Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom Classic CC

Traiter une image de nuit prise à haute sensibilité

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à corriger une image prise de nuit à haute sensibilité. Voyez comment exploiter au mieux la réduction de la plage dynamique et comment maîtriser la montée du grain et du bruit.
10:12

Transcription

Cette fois-ci, nous allons travailler sur une photo nocturne mais prise à haute sensibilité. Vous voyez sous l'histogramme, on peut voir qu'on est à 6400 ISO. Alors, si vous avez des difficultés pour voir l'information sous l'histogramme, vous pouvez également presser la touche I du clavier pour afficher les informations incrustées en mode loupe. Vous voyez, là, je trouve mes paramètres de prise de vue avec le boitier qui a été utilisé, l'objectif, la vitesse d'obturatio, l'ouverture du diaphragme et la sensibilité. Y a-t-il des choses particulières à faire avec ce genre d'images ? En fait, il faudra simplement se méfier de deux choses. D'une part, si on monte en sensibilité, la plage dynamique se réduit d'autant. Alors, ça peut parfois poser certains problèmes, notamment pour récupérer des informations dans les hautes lumières, comme ici ou dans les noirs les plus profonds. Et ensuite, l'autre problème, bien évidemment, c'est la montée de granulation qui va directement impacter votre manière d'accentuer les images. Donc, plus vous renforcez la netteté des images, et plus vous risquez de mettre en valeur le grain dans la photo. Première chose, au niveau exposition, que peut-on faire pour cette image ? On va tenter de l'équilibrer un peu en récupérant peut-être plus d'informations dans cette partie très lumineuse. Ou tout au moins, si on ne récupère pas d'informations peut-être réduire légèrement la luminosité. On va voir si on peut s'en tirer avec les outils du panneau réglages de base. Donc, si je prends le curseur exposition, évidemment, je vais agir de manière globale sur l'image. Vous voyez, je l'assombris mais par contre au niveau des parties les plus claires, évidemment, ça n'a pas beaucoup d'effets. Dans ce cas-là, on va peut-être aller chercher du côté des hautes lumières. On peut évidemment travailler directement dans l'histogramme. On sait pertinemment qu'on n'a pas vraiment de valeur écrétée. Vous voyez, si je clique sur le petit triangle pour activer en permanence l'affichage des valeurs écrétées, on va voir les masques rouges qui apparaissent un peu partout dans l'image En fait, qui correspondent à des reflets spéculaires. Ou tout simplement l'intérieur des projecteurs, comme ici. Ou alors là, à l'avant du bateau ou ici, sur le petit mat. Donc, on va peut-être tenter de récupérer des informations qui se trouvent ici, et également dans cette partie du bateau. Mais par contre, récupérer l'intérieur d'une lampe éclairée, évidemment, ne présente aucun sens. Alors, on va zoomer dans l'image pour voir un peu ce qu'on fait. On va désactiver l'indication de valeur écrétée. Là, on voit bien que ce sont pas des sources d'éclairage, c'est tout simplement du reflet sur les blancs. Et comme l'image est très sombre, évidemment, la présence des hautes lumières est d'autant plus forte. Donc, on prend le curseur hautes lumières. Et on va le déplacer vers la gauche pour atténuer les blancs qui sont vraiment très éclatants dans cette image. On a retrouvé un peu de matière ici. Mais là, on n'a pratiquement plus rien. Par contre, on peut voir dans l'histogramme qu'il n'y a pas du tout de valeurs écrétées. Donc éventuellement, ce qu'on peut faire, c'est remonter un peu les hautes lumières et voir si on peut faire quelque chose avec le curseur blanc, que je déplace vers la gauche. Donc apparemment, l'effet a l'air d'être un peu meilleur donc on garde un peu de matière à cet endroit-là. En fait, on peut combiner les deux curseurs, tout simplement. Et là, je vais revenir à l'affichage de l'image en mode adapté et je vais faire un avant après pour voir un peu l'impact de mes hautes lumières dans cette photo nocturne. Donc, j'appuie sur Maj S. Donc là, on a l'image avant. Et l'image après. Donc, vous voyez qu'on a quand même réussi à rééquilibrer un peu cette image. Donc, l'image avant, on a des blancs vraiment trop éclatants par rapport au reste de la photo. Je rappuie sur S, donc là, on récupère de l'information. Ce qu'on peut faire également dans cette photo, c'est nettoyer le reflet parasite qui se trouve ici. Alors, pour ça, on va simplement utiliser l'outil de suppression des défauts. D'abord, je vais zoomer dans ma photo. Je clique sur suppression des défauts. Donc, le deuxième bouton à partir de la gauche sous l'histogramme. Je suis en mode corriger. Contour progressif, opacité sur 100, très bien. J'ajuste le paramètre du pinceau pour qu'il englobe bien le défaut à corriger, vous voyez, je clique un petit coup. Il va me chercher de la matière à cet endroit-là. Je clique sur terminer. J'ai peut-être oublié de corriger cette partie. Je crois qu'elle se voit, ça fait une tache claire un petit ponctuelle à cet endroit. On va aller corriger par ici également. Donc, je réactive mon panneau suppression des défauts, je passe le pinceau dessus, je clique. Et voilà, donc, correction effectuée. Je ferme mon pinceau. En fait, la correction d'image, c'est souvent des aller retour comme ça, vous pensez avoir corrigé quelque chose, vous revenez à un affichage normal, vous vous apercevez que vous avez oublié une poussière, vous avez oublié un reflet ou alors, vous avez un problème de cohérence au niveau de l'image qu'il faut prendre en compte et que vous n'avez pas forcément remarqué dès le départ. Alors, vous avez vu qu'on a du grain dans l'image. Si je passe dans le panneau détail et que je déplace le curseur gain vers la droite, vous voyez, je vais renforcer considérablement la granulation. Une bonne astuce, c'est peut-être de faire une accentuation très modérée vous voyez, là, je vais monter à 30 points, pas plus. Et ensuite, je vais utiliser le curseur masquage pour confiner cette accentuation de la netteté dans les détails, les contours mais pas les aplats où on voit beaucoup de grain. Alors, je reviens à l'affichage normal de la photo. J'appuie sur la touche Alt options. Et je clique sur masquage. Vous voyez, l'image devient complètement blanche. Ça veut dire que l'accentuation, avec le curseur gain, est appliquée absolument partout dans l'image. Maintenant, si je déplace le curseur vers la droite, vous voyez, petit à petit, le blanc se cantonne aux contours, aux détails, et puis là, encore évidemment au grain puisqu'on est uniquement à 20 points de correction mais je vais aller un peu plus loin. Vous voyez là, petit à petit, je fais en sorte que l'accentuation de la netteté ne se fasse que sur les contours du bateau et pas dans le ciel. Donc, de cette manière, je peux atténuer le grain. Attention, vous ne voyez pas forcément de manière très précise sur l'image. Vous voyez, là, j'ai mis le masquage à 50, maintenant je vais le pousser à 100 pour voir s'il s'atténue un peu. En fait, ça va surtout se remarquer quand vous allez exporter l'image en jpeg par exemple ou en tiff. Là, ça va vraiment avoir un impact beaucoup plus important que ce que vous voyez en temps réél sur votre fichier raw. Il y a également la possibilité dans ces cas, de protéger le sujet d'une réduction de grain excessive. Alors, une réduction de grain excessive, c'est tout simplement une réduction du bruit avec le curseur luminance. Alors, je vais zoomer encore une fois à 100%, Je vais prendre mon curseur luminance. Et je vais l'emmener bien au-delà de 50. Donc là, on voit effectivement que le grain a été bien lissé. Et ça a également un impact sur le reste de l'image. Vous voyez, si je zoome sur le bateau, les détails sont quand même lissés, on n'a plus cet effet de structure, de texture. Alors, pour éviter ça, il y a une astuce très simple. Alors, je vais d'abord remettre la réduction du bruit à zéro. Alors, sachez que par défaut, Lightroom ne corrige que le bruit de chrominance, le bruit de couleur des images et il vous laisse le travail pour le bruit de luminance justement pour préserver les détails. Alors ce que vous pouvez faire est d'aller dans le pinceau de retouche locale. On réinitialise. On prend ensuite le curseur bruit. Et on le met à gauche, à -100. Et ensuite, on peint dans l'image. Alors là, je peins sur le bateau. Pourquoi ? Parce que je vais simplement le protéger du lissage, de la réduction de bruit. J'aimerais faire en sorte que ce lissage ne s'applique qu'au ciel et pas au bateau lui-même, pour préserver le maximum de détails. Donc là, j'ai fait la correction assez rapidement pour l'exercice. Vous voyez, j'ai couvert grosso modo le bateau. Et par contre, je n'ai pas touché au ciel, d'accord. Maintenant, je clique sur terminer. Je retourne dans mon panneau détails. Et là, je vais augmenter la valeur du curseur luminance. Donc, la réduction du bruit de luminance. Alors, je zoome dans l'image pour vous montrer la différence. Donc, vous voyez, je déplace mon curseur luminance vers la droite. J'exagère les réglages pour que vous puissiez vraiment vous rendre compte de ce qui se passe. Vous voyez donc, là, j'ai bien lissé mon ciel. Alors évidemment, j'ai bavé sur cette partie. Mais maintenant, si je me déplace dans le bateau, vous voyez, je garde le grain qu'il y avait au départ et je garde également la netteté des détails. Donc en fait, avec cette astuce, vous pouvez tout simplement protéger un sujet d'une réduction excessive du bruit grace au pinceau de retouche locale en réglant le curseur bruit sur -100 et en peignant sur l'objet à protéger. Donc là, on voit parfaitement le ciel qui est lissé et le bateau qui lui, est bien net, présent avec tous ses détails. On va faire un aperçu avant après. Donc là, c'est après. et là, c'est avant. Vous voyez donc le lissage du bruit qui n'a plus lieu. Évidemment, toutes les corrections que j'ai faite dans les minutes précédentes sont provisoirement annulées puisque je fais un avant après. Et je reviens à l'image après. Donc, vous disposez d'une très grande souplesse de correction une fois de plus avec les outils de retouche locale.

Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom Classic CC

Effectuez le traitement de vos images avec Lightroom. Progressez rapidement avec des ateliers pratiques et variés, et utilisez les outils et fonctionnalités adaptés.

2h20 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !