Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Tirer parti de l'outil Jonction

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Joindre deux segments est une manipulation assez fastidieuse. Avec l'outil Jonction, réalisez des fusions plus rapidement et supprimez aisément les éléments qui dépassent.
03:35

Transcription

Nous allons voir ici l'outil Jonction. Lorsqu'on réalise des traits comme, par exemple, un trait, puis un autre trait et que ces deux points que je vais prendre avec la flèche blanche pour sélectionner le point précis ici, se trouve exactement à l'autre endroit, on peut voir qu'il n'y a pas une réelle jonction. Ce sont bien deux traits. C'est tout. Il est toujours possible de joindre ces éléments-là et pour cela il faut sélectionner les deux points d'extrémités, ce que je vais faire en cliquant et en glissant. En cliquant et en glissant, je suis sûr de sélectionner l'un et l'autre, alors que si j'avais simplement cliqué, je n'aurais pris que celui qui est le plus proche de moi. Je vous rappelle qu'on a deux traits, que l'on peut voir à travers les calques ici, l'un au-dessus de l'autre. Je clique et je glisse, je sélectionne donc via les deux points et, à l'aide du menu Objets Tracés je vais pouvoir demander de les joindre. On voit maintenant qu'il y a une jonction parfaite et qu'effectivement le dessin va bien maintenant jusqu'au bout et aussi la présence des deux tracés n'est devenue qu'un seul dans le panneau calque. Mais il est complexe d'aller à chaque instant demander de sélectionner les points puis de les joindre et ainsi de suite... Il y a donc un outil Jonction qui est apparu et qui va nous permettre de gagner du temps dans ce domaine. Par exemple, ici, ce sont des traits qui sont positionnés les uns sur les autres, bien précisément et qui nous permettent de voir dans les extrémités qu'elles ne sont pas jointes. J'ai bien quatre traits à ce niveau-là. Je vais désélectionner l'objet puisque l'outil Jonction fonctionnera sur des outils désélectionnés ou, si on a sélectionné des éléments, uniquement sur les éléments sélectionnés. L'outil Jonction se trouve ici, il est en réalité caché derrière l'outil Shaper et, tout en bas, on peut le mettre au premier-plan. En venant sur cet élément et en cliquant-glissant dessus, j'ai tout de suite demandé de joindre. Voyez qu'il est donc beaucoup plus facile pour moi de joindre en faisant un trait comme cela, à chaque fois, c'est beaucoup plus rapide. Ça présentera un autre avantage : si vous voyez que la forme que vous avez faite, n'est pas limitée, vous avez des choses qui débordent comme c'est le cas ici, qu'elle n'est pas réalisée de façon précise, exactement sur les angles, l'outil va me permettre de supprimer ce qui déborde. Là aussi, je ne vais pas le faire avec des objets sélectionnés ou, si j'en avais sélectionné, il faudrait au moins sélectionner les deux concernés, et dans ce cas je demande de joindre ici et on voit qu'il est capable de le faire. N'ayant aucun objet sélectionné maintenant, je peux demander de faire les jonctions, ici ici et ici en retirant ce qui dépasse. On voit que maintenant l'objet est unique alors qu'auparavant il y avait bien un plan, deux plans, trois plans pour différents traits comme on peut le voir, ce que j'obtiens ici en annulant successivement les différentes opérations avec le raccourci clavier Ctrl ou Cmd+Z Les jonctions sont donc quelque chose de très simple à gérer. Par un simple trait on s'assure alors de faire en sorte de fermer la forme pour pouvoir maintenant la remplir d'une couleur ou encore, à l'aide de la flèche blanche, sélectionner un point et le modifier. On peut constater alors qu'elle se déforme sous la forme de courbe puisque la forme a bien été créée avec des points de courbe. Il est toujours possible de transformer cela après coup, avec la plume, la lettre P permettant de l'atteindre, en venant sur les points supplémentaires, les supprimer, comme en cliquant ici et en venant sur les points d'angles avec la touche Alt enfoncée ce qui nous permettra de supprimer toute direction à chacun des angles, comme ici ici ou ici. Je retrouve donc maintenant la possibilité à l'aide de ma flèche de sélection blanche de prendre chacun des points et de les déplacer en gardant, du coup, des lignes droites.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !