Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Tirer parti des bibliothèques de formes

Testez gratuitement nos 1338 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les bibliothèques de formes proposent de nombreuses formes et des tracés divers. Apprenez ici à en tirer parti.
06:11

Transcription

Illustrator permet de réaliser des traits autres que des traits basiques comme celui-ci, avec une couleur de contour et une certaine épaisseur, épaisseur qui peut être également variable à partir de l'outil que l'on a ici, qui est l'outil largeur. Mais on voit qu'on peut faire bien d'autres choses sur un tracé qui pourtant reste rigoureusement identique, mais sur lequel on a appliqué un réglage, une forme. Les formes, on va les retrouver à travers ce panneau en forme de pot de pinceaux et on va y retrouver effectivement différents types de formes. Dans la réalité, on va pouvoir créer jusqu'à un deux trois quatre cinq types de forme différentes. Les formes calligraphiques, elles peuvent se créer en partant de zéro puisqu'on crée une forme sous la forme d'un cercle que l'on pourra éventuellement orienter différemment après l'avoir déformé évidemment au niveau de son arrondi et l'on pourra jouer sur la taille, taille qui pourrait être gérée éventuellement, pour ceux qui ont des stylets à pression variable, à l'aide de la pression, en définissant une valeur de variation entre le point de départ et le point d'arrivée. On voit donc ici une variation de taille correspondant à la variation qu'on pourra obtenir avec la pression. Il existe d'autres types de forme, et on va d'ailleurs les présenter sous une autre forme, sous la forme d'une liste. Ce qui permet, avec une icône bien particulière, de déceler les différences qu'il y a entr'eux. La première, forme calligraphique, est représentée par cette icône et elle correspond à ce type de forme, par exemple, avec ici une forme qui est la touche Calligraphic Brush, qui est standard, systématiquement installée au niveau d'Illustrator. Pour les utilisateurs de tablette graphique, elle prend donc la pression en compte. La deuxième, sur laquelle j'ai demandé d'avoir la pression, a été réalisée avec une zone dont l'outil a été déformé pour faire un ruban. Ensuite, on va passer sur une autre situation, ce sont les formes qui sont sous la forme de diffusions. L'élément graphique qui a été importé peut être à nouveau exporté en cliquant et en glissant. En fait, c'est ce petit papillon qui a été intégré en créant une nouvelle forme et une forme de type Forme diffuse. La forme diffuse me permet de faire en sorte que sur ce trait, et je peux la rééditer par un double-clic, montre que je peux positionner ce papillon de façon aléatoire ou maitrisée au choix, en déroulant ces menus, avec une taille qui va varier entre 49 et 197 pour cent, un pas qui va réduire aussi ou au contraire rester sur le pas standard. Ici une diffusion, en dessous ou en dessus de l'axe de dessin. Et puis une rotation éventuelle aussi, qui a été créée de façon totalement aléatoire, ce qui explique que quand je valide l'opération, les choses peuvent changer éventuellement. Je peux demander ici d'appliquer le réglage aux contours ou de les laisser tels qu'ils sont. Enfin, nous passons derrière dans la notion de forme artistique. Cette forme va permettre de prendre un dessin quel qu'il soit, en l'occurrence ici une espèce de coup de pinceau avec des taches. Cette forme va tout simplement s'étaler le long du tracé. Ensuite, on aura, et ici j'en ai plusieurs exemplaires, la possibilité de faire des motifs qui se répètent le long d'un tracé. On verra ici le cas particulier des angles de ces motifs, lorsqu'on sera sur des formes qui en proposeront. Et puis, tout en dessous, je passe sur une forme particulière qui va être la forme de peinture directement sous la forme de pointe de pinceau. Tout comme les formes calligraphiques, je n'ai rien à préparer, je peux rentrer directement dedans sans avoir d'objet sélectionné. Dans l'autre cas, diffuse, artistique ou motif, il faudra bien sûr avoir prévu l'élément que l'on va vouloir intégrer dans la forme diffuse, dans le motif ou dans la forme à étaler le long d'un tracé, dite forme artistique. La pointe du pinceau, elle, permet d'agir et de modifier d'ailleurs des réglages existants en se servant de formes de pointe diverses et en venant jouer évidemment sur tous les critères qui permettent de le modifier. L'ensemble de ces tracés est donc mémorisé, et par défaut, quand vous êtes dans Illustrator, vous avez accès à un certain nombre d'éléments. Mais ce qui est intéressant c'est de voir qu'il existe également des bibliothèques. En cliquant sur ce bouton, vous allez retrouver les bibliothèques qui vous montrent toute sorte de panneaux complémentaires. Des panneaux dits forme artistique, qui vont justement vous montrer des exemples d'éléments étalés. On retrouve donc des formes se rapprochant de formes de pinceaux. Et en cliquant sur le triangle, je peux me promener à travers différentes choses et on retrouvera donc toute sorte de forme que vous pouvez utiliser de la même façon. Ils sont intéressants également pour étudier comment ils ont été créés. Par exemple, si vous trouvez que cette forme est intéressante, ou celle-ci ou celle-ci, vous pouvez toujours l'activer dans votre palette et faire un double clic dessus pour comprendre comment elle a été construite et éventuellement agir dessus. Nous allons regarder ici ce qui se passe lorsqu'il y a des angles dans un document. Pour cela, je vais vous montrer effectivement des éléments sur lesquels j'ai positionné des bordures. On va retrouver également dans la bibliothèque proposée par défaut des bibliothèques de bordures qui permettront de trouver des cadres de différents types. On verra ici que dans ce cadre, contrairement au papillon qui n'a qu'une image, à ce niveau, j'ai plusieurs images disponibles. Une image pour pouvoir voir une continuité sur les tracés, une image pour un angle et une image éventuelle pour un autre angle. On voit par exemple dans cette représentation qu'il n'y a pas d'angle à cet endroit précis tout comme il n'y en aurait pas si j'appliquais ce réglage. En revanche, celui du dessus en a bien un, comme vous pouvez le voir, qui a été conçu et préparé pour pouvoir faire la continuité. Il suffit de prendre les éléments et de les glisser sur le document pour voir les constituants de cet élément. Celui du milieu se raboute parfaitement c'est un motif qui va donc pouvoir permettre de faire tout ce qui est tracé sous la forme de trait. Mais c'est sur les jonctions en sommet, les points de changement d'angle, qu'on va avoir ce type d'angle ou celui-ci, selon qu'on soit dans un angle intérieur ou dans un angle extérieur. Voilà donc comment vous allez pouvoir utiliser ces formes de pinceau, adaptables avec l'outil pinceau, bien entendu, mais également sur n'importe quelle forme que vous auriez créée en demandant tout simplement après coup d'y appliquer la bordure qui vous intéresse parmi les exemples qui sont proposés ou parmi les exemples que vous allez construire vous-mêmes.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !