Créer des applications professionnelles avec Arduino UNO 

S'initier à la PWM

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette séquence, vous aborderez le fonctionnement de la PWM (Pulse Width Modulation) ou MLI (Modulation de Largeur d'Impulsions), souvent associée à un convertisseur numérique-analogique.
04:35

Transcription

Dans cette vidéo je vais vous parler du principe de la PWM. PWM qui en français donne MLI pour modulation de largeur d'impulsions. On peut facilement repérer les bornes qui sont concernées par les sorties PWM que gère l'ATmega qui est ici. Elles sont repérées par un petit symbole qui est la petite vague, donc à savoir pour la UNO les bornes donc 11, 10, 9, 6, 5 et 3. Voilà en ce qui concerne en fait la représentation. Sur le site officiel d'Arduino, on vous explique comment on peut décrire un rapport cyclique. Un rapport cyclique se donne souvent en % puisque en fait il est le rapport entre le T on, donc on va dire la tension qui est sur le dessus par rapport au T de la période. Une période, c'est la durée pour laquelle le signal se reproduit à lui-même. Donc ici vous voyez que on a 10 % du temps qui est sur on par rapport à 90 % du temps qui est sur off. Donc on est sur un rapport cyclique de 10 %. Donc vous avez compris que lorsqu'on est à la moitié, on est bien à 50%, etc. Alors il existe des façons un peu détournées de pouvoir faire de la fausse PWM. Par exemple, si vous faites du digitalWrite, vous mettez un délai et puis ce délai après vous lui retirez le T on, par rapport au T total donc de la période. C'est ce qui est fait ici mais on vous dit que c'est très approximatif puisque en fait tant que le microcontrôleur parcourt tout ce code, en fait vous perdez un certain nombre de Microseconds, donc c'est quelque chose qui est acceptable si vous avez des applications qui n'ont pas besoin d'une PWM extrêmement précise. Dans le cas inverse donc vous devez utiliser les modules PWM. Alors si on descend un peu, là on s'aperçoit que on commence à nous parler un petit peu des registres. Et là, vous voyez, ça tombe comme le couperet, on nous reparle un petit peu de tout ça. Je vais essayer de vous expliquer très rapidement en partant de la notice technique de l'ATmega comment cela se passe. En fait, dans la plupart du temps, on va simplement récupérer les signaux de cadencement donc l'horloge à partir du quartz. Ce quartz va incrémenter un compteur. Là ce compteur s'appelle un timeur et il compte jusque 8 bits. C'est pour ça que l'on retrouve en fait nos incrémentations qui vont de 0 à 255. La valeur que vous rentrez en paramètre d'ailleurs quand vous faites du AnalogWrite, c'est la valeur qui va se mettre ici. Le timer lui va s'incrémenter au fur et à mesure qu'il va compter les impulsions qui viennent du cadencement du quartz ou un multiple, c'est pour ça que vous avez du mais ça je ne rentrerai pas dans les détails pour l'instant, et une fois que vous avez la comparaison entre les deux qui est égale, et bien dans ce cas-là on change d'état la sortie qui nous concerne, à savoir là donc les broches OCnA et OCnB, par exemple pour une des deux PWM. Du point de vue Arduino, c'est totalement transparent. En fait, vous ce que vous rentrez en paramètre, c'est simplement la valeur de ce registre-là et la PIN qui est concernée. D'où en fait le AnalogWrite qui prend en charge ces deux paramètres qui pour vous sont totalement transparents. Alors si je reviens ici sur les fameux secrets, c'est parce que on ne va pas décrire en fait une PWM de façon standard mais plutôt d'une façon on va dire customisée. Donc là ça veut dire que sur cette partie-là, vous avez la possibilité en vous penchant donc sur la notice technique de voir comment sont configurés ces différents registres pour obtenir en fait des valeurs de fréquence qui sont beaucoup plus précises et qui ne sont pas forcément des multiples de 16 MHz divisés par 4 puisque en fait il faut quatre cycles horloges pour faire un cycle instruction au niveau du microcontrôleur.

Créer des applications professionnelles avec Arduino UNO 

Mettez en œuvre des périphériques de communication de votre carte Arduino UNO. Abordez les protocoles de communication et concevez des applications ludiques et professionnelles.

3h12 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Arduino UNO Arduino UNO Rev3
Spécial abonnés
Date de parution :31 août 2017
Mis à jour le:22 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !