L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Transformer des objets

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les outils de transformation vous permettent de déplacer, de faire pivoter, de redimensionner et de déformer les objets. Vous apprendrez à vous en servir à l'œil, ou avec plus de précision, en le paramétrant.
05:57

Transcription

Un objet qui a été créé peut être transformé, modifié dans son positionnement, dans sa mise à l’échelle, dans sa rotation, dans sa déformation. On va donc avoir effectivement beaucoup de possibilités de transformation des objets, ce que nous allons voir à travers cette séquence. Tout d’abord, il existe un outil pour la transformation, c’est celui-ci. Si vous sélectionnez un objet, avec cet outil vous pourrez le transformer. Vous obtenez d’ailleurs un panneau qui vous permet de le faire. On va retrouver les poignets et des petites explications dès qu’on va survoler les éléments. La première chose évidemment, ça va être tout simplement de le déformer en jouant sur son échelle. Je joue sur ce bouton. J’annule l’opération. La deuxième, c’est de venir ici où je vais avoir la possibilité de le pivoter. La troisième, ça va être de le prendre ici et de, non pas tourner mais glisser. Et si je veux m’assurer d’avoir quelque chose d’équilibrée, je peux le faire en appuyant avant sur ce bouton pour que la chaine de contraintes soit mise en place. À ce moment-là, quoiqu’il arrive, j’agrandirai ou réduirai en proportion. On peut également le faire avec la touche MAJUSCULE. Et puis ici, on va avoir deux boutons supplémentaires nous permettant de faire une distorsion en prenant un point et à ce moment-là, on peut faire directement une logique de perspective dans un sens ou dans l’autre. J’annule cette opération avec Cmd ou Ctrl + Z et je viens ici directement faire une torsion. Dans ce cas, je vais prendre le point et l’emmener où je veux exactement. J’annule l’opération. C’était l’outil de transformation manuelle qui nous permet d’agir de cette façon mais bien sûr, on va pouvoir faire des choses beaucoup plus précises en termes de paramétrage. Je sors donc de cet outil, je reviens sur l’outil de sélection standard. Je vais juste annuler les différentes opérations pour me positionner au même niveau. Avec l’outil de sélection, c’est un outil de déplacement, donc un outil de transformation. Si je sélectionne l’objet, le simple fait de le déplacer est considéré comme une transformation. J’annule l’opération et je vais dérouler dans le menu Objet les différentes transformations disponibles : le Déplacement , la Rotation, le Miroir, la Mise à l’échelle et la Déformation. Nous allons donc voir comment faire pour transformer les objets sous ces formes. Si je sélectionne cette lettre ou un ensemble de lettres, je vais pouvoir le transformer en le déplaçant. Le déplacement peut être fait par cliquer-glisser ou par un double-clic sur la flèche. Vous obtenez alors un module vous donnant une indication, vous permettant de paramétrer précisément le déplacement de l’objet. Au passage, le déplacement peut se transformer selon que vous appuyez sur OK ou Copier en une copie évidemment de l’objet d’origine. On trouvera la même possibilité de paramétrage sur les autres outils qui sont ici, comme l’outil de rotation. L’outil de rotation nous permettra de faire de la rotation avec une mire qui apparait au centre. Si je viens à l’extérieur de l’objet, je peux cliquer et glisser pour faire tourner l’objet par rapport à cette mire. J’annule l’opération avec Cmd ou Ctrl + Z. Sachez que la mire est au centre mais qu’elle peut très bien être déplacée ailleurs. Il suffit de la prendre et de la positionner à l’endroit qui vous convient, par exemple ici. Et quand je vais cliquer et glisser au-delà de cette zone, je vois que je fais pivoter par rapport à ce point de référence. J’annule l’opération puisque tout ce que je fais ici est purement visuel. Si je voulais faire pivoter d’un angle précis, je le ferais alors avec le dialogue. Je reprends l’outil de sélection puis je viens faire un double-clic sur l’outil de rotation. Dans ce cas, la mire se repositionne au centre et vous obtenez le dialogue vous permettant de définir l’angle exact que vous voulez positionner sur votre objet. Si vous voulez 15 degrés, vous cochez la case d’Aperçu, vous pouvez le constater, dire OK ou Copier, au choix. En l’occurrence, je vais annuler l’opération. Ces trois points indiquent l’affichage d’un dialogue au même titre que dans un menu que vous déroulez où vous voyez apparaitre trois points en bout de ligne. Je vais donc appuyer sur Alt ou Options sur Mac au point choisi, puis cliquer pour afficher le dialogue. La rotation s’affiche alors et les 15 degrés que j’ai saisis vous montrent la valeur de la rotation par rapport au point précis sur lequel j’ai fait l’impact. Voilà comment on va pouvoir travailler de façon précise par le dialogue pour cet outil mais également pour la mise à l’échelle, deux clics pour faire une mise à l’échelle par rapport au point de central puis Alt + Clic pour choisir par rapport à quel point on veut faire la mise à l’échelle et cette mise à l’échelle peut être uniforme ou différenciée pour déformer les caractères. On pourra donc augmenter ou au contraire réduire la valeur et avec la touche TABULATION, je vois exactement qu’effectivement, cette déformation s’est effectuée par rapport à ce point. La touche TABULATION m’a permis de valider la valeur en allant sur un point suivant. J’annule l’opération. Et je vais pouvoir demander également d’utiliser les outils cachés. Derrière l’outil de rotation, je vais retrouver l’ Outil Miroir. L’outil miroir me permettrait lui aussi par Alt + Clic par exemple sur ce point ou sur celui-ci ou sur celui-ci, Alt + Clic sur ce point qui n’est pas forcément un point d’ancrage et j’obtiens bien ici un miroir horizontal ou vertical par rapport à ce point-là ou encore par rapport à un angle donné. J’annule l’opération pour pouvoir voir la dernière possibilité qui est bien sûr, en cliquant ici, l’outil de déformation qui, lui-même pourra être géré de la même façon, soit manuellement, je prends un point de référence. Je mets la mire en cliquant dessus et en la glissant à l’endroit qui me convient. Et à partir de là, je clique et glisse sur mon objet et je vois que je peux effectivement le transformer par rapport à ce point de référence. J’annule l’opération pour le faire de façon précise, Alt + Clic sur l’endroit qui m’intéresse, qui peut être le même et dans ce cas, j’obtiens bien le dialogue qui me permet de déterminer l’angle vers lequel je veux incliner ce texte dans un sens ou dans l’autre, bien entendu. Vous avez donc vu ce qui est possible de faire avec les transformations de Déplacement, de Rotation, de Miroir, de Mise à l’échelle et de Déformation et ce, sous différentes formes : manuellement par rapport à un point précis avec ou sans l’option d’afficher le dialogue pour travailler avec une grande précision.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !