Améliorer sa vitesse de lecture

Survoler un ouvrage

Testez gratuitement nos 1252 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Qu'est-ce que le survol ? Comment en tirer parti ? Voilà les questions auxquelles vous allez répondre, exemples à l'appui.
04:27

Transcription

Nous allons à présent aborder différentes techniques pour capter l'essentiel de l'information d'un texte plus ou moins long. En combinant ces techniques, vous réduirez beaucoup le temps de lecture que vous y consacrerez sans sacrifier à l'assimilation des données principales. Bref, à présent que vous lisez vite et bien, il va falloir sélectionner pour ne plus lire le superflu. La première technique que je vais vous apprendre est le survol. Qu'est-ce que le survol? Pourquoi est-ce utile? Car une fois que vous aurez des repères, vous irez droit au but. Cela facilitera la lecture rapide et vous empêchera de buter sur certaines idées, car vous saurez les replacer dans un contexte plus large. En quoi ça consiste? C'est une sorte de prélecture très rapide qui vous permet de poser des jalons tout au long d'un texte. Peut-être il y en a-t-il déjà facilement repérables. Si l'éditeur a bien fait son travail grâce à la mise en page et à la typographie, vous devriez facilement trouver des titres, des sous-titres, des passages en gras qui vous aideront à savoir ce qui est intéressant et important pour vous. Tout cela va vous indiquer où sont les passages qui comportent les informations importantes. Par exemple, si on applique le survol à la lecture de journaux, on ne va lire peut-être que le titre, les premières phrases du chapeau, quelques mots de l'introduction, les intertitres, la première phrase de conclusion, et encore très rapidement. L'important c'est de savoir plus tard où on va pouvoir rechercher l'information précise. Si on l'applique à un livre plus volumineux, on va surtout parcourir le sommaire, la table des matières, les premiers paragraphes de chaque chapitre et les dernières lignes. Le danger c'est d'être aspiré par le texte, ou l'un des textes dans le cadre de l'analyse d'un corpus et finalement de se mettre à le lire normalement de bout en bout. On peut dire alors que la mission a avorté. On aura pas su définir la valeur informative de chaque passage ou document, ni par conséquent pu déterminer un ordre de lecture. Alors, comment peut-on éviter cet écueil? D'abord en se fixant un temps de survol. Cela peut être 1min pour un texte simple ou jusqu'à 10min pour un ouvrage ou un ensemble d'articles. Vous n'êtes pas obligé d'avoir le nez sur le chronomètre ; ce sont les temps approximatifs. Mais il faut vous y tenir. Ensuite, en gardant à l'esprit votre mission. Dites-vous mentalement ce n'est qu'un survol, ce sera utile. Je garde pour plus tard l'approfondissement de ma lecture. Au survol, il est encore temps de définir ce que vous cherchez. Vous avez l'esprit ouvert à toutes informations nouvelles, même celles contraires à vos thèses. Vous vous faites une idée très globale de l'ouvrage et de son agencement. Cela dit, il peut être très utile d'avoir fait l'état des lieux de vos connaissances antérieures. Peut-être sous la forme d'une carte mentale. Cela vous aidera à poser des questions pertinentes à l'ouvrage. En survolant un texte, vous vous rapprochez de l'auteur. D'ailleurs, il est peut-être utile de se le représenter physiquement. En quatrième de couverture d'un livre, outre le résumé qu'il vous faut survoler, vous aurez peut-être sa photo, ou son parcours professionnel, ou sa bibliographie. Pour cet ouvrage, vous voulez savoir quel est le but de sa démarche, quel chemin de pensée il emprunte, où il compte emmener le lecteur que vous êtes. En allant plus loin, vous pouvez chercher à anticiper les idées qu'il développe. Projetez la lecture sous un angle de discussion avec l'auteur. Même si vous ne pouvez pas directement lui poser de questions. Peut-être la réponse est-elle quand même là. Attachez-vous aussi à parcourir un extrait pris au hasard. Pourquoi? Car vous allez pouvoir vous familiariser avant la lecture approfondie au style de l'auteur, ou à la complexité de l'argumentaire. N'est-il pas incompréhensible pour vous, auquel cas vous pouvez envisager d'écarter l'ouvrage. Mais aussi à la densité d'informations par page. Cela vous donnera une idée de la rapidité avec laquelle vous lirez le texte. Voilà c'est à peu près tout ce que je peux vous dire sur le survol. Il ne vous reste plus qu'à l'appliquer à vos lectures, qu'il s'agisse d'une lettre, ou de plusieurs articles de presse, ou d'un livre en entier. Surtout, évaluez ce que vous apporte chaque survol. Quel bénéfice en avez-vous tiré au moment où vous avez approfondi votre lecture.

Améliorer sa vitesse de lecture

Optimisez le temps passé à lire quotidiennement des documents. Dévorez des textes en un temps record et multipliez ainsi vos connaissances personnelles et professionnelles.

1h52 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :10 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !