Linux : Les disques et le stockage

Tester l'état des disques

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vérifiez l'état de santé de vos disques durs et déterminez leur niveau de fiabilité. Apprenez également à détecter certaines pannes.
08:44

Transcription

Parler du stockage veut dire aussi parler des disques durs, le disque dur va être notre brique de base du stockage. Un disque dur est un des éléments physiques dans la machine que ce soit un disque dur mécanique ou un disque dur de type SSD. On stocke nos données dans quelque chose qui va tomber en panne. Il y a une page Wikipédia sur les pannes de disques durs. La page n'existe pas en français, elle n'existe qu'en allemand et en anglais, ici, c'est la page anglaise. C'est dire un peu la fréquence à laquelle les disques durs tombent en panne et cela vous est peut-être déjà arrivé. Pourquoi un disque dur tombe en panne ? Les autres éléments ne tombent pas en panne, le disque dur tombe en panne. Tout simplement, il va falloir faire un compromis dans la fabrication, en termes de prix, en termes de fiabilité et ça fait que le disque dur a une durée de vie qui va être plus ou loins longue. On stocke donc nos données dans un truc qui va tomber en panne. Ça veut dire... je reviens sur mon petit terminal ...j'ai deux machines sur lesquelles je suis connecté qui ont des disques durs suivant différentes technologies, disque dur mécanique et disque dur de type SSD et sur ces deux disques durs là, j'en ai qui vont tomber en panne. Comment vais-je faire pour stocker des données sur un support qui risque de tomber en panne ? Le disque dur va quand même être fiable pendant un certaine durée. Je vais pouvoir, en plus, accéder à certaines métriques qui sont intégrées dans le disque et qui s'appellent le Smart. Le Smart est un élément qui est à l'intérieur du disque dur et qui va stocker des statistiques sur le fonctionnement de mon disque. Et ce Smart est accessible à l'aide de la commande smartctl donc, je vais afficher toutes les statistiques de mon disque dur. Ça va être smartctl -a pour « all » tout afficher et de /dev/sda parce que c'est le nom de mon disque dur. Je fais donc smartctl -a /dev/sda et puis derrière, je vais mettre un « paginer », un « pipe less » ça va forcer le système à ne m'afficher que les lignes correspondant à la taille de mon terminal et puis je pourrais descendre ou remonter dedans sans avoir à « scroller » dans le terminal. Ça va être le « less » qui va me permettre de le faire. Si j'appuie sur Entrée, j'ai des statistiques qui apparaissent sur mon disque dur. Tout d'abord, quel type de disque dur j'ai dans cette machine ? Il s'agit d'un disque dur mécanique. Comme je sais cela ? Parce que je vois la vitesse de rotation du disque, ici, qui est de 7200 tours. Si le disque tourne, c'est que c'est un disque mécanique. Les disques de type SSD n'ont pas d'éléments mécaniques et donc, n'ont pas de mouvement. J'ai la capacité du disque, j'ai plein d'informations, j'ai même le numéro de série du disque, bref, plein d'informations dans ce disque-là et j'ai notamment un truc qui va être très important pour moi qui est : le support Smart est activé. Cela veut dire que ce disque dur est capable d'enregistrer des statistiques et, en plus, il les enregistre. Vous pouvez avoir un disque qui est capable d'enregistrer des statistiques mais ne les enregistre pas, auquel cas les statistiques ne nous donneront aucune information. Si je descends un peu car ce n'est pas la partie qui va le plus m'intéresser si je descends un peu plus bas, c'est ce tableau-là qui va surtout m'intéresser. Ce tableau récapitule pour ce disque dur la liste des statistiques qui vont être surveillées par l'électronique qui est dans le disque dur. J'ai l'ID numéro 1 qui est « Raw_Read_Error_Rate» j'ai l'ID numéro 3... Vous voyez qu'il n'y a pas de 2, simplement le numéro 2 du Smart n'est pas surveillé sur ce disque dur là. Ce n'est pas un problème. Le « Spin_Up_Time » donc le temps de démarrage, le nombre de démarrages et d'arrêts, le nombre de secteurs réalloués, etc. J'ai plein d'informations qui sont visibles ici dans cette colonne « Attribut_Name » Si je vais voir sur mon disque dur de type SSD, ça va être pareil. Si j'appelle le Smart : smartctl -a /dev/sda | less je vais voir, cette fois, que c'est un disque dur de type SSD, sa vitesse de rotation indique un « Solid State Device » donc, il n'a pas de vitesse de rotation. Il a une capacité identique à l'autre, 160 Go et le support du Smart est activé également. Je vais aller plus bas, comme pour l'autre, au même endroit et là, j'ai également des statistiques qui sont un peu différentes, chaque disque chez un constructeur aura ses propres statistiques, un choix dans les statistiques remontées et mesurées. Quelles infos me donnent ces stats ? Elles vont me donner plein d'informations qui ne sont pas forcément faciles à comprendre : « High_Fly_Writes » par exemple, je n'ai aucune idée de ce que c'est, ce n'est pas forcément quelque chose de simple à comprendre. Pourtant, je suis capable, malgré le fait que je ne sache pas à quoi ça corresponde, de voir si mon disque dur a l'air d'être en bon état ou pas. C'est-à-dire que comment lire ces informations-là ? On va les lire principalement à l'aide de quatre colonnes, qui sont celles-là. Le reste, à la limite, on s'en moque. Ce sont vraiment les quatre colonnes les plus importantes qui sont ici. Ces quatre colonnes veulent dire quoi ? Je vais pouvoir voir que, dans la colonne « Type » j'ai deux catégories de statistiques. J'ai des statistiques « Pre-fail » qui vont dire : attention, une statique qui, quand elle atteint une certaine valeur va indiquer que le disque dur est en train de mourir et une statistique « Old_age » celle-là, qui, quand elle va atteindre une certaine valeur, va dire que le disque dur est vieux. Tout simplement. Là, ça ne veut pas dire que mon disque dur est en train de mourir ou est vieux, ça veut dire que la mesure de cette métrique-là, le « Raw_Read_Error_Rate» encore une fois, peu importe laquelle, c'est valable pour tous, la lecture de cette valeur-là, quand elle va atteindre une certaine valeur, on considérera que le disque dur est en train de tomber en panne. Cette certaine valeur va être notée où ? Elle est notée ici, dans la colonne « Treshold » Ici, j'ai la valeur actuelle, la valeur « Value » « Worst », la pire valeur pour cette statistique-là que le disque ait enregistré et la valeur « Treshold », la valeur de bascule qui va déclencher quelque chose. Actuellement, la valeur est de 104, la pire valeur qu'on ait rencontré est 063 alors 104 ou 063 quoi ? J'en sais rien... et je ne peux pas le dire. C'est le constructeur du disque qui le sait. Ce n'est pas une valeur à rattacher à une grandeur particulière, c'est une mise à l'échelle, c'est à l'intérieur du disque, ce n'est pas un pourcentage puisque qu'on dépasse 100, c'est quelque chose géré par le constructeur, à la limite on n'a pas à s'en préoccuper. Par contre, au fur et à mesure que le disque va s'user, cette valeur-là, au fur et à mesure qu'il y aura des erreurs de lecture, cette valeur va évoluer. À un moment donné, si jamais elle évolue à la baisse, elle va diminuer, elle va atteindre la valeur 006 et quand elle va atteindre la valeur 006, on va considérer que le disque est dans l'état « Pre-fail » Comment lire ça ? C'est : est-ce que ma valeur actuelle ou la pire valeur a atteint la bascule ? Ici, ce n'est pas le cas, ici ce n'est pas le cas, je vais regarder vite fait, je ne pense pas que mon disque soit dans un très mauvais état et donc a priori ce sera le cas nulle part ici. Tant que je n'ai pas ma valeur actuelle ou la pire valeur qui atteint la valeur de bascule mon dique est en bon état. S'il atteint la valeur de bascule, mon disque est en état « Pre-fail ». Attention, que les choses soient claires : quand un disque tombe en panne, il n'y a pas toujours un passage en « Pre-fail » ou en « Old_age » quelques fois, on va pouvoir voir un passage en « Pre-fail » ou en « Old_age » avant une panne mais ce n'est pas toujours le cas. Ça nous permet cependant d'identifier un certain nombre de pannes de disques durs avant qu'elles n'arrivent. Même si ce n'est que quelques fois, cela vaut le coup de pouvoir anticiper cette chose-là. Je vais avoir la même chose avec le disque SSD : du « Pre-fail » et du « Old_age » Si jamais je surveille le contenu de ces valeurs-là, je vais pouvoir être capable d'anticiper un certain nombre de pannes de mes disques avant que ça n'arrive mais seulement un certain nombre. En 2007, Google avait fait une étude, je ne sais pas les valeurs aujourd'hui, dix ans plus tard, si elles sont toujours à ce niveau-là, mais ils arrivaient à détecter entre 30 à 50% des pannes de disques qu'ils rencontraient, sur les disques sur lesquels ils avaient fait leur étude. Ce qui n'est pas négligeable. On va donc surveiller le Smart pour être capable d'anticiper les pannes et changer les disques durs avant qu'ils ne tombent en panne. Si je peux quand même vous donner un conseil, c'est : prévoyez de changer vos disques durs, quelle que soit la valeur du Smart, régulièrement, comme ça c'est quelque chose qui est prévu à l'avance, ce sont des interventions planifiées et on n'a pas de mauvaises surprises.

Linux : Les disques et le stockage

Initiez-vous à la gestion des volumes de stockage sous Linux. Abordez les notions de fichier et de partitionnement de disques, découvrez les systèmes RAID, etc.

2h28 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :25 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !