L'essentiel d'Assembleur

Simuler son programme de clignotement d'une LED

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Faites la simulation de votre programme avec l'option Stopwatch dans MPLAB X. Vérifiez aussi dans Proteus ISIS que tout fonctionne pour le mieux.
04:01

Transcription

Donc dans cette vidéo, nous voici dans le lab3.asm. Et puis, j'ai fait défiler le template et j'ai créé une nouvelle zone de commentaire qui s'appelle zone de déclaration des équivalences. Alors, attention, équivalence veut dire que je mets un mot qui équivaut à une valeur. Ce n'est pas la création d'une variable. Alors, pour cela on va utiliser le mot clé du compilateur, parce que là on s'adresse au compilateur. On va lui dire : à chaque fois que tu rencontres le mot clé LED, tu le remplaces par la valeur binaire qui est ici. Après, j'ai créé une nouvelle zone cette fois-ci de déclaration de variable. Alors là il s'agit bien de variable, où j'utilise le mot CBLOCK et ENDBLOCK pour créer en fait un bloc de variables. Alors vous allez me dire : comment je sais tout ça ? Il faut consulter absolument la fiche technique du compilateur MPASM. Alors par exemple ici, vous voulez savoir DEFINE, où ça en est. Vous l'avez ici. À partir de là vous pouvez donc set en section 4-18 et puis on vous dit quelle est la syntaxe de DEFINE. Define, Name, String et puis voilà, on vous donne des exemples. Voilà, donc ce document, comme le datasheet, est totalement indispensable. Et tous les mots clés utilisés ici par le compilateur à l'intérieur des fichiers, je les retrouve à l'intérieur de ce document. Il n'y a rien de magique. Donc voilà, concernant la définition ici des blocks. Cette commande CBLOCK je la commence à partir de l'adresse 10 et puis je viens ranger en fait mes variables, qui vont être rangées naturellement dans l'ordre d'arrivée. Alors, comment je sais que je peux commencer à l'adresse 10 ? Pour ça, je vais aller voir dans le datasheet. Et puis à la page 13 donc, je m’aperçois qu'ici j'ai les registres SFR. Ici, je n'ai rien implémenté. Et puis ici General Purpose Enregisters, donc c'est-à-dire, c'est ici que je peux mettre mes variables. Et ça commence à partir de l'adresse 10. Donc je continue. Après j'ai en fait le code que nous avons vu précédemment, et à partir de là nous allons faire quand même une initialisation des variables pour être sûrs que notre RAM est bien mise à zéro. Si elle était utilisée précédemment pour faire un autre test de programme et que on l'a laissée en état, on va s'assurer qu'il n'y a pas n'importe quoi à l'intérieur. Donc pour ça, on va faire un CLEARF de compteur LOW, HIGH et UPPER. Et puis après, nous voici avec la petite routine que je vous ai expliquée. Donc, je vais charger la valeur littérale équivalente à ce que je vous ai donné tout en haut en zone d'équivalence. Et puis je vais faire mon ou exclusif. Et puis je vais en faire une copie après opération du contenu du registre W dans LED, et puis je vais faire la même chose sur GPIO. Et puis à partir de là, je vais charger en fait, un compteur upper avec la valeur cinq par transfert de registre. Et puis me voici dans ma temporisation, qui fait presque une seconde. Alors, j'ai la décrémentation de compteur low et puis, je vais partir à l'envers. C'est-à-dire que je vais faire 255, puis 254, 253 voilà jusqu'à zéro et lorsque je vais arriver à zéro je vais passer à l'instruction suivante. Alors il est possible d'ajuster la temporisation en rajoutant une instruction NOP par exemple. Et puis vous verrez que si vous mettez celui-ci, vous ferez le test vous-même, là, cette fois-ci vous allez dépasser. Ça va faire beaucoup. Donc, il faut savoir utiliser l'instruction NOP avec parcimonie, de façon à ne pas dépasser les valeurs que l'on s'est fixé.

L'essentiel d'Assembleur

Plongez-vous dans le langage bas niveau, nommé Assembleur. Abordez les notions de jeu d'instructions, de pipeline, de registres, de mode d’adressage, de compteur de programme, etc.

4h52 (57 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :26 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !