Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Java pour les développeurs Android

Tirer parti du switch Java

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Avec l'instruction switch, testez vos valeurs d'une autre façon. Créez également un premier pop-up de notification Toast, grâce au kit de développement d'Android.
08:29

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons voir deux choses. La syntaxe du switch et comment faire un contrôle et afficher un message sous forme de toast. Commençons par le switch. Ici, quand j'écris « v == bt_ajouter », pour identifier quels boutons ont été cliqués, on pourrait également l'écrire sous cette forme : « v.getId == R.id.bt_ajouter ». Comment ça fonctionne ? Si je clique ici sur mon bouton « Ajouter », il va m'amener à l'endroit où il est utilisé, donc à l'endroit où l'ID a été créé. Que se passe-t-il ? En fait, le fait d'écrire un ID dans un composant graphique, lui, derrière, sous Android, il a une classe R, qu'on n'arrête pas de voir depuis le début, qui est ici, « R », qui contient un « id », etc. Il va nous générer un chiffre. C'est dans les fichiers générés, qui sont au fin fond du répertoire « build ». J'ai donc ma classe R, et ici j'ai mon bouton « Ajouter ». Lui, il a associé à ce bouton « Ajouter », un gros chiffre. En fait, ce gros chiffre représente cet ID. On n’a pas besoin de le connaître. Ça ne nous apporte rien. Mais c'est comme ça qu'il fonctionne derrière. Je demande est-ce que ce gros chiffre représente ce gros chiffre-là. En l'occurrence, si c'est le cas, c'est qu'on aura cliqué sur ce bouton-là. Maintenant, je vais pouvoir vous montrer le switch. Le switch fonctionne comment ? La base, c’est une syntaxe similaire aux autres mots-clés, sauf qu'en paramètre il attend un entier. Je vais lui donner « v.getId ». À partir de là, je vais pouvoir faire des « case » ou je vais lui donner un autre entier, et si c'est le même, on va faire les actions qui sont en-dessous de « case ». Je vais faire « R.id.bt_ajouter », on a vu que c'était bien deux chiffres entiers, et je vais faire mes actions, ce que je ferai ici. Il faut bien comprendre que là, le but de ce switch, ça sera de remplacer toutes ces lignes de code. J'ai donc fait le cas du bouton « Ajouter ». Une fois que j'ai terminé de faire mon case, je vais utiliser l'instruction break. Break, ce n'est pas propre à switch. Break, c'est une instruction qui permet de sortir soit d'un switch, soit d'un for, soit d'un while. Au moment où je rencontre ce break, admettons que je fasse cette ligne-là, cette ligne-là, cette ligne-là, j'ai un break, je ne continue pas à faire ce qu'il y a ici. Je passe directement à l'instruction d'après, je sors du switch. Pareil : une boucle for, si je mets un break en plein milieu, il sort de la boucle for. Dès le moment où il rencontre le break, il sort de la boucle for, il ne repasse pas par la condition de la boucle for. Même chose pour la boucle while : il sort de la boucle while, il ne passe pas par la condition de la boucle while. C'est une autre façon de sortir d'une boucle for ou d'une boucle while. Voilà pour le premier case. On va pouvoir en ajouter plusieurs. « ajouter_plusieurs ». Là, je fais ce contenu-là. Et le dernier. Ici, on voit une petite limitation. Là, j'ai ma variable nom. On a vu qu'elle est valable entre cette accolade et cette accolade. Ici, entre cette accolade et cette accolade. Leurs portées ne rentrent pas en conflit. Cette variable nom, elle est valable entre ici et ici, et l'autre, de la même manière. Donc on a un conflit entre les deux. Une façon simple de résoudre le problème, c'est de créer mes variables avant. J'ai bien déclaré mes variables avant, donc elles sont valables entre ici et ici. Donc ma portée de variable est bonne. Je continue pour aller un peu plus loin sur switch. Les limitations de switch, c'est que la valeur qu'on doit lui passer dans un case doit être une valeur fixe, c'est-à-dire que c'est une valeur qui ne doit pas pouvoir évoluer. Si, au lieu d'écrire ça, je fais « bt » « .getId », il va me mettre une erreur, et il va me marquer que ce n'est pas possible, il faut une valeur constante, donc une valeur qui ne va pas évoluer. Donc c'est le cas. Ici, comme c'est une valeur qui a été générée, au moment où on va lancer le programme, elle aura toujours cette valeur, alors que notre « getID », rien ne m'empêche, derrière, de faire un « setId », de modifier cette valeur, donc, en fait, le case n'accepte pas des méthodes. Il n'accepte que des valeurs fixes. Ça, c'est une des limitations. Je reviens en arrière. L'autre limitation, c'est que, si on enlève le break, je vais le faire ici, qu'est-ce qui va se passer ? Si je clique sur le bouton Ajouter, il va faire cette instruction, cette instruction, cette instruction. Je ne sors pas de ma boucle, donc, du coup, il va faire cette instruction, cette instruction, cette instruction, cette instruction. J'ai un break. Je continue la suite. Avec les breaks, on va pouvoir cumuler les choses. Par exemple, si j'ai la même action sur le bouton Ajouter et le bouton Ajouter plusieurs, je pourrai faire quelque chose comme ceci. Je pourrai donc effectuer, pour ces deux cas, cet ensemble d'actions. Si, pour le bouton Ajouter plusieurs, j'ai juste un truc en plus à faire, je peux le faire, dès le moment où je ne mets pas de case, ça continuera. Voilà pour aller plus loin avec le switch. Dernier petit détail du switch. On a la possibilité de rajouter le mot-clé de défaut qui représente en fait tous les autres cas, un peu notre « else » d'un « if else ». Soit je rentre dans un des ces cas, soit je rentre dans le défaut. Voilà pour le switch. Passons à la deuxième partie, faisons un contrôle. Qu'est-ce que j'appelle un contrôle ? Ici, je vais vérifier que mon nom et mon prénom soient bien non vides, c'est-à-dire qu'il y ait bien du texte dedans. Comment je vais faire ça ? Avec une simple boucle if. « if(nom) », je vais demander le nombre de caractères de mon nom. « ==0 », c'est que mon nom est vide. Là, je vais écrire un toast. Qu'est-ce qu'un toast ? Vous allez le voir à l'exécution. C'est un petit message qui apparaît rapidement. C'est quelque chose qui est propre à Android. Là, j'ai deux façons. Soit j'utilise la première : la classe toast, soit j’utilise la deuxième, on le voit ici, il n'y pas de logo. C'est en fait un template. C'est du code pré-écrit. Dans mon toast, je marque : « Le nom est vide ». Je fais exactement la même chose avec le prénom. Et ici, si je veux sortir de la méthode parce que, si le nom ou le prénom sont vides, je ne veux pas exécuter ces actions, je peux faire un return de rien. Ça va simplement arrêter l'exécution de la méthode. Même chose ici. On lance. J'enlève le contenu du prénom. Et voilà. J'ai mon petit toast qui est apparu. Même chose. Ici, comme on a mis un return, on voit que même si le nom et le prénom sont vides, avec le fait d'avoir mis un return, je n'ai bien exécuté que ces trois lignes de codes. À partir du moment où il a fait le return, il est sorti de la méthode, donc toute cette partie-là, il ne la regarde même pas. Voilà, maintenant vous avez vu le switch et les toasts.

Java pour les développeurs Android

Prenez en main la syntaxe et les concepts de Java pour vos développements d’applications pour Android. Abordez les variables, les chaînes de caractères, les conditions, etc.

7h01 (65 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :24 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !