Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom CC

Traiter une image prise par mauvais temps

Testez gratuitement nos 1336 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La photo par mauvais temps permet de ramener des images inhabituelles. Vous allez mettre en valeur ces images grâce à l'efficacité des outils de traitement de Lightroom.
08:31

Transcription

La photographie ne se cantonne pas aux conditions météorologiques avantageuses. On peut également se retrouver sous un grain, comme dans le cas de cette photo. Et on va essayer d'en tirer quelque chose parce que l'image est quand même fort intéressante. On a ce gros nuage sombre qui passe à basse altitude. On voit la pluie dans la partie la plus claire de l'image. Alors, on va essayer d'en tirer quelque chose. Alors, le problème si on consulte l'histogramme, celui-ci est vraiment réduit à peau de chagrin et on va pas pouvoir faire grand chose pour exploiter la totalité de la plage tonale. Vous voyez, si on essaie d'établir le point blanc donc, Maj double clic sur blanc, le curseur part à fond vers la droite. Et si on fait double clic sur les noirs pour établir le point noir, on obtient vraiment un résultat très seul. Alors oui, on récupère les teintes ocres des eaux de l'estuaire de la Gironde mais on a également une amplification du vignetage à gauche et à droite dans l'image tout simplement parce qu'on n'a pas pu corriger optiquement cette image car la combinaison du zoom et du convertisseur ne sont pas pris en charge par les profils d'objectif. Donc, on va tenter une autre approche en jouant sur le contraste et le micro contraste. Double clic sur tonalité pour réinitialiser toutes ces corrections tonales. Ensuite, je passe sur le curseur exposition et je vais assombrir l'image de 1/2 diaphragme. Donc, je me déplace vers la gauche. Et là, je donne déjà une intensité un peu plus dramatique à la scène. Alors, on peut faire beaucoup mieux. On va pouvoir jouer avec le curseur contraste. Alors, si je le déplace vers la droite, vous voyez, je renforce l'écart entre les blancs et les noirs. Donc, je mets mon nuage en valeur. Et éventuellement, je peux également pousser le curseur clarté pour extraire des détails au niveau de l'averse elle-même. Alors, regardez, je déplace le curseur à +60. Et là, on peut voir dans la partie la plus claire de l'image, la pluie qui tombe, qui est parfaitement visible. Cet effet peut également être obtenu en utilisant le curseur de correction du voile athmosphérique. D'ailleurs, on va essayer tout de suite pour comparer. Double clic sur clarté pour réinitialiser la correction. On passe dans le panneau effet. Et correction du voile qu'on ajuste à +20. Donc là, on voit que l'image prend de la pêche. On voit également la pluie qui tombe. On obtient en fait un effet similaire. Ce qu'on va faire est d'utiliser une combinaison des deux curseurs, correction du voile et clarté. Correction du voile, on va réduire à +10 environ. On retourne dans le panneau réglages de base. Et on va pousser la clarté, c'est à dire le micro contraste, l'extraction de détail tout simplement pour qu'on puisse bien voir la pluie dans l'image. Le problème maintenant, c'est que l'image reste quand même uniformément grise et ce qui manque un peu, c'est d'une part un nuage qui n'est pas suffisamment dense, et également les parties les plus claires qui n'ont pas suffisamment d'éclat. Pour redonner de l'éclat aux parties les plus claires, on va sur le curseur blanc qu'on va déplacer vers la droite. Assez modérément. Vous voyez, on est à +38, ça reste une valeur raisonnable. Et là, on redonne un peu de pêche, un peu de contraste à l'image. Et ensuite, on va renforcer la présence du nuage tout simplement avec le pinceau de retouche locale. Vous pouvez également utiliser le filtre gradué. Alors, on va essayer le pinceau. On remet les corrections à zéro. Et là, on va réduire l'exposition de 1/2 dief. On va pousser le contraste de 20 points. On va également réduire un peu les noirs et les ombres. Modérément, voir si ça agit vraiment sur le nuage. Et on va pousser la clarté. Un peu de correction du voile, 10 points. En fait, il faut tout essayer et au fur et à mesure, vous mélangez les outils, vous les remettez à zéro, vous essayez différentes combinaisons. À force vous allez voir, vous allez trouver les bons mécanismes au moment le plus opportun. Alors, masquage automatique, on va le désactiver tout simplement parce que notre nuage est uni donc on peut bien recouvrir le nuage avec cette correction. On passe avec le pinceau dans l'image. On augmente le diamètre et on commence à peindre. On voit le masque rouge, effectivement parce qu'il est activé dans la case à cocher en bas, afficher l'incrustation de masque sélectionnée. Alors, vous pouvez peindre comme ça et ensuite désactiver l'affichage du masque simplement pour voir si vous travaillez avec suffisamment de précision. Vous voyez donc, là, on voit que le contour progressif fait bien son travail. Donc, la progressivité de la correction entre les deux cercles vous voyez, pour que la limite ne soit pas trop abrupte. Alors, on va simplement décocher afficher l'incrustation de masque. Vous voyez, là, on a vraiment un peu exagéré la correction. Pas de problème, on retourne dans le panneau et on va réduire la clarté. On va réduire la correction du voile dans un premier temps. Les noirs. Et également le contraste. Donc là, on a juste l'exposition qui est réduite de 1/2 dief supplémentaire par rapport à la correction globale. On va voir si on remonte un peu l'exposition, comme ceci, on va se mettre juste à -0,13. Et on va quand même pousser un petit peu le contraste. Donc, on a vraiment beaucoup exagéré la correction. Alors en fait, le problème dans cette correction locale c'est que si on applique le masque, ça va nous aider à faire du travail de précision quand on peint. Mais par contre, on ne voit pas l'effet en temps réél dans l'image. Par contre, on perd en précision, notamment lorsqu'on s'approche des contours. C'est toujours un choix à faire. On va repousser un peu la clarté vers la droite. Donc là, on assombrit vraiment le nuage. Et en plus, on trouve dans le nuage, de la texture. Vous voyez, il y a des variations de gris, c'est pas un paquet uniformément gris donc il y a des petites variations de luminosités qui sont amplifiées par les corrections de contrastes. Lorsque la retouche locale est terminée, on clique sur fermer comme ceci. Alors, on peut comparer avant après directement. Vous savez, vous avez un petit interrupteur pour chaque panneau. Regardez, là, j'éteins tout simplement la correction locale. Donc ça, c'est avant correction locale et après correction locale. Donc, je clique sur fermer. Maintenant, je vais essayer de renforcer le texture avec un filtre gradué. Mais la texture au niveau du fleuve lui-même. Donc, je clique sur le filtre gradué. Je réinitialise ma correction. Je renforce la clarté, peut-être un petit coup de voile athmosphérique. Juste pour donner de la pêche à l'image. Je pars du bas de la photo. Et je tire un filtre gradué vers le haut. Vous voyez, je peux éventuellement renforcer encore plus l'effet de clarté mais ce ne sera pas vraiment nécessaire. On peut peut-être pousser la netteté également mais à moins de 100%, ça ne sera pas non plus très visible. On éteint le filtre gradué avec le petit interrupteur du panneau. Donc là, on a quand même un peu plus de pêche. On va peut-être réduire un peu la clarté de quelques points. On va passer à 30. Et la correction du voile un peu moins, peut-être aux alentours de 10, comme ceci. C'est parfois du travail de précision. Donc ça, c'est avant et après. On ferme le filtre gradué. Donc voilà notre image avec beaucoup plus de pêche. Alors, c'est sûr, du point de vue tonalité, on est loin de la précision scientifique, mais au moins on obtient une image qui est agréable et qui a de la force. Donc, quand il pleut, la prochaine fois, sortez avec votre appareil photo et vous verrez que parfois, vous ramènerez des choses assez fantastiques. Donc, voilà pour la correction d'images de nuit et par mauvais temps.

Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom CC

Effectuez le traitement de vos images avec Lightroom. Progressez rapidement avec des ateliers pratiques et variés, et utilisez les outils et fonctionnalités adaptés.

2h20 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !