Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Travailler avec l'ouverture en basse lumière

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Abordez le paramètre d'exposition qu'est l'ouverture. En ouvrant le diaphragme lors de l'exposition, celui-là laisse passer plus de lumière vers le capteur.
avec
02:11

Transcription

Il y a, bien sûr, le troisième paramètre d’exposition : l’ouverture. En ouvrant le diaphragme, lors de l’exposition, celui-ci laisse passer plus de lumière vers le capteur. Les objectifs n’ont pas tous la même ouverture maximale. Par exemple, il y a des 50 mm qui ouvrent à f/3,5, et d’autres qui ouvrent à f/1,2. Rappelez-vous, plus la valeur est petite, et plus grande est l’ouverture. À grande ouverture, le temps de pose est moins long pour une quantité de lumière donnée. Concrètement, un objectif à grande ouverture vous permettra d’utiliser des vitesses plus élevées en basse lumière. L’ouverture maximale d’un objectif indique sa luminosité. Par exemple, un objectif avec une ouverture maximale de f/2 est considéré comme étant très lumineux. Un objectif lumineux a en général une formule optique complexe et, forcément, il sera à la fois plus encombrant, plus lourd et, bien sûr, plus cher. C’est une évidence : un objectif lumineux est idéal pour la photo en basse lumière, car il permet des vitesses d’obturation plus élevées. Ne perdez pas de vue que les objectifs lumineux sont plus lourds, pensez-y si vous allez crapahuter. Certes, avec une grande ouverture, la profondeur de champ est plus faible, et il faudra également en tenir compte. Si vous avez un zoom, l’ouverture maximale n’est peut-être pas constante. Par exemple, sur cet appareil, je peux monter un zoom dont l’ouverture est f/3,5 à la plus courte focale, et f/5,6 à la plus longue, avec des valeurs qui varient aux focales intermédiaires. Et si vous voulez profiter de la plus grande ouverture de cet objectif, il faudra vous placer et composer autrement, à cause de la focale plus courte. Dans ce cas, la profondeur de l’image sera différente. Bref, ces facteurs s’ajoutent au flou de mouvement et au bruit, et il faudra tenir compte de tout ça lors de la prise de vue en basse lumière. Si ces notions sont quelque peu obscures, je vous invite à consulter Les fondamentaux de la photographie : Les objectifs, qui aborde tous les problèmes que je viens d’évoquer.

Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser de bonnes photos en basse lumière. Découvrez des astuces de prise de vue qui vous aideront à gérer ces conditions difficiles.

3h46 (53 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :15 déc. 2016
Durée :3h46 (53 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !