Découvrir Capture One Pro 9

Stocker les originaux d'un catalogue

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il est important de bien comprendre où sont stockés les originaux utilisés dans un catalogue. Dans le catalogue ou en dehors ? Faites le choix de la méthode la plus adaptée à votre besoin.
07:11

Transcription

Travailler avec un catalogue Capture One permet de stocker de nombreuses images visuellement dans ce catalogue. Elles pourront donc être feuilletées efficacement. Mais où sont donc les originaux ? C'est un point important que l'on va voir et qui se définit dès le départ. En effet lorsqu'on va importer les images en cliquant sur cette petite flèche, on va choisir à quel endroit on veut stocker les originaux que l'on est en train de regarder. On va pouvoir donc lui demander dans le menu " Importer ", de choisir l'endroit où on veut les importer. En l'occurrence ici, je vais lui demander tous simplement de les importer soit dans l'emplacement actuel, les images restent là où elles sont. Elles sont simplement cataloguées dans Capture One. Deuxième possibilité. Demander de les copier dans le propre catalogue de Capture One. Dans ce cas elles seront stockées en sécurité dans un unique endroit sur lequel vous serez sûr de ne pas pouvoir faire de bêtises. Sinon vous pouvez toujours demander de les positionner à un endroit donné par exemple créer un dossier dans lequel vous allez stocker vos images. Les différentes possibilités existent et je vais vous montrer l'intérêt de l'une et de l'autre. Ici, ce catalogue que j'ai appelé stock interne comme son nom l'indique, positionne les images au sein même du catalogue. On le voit ici, les trente-cinq images qu'il contient sont stockées dans le catalogue. Sur un deuxième catalogue dans le menu fenêtre je vais ouvrir un catalogue dit externe. Il contient exactement les mêmes images mais ces images n'ont pas été intégrées au sein du catalogue lui-même qui n'en contient aucune, mais bien dans mon ordinateur dans un dossier définit. Par exemple si je l'ouvre ici, je vois bien que dans cet ordinateur effectivement j'ai un dossier externe qui stocke mes images. Je vais faire un clic droit sur ce dossier et je vais aller le localiser en demandant d'afficher dans l'explorateur Windows ou dans le Finder. Je retrouve bien ce dossier présent ici et juste à côté le catalogue. À gauche c'est le catalogue interne le premier que je vous ai montré. Si je regarde ici la taille de ce catalogue, il ne pèse pas loin d'un Giga, il contient bien l'ensemble des originaux ainsi que toutes les métadonnées, tous les XMP, tout ce qu'il va relater le travail effectué sur les images sans toucher aux originaux et également la notion de cash pour les vignettes. Si je regarde le contenu du catalogue et des originaux simultanément, je vais retrouver alors quasiment le même poids puisqu'effectivement, dans un cas ici j'ai 993 mégas et dans l'autre cas ici je retrouve également 993 mégas. La différence c'est que au lieu de tout stocker dans un unique fichier, on va dissocier le catalogue des originaux. Ça peut être rassurant pour beaucoup de se dire qu'on a un dossier et qu'en faisant deux clics dessus on retrouve nos originaux. Mais c'est également ici que se représente le risque. Le risque de renommer, le risque de déplacer, la tentation de vouloir faire bien, mais de faire ça dans le dos de Capture One qui du coup ne s'y retrouvera plus, puisqu’il cherche bien les fichiers dans ce dossier exactement et sous ce nom bien précis et portant également le nom de chacun d'entre eux. Faites donc attention de ne pas vous laisser tenter évidemment d'aller faire votre propre organisation manuellement alors que vous travaillez avec un catalogueur. Tout le risque est là et je ne peux que préconiser pour ceux qui débutent de travailler dans la méthode de stockage interne. Alors bien sûr, j'entends dire que le catalogue va devenir gros et qu'à un moment donne on aura plus la place sur le disque. Bien sûr, il sera toujours possible alors mais toujours en faisant confiance à Capture One et en faisant par son intermédiaire, de déplacer les images sur un autre endroit, soit le disque, soit sur un disque externe. Dans ce cas, on sait ce qu'on fait effectivement, on les sort bien du catalogue mais pour pouvoir s'en défaire et garder les vignettes au niveau du catalogue. Quoi qu'il en soit les deux méthodes sont rigoureusement identiques dans la mesure où vous êtes rigoureux vous aussi. Mais si ce n'est pas le cas, si vous avez un doute sur votre rigueur, restez bien sur le catalogue stock interne. Et dans l'autre cas pensez toujours à la rigueur que vous devez avoir à savoir ne pas venir toucher de quoi que ce soit à votre dossier en déplaçant ou en renommant les éléments ou ce qui les contient. Si l'on regarde maintenant un catalogue comme celui-ci. Dans ce catalogue, j'ai des images qui sont à l'intérieur du catalogue au nombre de trois les voici. J'ai des images qui sont à l'extérieur. On peut les voir à travers ce disque et j'ouvre pour voir à quel endroit elles sont. Dans " Photos du catalogue " au nombre de 29, et enfin j'ai des images qui sont sur un disque dur externe au nombre de trois. Elles sont ici sur le disque dur externe qui grâce au petit rectangle vert me montre qu'il est bien connecté. Pour ce qui est du disque dur interne, il y a aucune raison normalement qu'il ne soit pas connecté, mais si je les avais mis sur un disque dur externe également, il pourrait être déconnecté d'où la présence de ce petit rectangle vert qui vous montre que le disque est bien ou non connecté. Je vais déconnecter le disque dur externe pour que vous voyiez exactement ce qui se passe. On voit bien une icône rouge qui me permet de voir que ce disque dur n'est pas connecté actuellement. Si j'ouvre je retrouve bien le dossier avec un point d'interrogation. En effet le point d'exclamation au bout me montre également une alerte. Cette alerte me montre que ces images si je les sélectionne, sont bien hors ligne et marquées comme telles. Je ne pourrais donc pas les exploiter. Mais je vais pouvoir les consulter malgré tout. Il suffira alors de reconnecter le disque dur pour retrouver tout de suite le lien vers les originaux. De la même façon si vous avez modifié quoique ce soit, vous pourrez toujours grâce à un clic droit et en demandant d'afficher les informations, relocaliser les images. Ici en réintégrant le disque dur. Mais si par erreur vous avez renommé le dossier en dehors, eh bien vous pourriez tout à fait relocaliser sur le dossier nouvellement nommé grâce à ce biais. Enfin pour ce qui est des images, si vous voulez véritablement renommer vos originaux, ne le faîte jamais en dehors de Capture One. Il est toujours possible de le faire ici. Si vous venez sur une image comme celle-ci et vous lui rajouter par exemple ici, les lettres AA devant puis un tiret, eh bien ce que je viens de faire ici va renommer l'original. Effectivement Capture One communique avec l'explorateur Windows ou avec le Finder. Si je fais un clic droit maintenant et que je lui demande d'afficher dans le Finder, vous voyez que j'ai renommé l'original sans aucun problème, alors que ici si vous changé le nom à ce niveau, évidemment vous arrivez tout suite sur une image manquante hors ligne. Attention donc de toujours bien conserver le nom que vous donnez à vos originaux pour vous assurer qu'ils fonctionnement bien. Dès que vous le renommée correctement, automatiquement, le lien se rétablit. L'image portant un nom différent se repositionne donc dans l'ordre chronologique. Vous savez maintenant quoi faire, démarrer avec un catalogue en intégrant ou non les images au sein du catalogue.

Découvrir Capture One Pro 9

Prenez en main Capture One Pro et effectuez un traitement haut de gamme de vos images numériques. Explorez l’interface, importez vos images, utilisez le catalogue, etc.

4h10 (52 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !