L'essentiel de Ruby on Rails

S'initier au concept du MVC

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Partez à la découverte du MVC (Modèle-Vue-Contrôleur), un concept utilisé dans le développement de logiciels depuis les années 70.
03:49

Transcription

Modèle Vue Contrôleur, cela ne vous parle pas ? C'est normal, ce sont trois petits mots mais avec beaucoup de sens. Et contractés en MVC, c'est encore plus petit. Mais qu'est-ce que le MVC ? Le MVC est un motif d'architecture logicielle particulièrement efficient pour gérer les interactions utilisateur. Il est suivi et utilisé dans de nombreux frameworks dans le monde du développement. D'ailleurs, il est utilisé pour tout type d'application, web ou non. Ce motif d'architecture, s'il est suivi, facilite le développement et la compréhension du code d'une application en cloisonnant les différentes logiques. Quelles logiques, me demanderez-vous ? Continuez d'écouter et vous allez comprendre. La lettre V est pour Vue. La vue caractérise ce que l'utilisateur voit, il s'agit de l'interface de l'application. Ainsi, lorsque vous vous trouvez dans un dossier nommé views, vous savez que tous les fichiers qui sont à l'intérieur sont en relation avec l'interface de l'application. La logique Vue représente donc la partie visible de l'application. Cela peut être un fichier HTML, un JSON, un fichier PDF, bref tout fichier pouvant être affiché à l'écran, dans un navigateur ou un logiciel. La Vue affichera des données issues des modèles et laissera le contrôleur gérer les actions effectuées par l'utilisateur. Cela nous amène donc naturellement au M, à savoir le Modèle. Le Modèle est une représentation des données de l'application. Il pourra notamment faciliter les interactions avec la base de données. C'est lui qui contiendra toutes les logiques pour créer, éditer, récupérer et supprimer des données. Enfin, les contrôleurs viendront piocher des informations au niveau des modèles pour mettre à jour les données affichées dans les vues. Reste le C de Contrôleur. Le Contrôleur est un peu le chef d'orchestre, si nous pouvons dire les choses ainsi. Il va synchroniser les vues et les modèles. Lorsqu'un utilisateur renseignera une information dans un formulaire, le contrôleur récupérera les informations fournies par l'utilisateur et demandera au Modèle de les stocker en base de données. À l'inverse, lorsque l'utilisateur accédera à une nouvelle page, le Contrôleur ira piocher les modèles à afficher et les fournira à la vue adéquate. Nous pouvons résumer tout cela, à l'aide de ce schéma. La Vue, représentant l'interface utilisateur peut signaler des événements ou interactions au Contrôleur. Le Contrôleur peut fournir à la Vue des informations dynamiques. Ce faisant, la Vue pourra récupérer les données à afficher issues des modèles. Le Contrôleur pourra également ordonner au Modèle d'effectuer des mises à jour des données, auquel cas, les données affichées dans la Vue pourront être mises à jour. Tout cela sera sûrement plus compréhensible avec un exemple. Prenez le formulaire de création d'un nouveau produit dans un site e-commerce. Lorsque l'utilisateur valide ce formulaire, la Vue signale cette validation au Contrôleur. Le Contrôleur va alors pouvoir gérer les données fournies par l'utilisateur dans le formulaire. Il pourra notamment vérifier que l'utilisateur actuellement connecté a bien les droits nécessaires à la création d'un produit. Une fois fait, le Contrôleur ordonnera au Modèle correspondant de créer un nouveau produit en base de données avec les informations récupérées du formulaire. Le Modèle effectue cet enregistrement et signale au Contrôleur le succès de l'opération. Le Contrôleur, en cas de succès, doit rediriger l'utilisateur vers la page contenant la liste de tous les produits. Il fournit donc à la Vue de quoi récupérer cette liste de produits. La Vue peut ainsi afficher la liste en récupérant tous les produits issus du Modèle adéquat. La liste renvoyée par le Modèle a d'ailleurs été mise à jour et contient désormais le nouveau produit créé. Le MVC n'est pas le seul modèle d'architecture existant. Il en existe d'autres, qui se sont d'ailleurs souvent inspirés duMVC. Le MVC permet de parfaitement cloisonner les logiques d'interface, de gestion des interactions et de gestion de données. Ce motif permet de garder un code propre et plus simple à maintenir. Évidemment, comme il s'agit d'un cours théorique, cette notion peut vous paraître encore un plus floue. Et je suis certain que cela s'éclaircira au fur et à mesure de votre pratique de ce motif d'architecture dans vos différents développements.

L'essentiel de Ruby on Rails

Concevez des applications web évolutives et intemporelles avec Ruby on Rails. Installez l’environnement, réalisez un projet de stack overflow, enrichissez-le, etc.

6h08 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !