. Si j’y arrive pas, c’est là justement, je vais aller prendre mon outil de Lasso que je vais mettre en mode Segment, c'est-à-dire Polygonal, avec un mode Soustraire. Voilà. Parfait. Très bien, là j’ai ce qu’il me faut. Là je vais éventuellement ajouter… Voilà, donc j’ai à priori mon blanc. Ici, je vais peut-être aussi peaufiner de manière à avoir aussi le cadre, ici blanc, revenir ici. Voilà, comme ça, ça sera mieux. Ici, je vais aussi vérifier, je suis toujours en Ajouter, c’est bien. On va se faire quelque chose comme ça, voilà. Très bien. Donc là, ça me paraît bien et je peux évidemment soustraire par exemple le banc, Ici. Ah non, la partie blanche du banc, ça va très bien. Ça va aussi être une excellente idée. Donc je vais le garder tel quel. Voilà, regardez ça, éventuellement même je pourrais Ajouter pour qu’au contraire on rajoute un petit peu. Comme ça, on va voir ce que ça donne. Parfait. Pourquoi j’ai fait une sélection ? Parce que justement je vais me servir de cette sélection dans mon univers Tone mapping. Je clique sur mon univers Tone Mapping. Ah oui. Là, pour l’instant, je suis dans mon 32. Il faut que je me remette évidemment sur mon calque pixel afin qu’il me donne évidemment le 32-bits. Je viens ici. Et là, vous voyez, hop, instantanément, je fais ça. Ah, bah je vois réapparaître tout. Super nickel. Très bien. Là j’ai même rien du tout à faire. Je vais pouvoir juste faire Appliquer ici, enlever ma petite sélection et me rendre compte que ça y est. J’ai à la fois le 32-bits qui m’a permis de travailler comme ça avec de belles valeurs et le Tone Mapping qui m’a permis de retrouver le détail dans mes hautes lumières, vous voyez, sans le moindre souci. C’est vraiment superbe. Et j’ai exactement comme je le veux. Ça éventuellement, si vous rajoutez la petite palette de superposition dont je vous ai parlée dans la vidéo d’avant, qui vous permet éventuellement d'améliorer encore les choses et vous aurez éventuellement tout ce que vous voulez pour travailler sur votre HDR très ponctuellement. Donc ici, je pourrais éventuellement revenir sur mon élément, le rebouger un petit peu. Je vais peut-être le rebouger un chouïa comme ça. Je préfère, voilà, très bien. Là, on a donc utilisé l’univers du Tone Mapping, uniquement sur la partie sélectionnée, c'est-à-dire sur les vitres.

Affinity Photo 1.5 : Les nouveautés

Passez en revue les nouveautés et les améliorations d’Affinity Photo. Exploitez la possibilité de faire de la photo HDR, d'exécuter de nouvelles déformations, etc.

1h58 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Affinity Photo Affinity Photo 1.5
Spécial abonnés
Date de parution :23 mai 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !