Photoshop CC : Le traitement de la peau

S'initier à la technique du dodge and burn

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il est très important de bien comprendre le processus théorique permettant d'ajouter des ombres et des hautes lumières à toute image. Ainsi, vous pourrez vous en servir à bon escient.
08:19

Transcription

Dans ce chapitre, nous allons travailler sur ce qu'on appelle le dodge & burn. Alors ce n'est pas du tout que je veux faire snob en parlant anglais, c'est que la technique est connue sous ce nom dodge & burn qui voudrait dire éclaircissement et assombrissement. C'est vrai que c'est plus facile de dire dodge & burn qu'éclaircissement et assombrissement. Donc l'idée c'est ça, c'est d'ajouter des ombres et des lumières ou d'aller amplifier les ombres qui existent déjà et les hautes lumières qui existent déjà. Alors je vais vous montrer dans cette vidéo un petit peu la théorie, et après nous ferons bien sûr de la pratique. Pour ça, je vais prendre ce qui s'y prête le mieux, c'est-à-dire un rond. Donc je vais aller chercher par exemple une ellipse ici que je vais mettre en pixels et je vais lui mettre une couleur, un gris, un gris moyen. On va faire quelque chose comme ça. Pour faire une ellipse, j'appuie sur Maj, hop ! et j'ai une magnifique ellipse qui apparaît. Alors l'idée c'est de se dire : cette ellipse qui pour l'instant est un cercle, je voudrais qu'elle prenne du relief, donc avec la fameuse théorie du dodge & burn. Le dodge & burn c'est rajouter des ombres sur un côté et rajouter des lumières de l'autre côté. Disons donc que la lumière vient d'ici, comme ça, et qu'elle vient taper sur le rond ici. Ça veut donc dire que la lumière va faire un éclat sur cette partie-là et à l'opposé elle va fabriquer une ombre ici. Et bien si j'arrive à les dessiner sur mon rond, je devrais obtenir de plus en plus une sphère. Alors le but ici c'est pas d'obtenir une sphère hyper réaliste, pour faire de la retouche de beauté on va pas en avoir besoin, mais c'est de vous montrer la démarche pour pouvoir après l'appliquer donc à un corps ou un visage. Donc je vais commencer par me prendre un calque vide. Je clique sur le petit bouton à côté de la poubelle. Ce calque vide je vais l'appeler par exemple ombre et je vais mettre un autre calque vide par dessus, que je vais appeler lumière. Et puis ces deux calques-là, pour que la lumière se mélange bien, je vais les passer tous les deux en Incrustation ou en Lumière tamisée. Bon on va peut-être commencer par Lumière tamisée, ça sera peut-être un peu plus doux, mais on pourra changer à tout moment. Et je vais revenir sur mon calque ombre. Ici et bien je vais mettre donc du noir et blanc, tout simplement. Donc il y a une touche qui permet de faire ça, il suffit d'appuyer sur la touche D et quand vous avez ces éléments qui sont là et bien hop ! vous avez noir et blanc qui apparaissent. Vous pouvez changer le noir et le blanc et le blanc et le noir avec la touche X et nous allons comme ça commencer. Alors l'idée c'est de prendre le noir, de se prendre un pinceau et puis d'avoir une opacité vraiment faible. On va commencer avec une opacité faible. Alors j'ai mis 20%. Vous pouvez commencer à moins, à plus, c'est pas vraiment un problème. Et puis je vais venir prendre une brosse qui va être très douce, puisque je veux avoir des ombres qui sont avec des contours doux. On va dire que c'est une lumière assez diffuse ; et une brosse plutôt grande. Et comme ça, si la lumière vient donc du haut, elle va venir taper là et donc cette partie-là devrait être donc beaucoup plus sombre. Donc je viens commencer à amplifier cette partie-là. Hop ! je vais mettre un peu plus d'ombre comme ça, je vais en rajouter encore, et puis je vais insister encore plus sur ces parties-là. Et là vous voyez je commence à avoir une face qui va plus du tout être pareille. Alors après, vous pouvez faire comme vous voulez. Là, c'est simplement pour vous montrer ce que l'on va obtenir. Très bien. Et puis après, bien je peux faire X pour passer en blanc sur ici, X, et je vais venir me positionner sur mes lumières et puis je vais faire la même chose : reprendre mon pinceau et lui dire que ici on pourrait avoir une haute lumière qui viendrait taper ici. Donc vous voyez, je vais venir taper comme ça, mettre une haute lumière. Là vous voyez que je commence à avoir quelque chose qui n'est plus tout à fait plat. Vous voyez, ça commence à créer du relief. Alors maintenant, qu'est-ce qui se passe si j'augmente un petit peu l'opacité ? Je vais passer à 50% en opacité, donc j'appuie sur 5, je fais X pour repasser en noir et je reviens redonner encore un petit coup ici. Donc vous voyez, sur la périphérie ici, je lui dis : voilà, j'aimerais bien avoir quelque chose d'encore un peu plus sombre. Et puis je vais faire X ici et je vais lui dire que j'aimerais bien mettre un point aussi un peu plus clair ici. Je vais vous montrer avant, vous voyez on était tout plat, et maintenant vous voyez on commence à être nettement plus en relief. L'idée réelle c'est ça. Mais alors maintenant, on va refaire quelque chose un petit peu différemment. Je vais enlever mes calques. Je vais re-créer deux calques. Ces deux calques, on va garder la Lumière tamisée. Sur ce calque, je vais mettre ombre, donc, et... alors attendez, ombre. Et sur ce calque on va mettre lumière. Parfait. Je reviens sur ce calque donc. Je vais faire exactement les mêmes opérations. Donc je viens appuyer sur mon X ici ou sur ma petite flèche. Ok, Lumière tamisée, noir. Mais cette fois-ci je vais mettre mon opacité à 100% et ici je vais lui dire que je voudrais avoir un flux et ce flux je vais le mettre, on va dire, à 30%. Ok, donc si je refais une ombre comme ça, et à chaque fois que je vais repasser ça va s'assombrir donc si je reviens uniquement sur la partie là... Très bien. Donc là vous voyez maintenant j'ai une ombre ici voilà qui vient ici et je vais la passer maintenant en Incrustation. Vous voyez qu'en Incrustation j'obtiendrai quelque chose de beaucoup plus fort. D'un autre côté, je vais ici avoir l'opacité que je pourrais changer. Donc si je trouve que mon ombre est trop forte, descendre ça. Bon mais je vais la laisser comme ça. Vous avez pu voir que comme je suis passé en flux, à chaque fois que je donne un coup de pinceau, ça vient se sur-ajouter jusqu'à arriver au 100% en Incrustation, bien évidemment. Parce que si je me mets en lumière normale, vous voyez que là je suis complètement noir maintenant. Donc l'incrustation mélange ma couleur et donc ça me permet d'avoir une ombre qui se diffuse quand même à l'intérieur de mon objet. Je vais venir me positionner ici, je vais prendre du blanc. Je vais faire donc X ici, où je vais prendre la petite flèche. Et toujours avec mon flux ici, je vais lui dire : bon voilà, maintenant on va venir mettre une ombre là. Je fais un petit point là. Et si je refais un petit point au centre, je vais avoir quelque chose d'un petit peu plus fort. Parfait. Donc la même chose, l'idée c'est : est-ce que si je passais en Incrustation... Ah oui, vous voyez, j'aurai quelque chose de beaucoup plus fort. Alors là, même, c'est carrément trop. Alors je pourrais jeter mon calque, recommencer, et là je vais lui dire toujours en faisant un petit éclat, hop ! je fais un deuxième éclat, et vous voyez que ça se surajoute. Hop ! j'en refais un troisième, ça se surajoute encore. Ça c'est le fait que je travaille sur le flux. Et maintenant, encore un petit coup et vous voyez que je vais avoir quelque chose qui commence aussi à prendre forme. Qu'est-ce qui se passe maintenant si je veux reprendre cet élément et que j'aimerais bien l'adoucir un petit peu ? Et bien je pourrais soit prendre de la couleur de la sphère et la rajouter pour que ça se mélange, soit prendre ma gomme et modifier mon ombre, soit venir mettre un masque. On va pouvoir faire toutes ces choses-là. Mais en attendant, voilà, ce qu'il faut que vous compreniez c'est un petit peu cette idée de : une source sombre et une source claire à l'opposé l'une de l'autre ; le mode Incrustation ou le mode Lumière tamisée qui vont avoir deux effets différents ; et puis le fait de travailler en opacité ou en flux. Dans la prochaine vidéo, je vais vous montrer comment on va faire une première méthode sur un premier visage.

Photoshop CC : Le traitement de la peau

Étudiez les techniques de retouche de la peau d’un portrait sans en gommer sa structure. Obtenez un rendu homogène en prenant en compte la couleur, la lumière, et le lissage.

2h59 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !