L'essentiel d’Affinity Designer

Sélectionner des couleurs

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Affinity Designer propose plusieurs méthodes pour choisir des couleurs pour vos documents. Démarrez depuis la barre d'outils contextuelle de l'objet ou depuis le panneau des couleurs.
07:04

Transcription

Ce qui va être particulièrement important c'est de pouvoir gérer les couleurs correctement. Alors Affinity a fait vraiment les choses en grand, vous avez vraiment la gestion des couleurs à peu près partout, c'est très ergonomique, puisque à chaque fois que vous allez sélectionner un outil comme la plume, vous allez avoir les 2 éléments ici : remplissage et contour. Ici vous allez avoir pareil, le contour puisque c'est un crayon, donc il y a que ça, et puis dans le pinceau vous allez avoir la couleur. Si je prends ici, je vais pouvoir cliquer ici et je vais obtenir la même roue qu'on retrouve ici dans la palette couleur. Donc vous voyez c'est très redondant. Il y en a à peu près partout, alors, que vous le preniez là, ou que vous veniez vous mettre sur les échantillons, ou éventuellement, on va voir, sur le dégradé après, vous allez avoir donc cette fameuse rue chromatique que vous pouvez éventuellement changer, si vous aimez pas la rue chromatique. Vous allez avoir la possibilité de mettre des glissières CMJN à la place, ou LAB. Voilà, libre à vous, tout ça ça revient strictement au même. Vous allez pouvoir aussi avoir une présentation avec la teinte qui bouge, et puis après vous allez chercher la couleur que vous voulez à partir d'une teinte. La luminosité donc c'est un peu l'inverse, vous allez choisir votre teinte et après vous bougez la luminosité, et puis la saturation donc la même chose, vous bougez la saturation par ici, et vous avez votre teinte ici. Tout ça ça revient un peu au même, donc on va pas rester dessus. Et les curseurs RVB, qui peuvent être très agréables aussi pour créer vos propres couleurs. Vous savez que si vous allez par là vous allez dans les verts, si vous allez par là vous allez fabriquer des marrons, si vous allez par là vous allez plutôt créer des carmins, par là du vert, et ainsi de suite. Voyez qu'à chaque fois que je bouge mon curseur, il m'explique qu'est-ce que ça va faire si je vais par là, ou si je vais par là, voyez donc c'est vraiment très très utile. Moi j'aime bien la roue chromatique, donc je vais la garder telle quelle. Ici vous allez avoir donc la couleur, c'est la même. La seule différence entre les 2 c'est qu'ici vous allez pouvoir avoir du bruit. Je vais commencer par prendre ma flèche noire, cliquer sur un petit morceau. Là si je rentre là-dedans et que je vais dans couleur, et que je bouge, je vais avoir du bruit, ou pas de bruit. De l'autre côté, à la place du bruit vous avez la possibilité d'avoir quelque chose de transparent ou de pas transparent. Voilà, c'est la différence entre les 2. Donc ça OK, c'est une première chose. Vous avez à chaque fois un petit élément, qui est une pipette, qu'on trouve là et qu'on va trouver aussi ici. L'idée c'est que vous prenez la pipette et vous la glissez, il s'agit pas de cliquer, faut la glisser. et vous pouvez éventuellement vous mettre sur ça, et la couleur se retrouve ici. Et si vous cliquez sur la couleur, vous l'installez dans votre document, et vous vous la mettez ici aussi dans la roue chromatique. Donc ça c'est une première chose. Vous voyez, c'est pas très difficile, donc je vais pas insister plus. Par contre là où ça va devenir très utile et très intéressant, c'est que vous avez une palette « Échantillons », et cette palette Échantillons est vraiment très très importante. La palette Échantillons, en gros, l'idée c'est que vous allez pouvoir donc sauvegarder les couleurs de votre illustration, ou des couleurs que vous voulez utiliser, pour pas avoir à chaque fois à recréer des couleurs. Voilà, la palette échantillons se présente de cette manière. Vous allez avoir un petit menu où vous allez pouvoir vous mettre par exemple la couleur, et là vous allez avoir des tas de couleurs, et puis sinon vous allez pouvoir travailler avec des Pantones. Si vous cherchez une couleur, vous en avez pas trop à la faire, vous pouvez aller regarder dans un nuancier Pantone, regarder si par hasard il y aura pas la couleur qui vous intéresserait. Il suffira de cliquer dessus, et la couleur apparait. Ça c'est une chose, mais c'est pas ça qui me parait le plus important. Le plus important c'est que vous allez pouvoir créer vos propres palettes, et c'est ça qui est très important. Vous allez pouvoir créer vos propres palettes par document, par application, ou par système. Alors si je prends du plus global vers le moins global, si vous ajoutez une palette système, ça veut dire que toutes les couleurs que vous allez installer dans une palette système resteront lisibles quoi qu'il arrive, puisque c'est au niveau du système que les couleurs vont être sauvegardées. Donc vous pouvez fermer votre document, vous pouvez fermer Affinity Designer, les couleurs resteront, puisque elles sont au niveau du système. Et donc si vous travaillez avec d'autres logiciels graphiques, comme Photoshop par exemple, vous aurez accès à ces couleurs-là de la même manière. Donc ça c'est intéressant dans certains cas pour certaines personnes qui par exemple passent d'un logiciel à l'autre, ou qui ont des conventions avec un certain nombre de couleurs dont ils ont besoin tout le temps. Après, vous allez avoir les palettes d'application. Alors la palette d'application c'est que tant que vous n'avez pas fermé Affinity Designer, les couleurs vont rester disponibles, donc pas forcément pour ce document-là, mais pour un autre document. Et puis éventuellement si vous ouvrez Affinity Photo, les couleurs sont aussi disponibles. Et puis les palettes document, les couleurs ne seront disponibles qu'avec ce document-là, et quand vous fermez le document, la palette se ferme en même temps. Voilà, moi j'aime bien les palettes de document, parce que ça m'encombre pas trop. Sinon après on se retrouve avec des palettes dans tous les coins, ça fait beaucoup trop, et donc j'aime bien ça. Et il y a surtout une fonction que j'adore qui est de créer une palette à partir du document ouvert. Là j'ai commencé à fignoler, mais j'ai pas terminé là de fignoler, j'en ai déjà fait un certain nombre, mais je me dis, après tout ce serait pas mal maintenant de sauvegarder mes couleurs, parce que comme je vais rajouter d'autres plantes, etc. Je vais reprendre les couleurs qui existent déjà, donc créer une palette document d'après mon document. Voilà, j'ai toutes les couleurs de mon document qui viennent s'installer là, j'ai même le nom de la palette, c'est super, voilà, je suis super content. Évidemment on pourrait aussi ajouter une palette document, lui donner un nom, donc renommer la palette, et puis l'appeler par ex « Daniel », et ça va vous faire une palette qui s'appellera « Daniel » et dans laquelle vous pourrez installer des couleurs. Donc si par ex je prends cette couleur-là, qui est un mauve, OK c'est le même mauve que la raie manta, donc c'est pas exactement ça que je voulais, donc je vais annuler, et je vais retourner dans ma couleur, et je vais me chercher un vrai mauve, voilà, super. Très bien. Cette couleur-là je peux aller dans l'échantillon, tiens j'ai envie de la stocker dans Daniel : je clique sur la petite palette et voilà, ma couleur est stockée ici. Maintenant si je retourne sur la palette chest, etc. je peux lui dire maintenant je remettrais bien la couleur qu'il y avait avant, voire éventuellement je peux aller me chercher une couleur, vous voyez, j'ai les mêmes petits panneaux là, la même petite palette qui me permettra aussi de rajouter des couleurs aussi dans ma palette document, en les ajoutant en plus de celles que j'ai. Voilà, vous pouvez remarque que vous avez les couleurs incontournables, qui sont le transparent, le noir, le gris 50% et le blanc, qui sont toujours par là, et là vous avez la palette de remplissage, et puis les palettes pour la couleur globale. Je vais vous en parler dans une autre video, donc j'en dis rien de plus. Et c'est pour ça qu'il y a 2 palettes, on va y revenir.

L'essentiel d’Affinity Designer

Créez des illustrations vectorielles et des mises en page avec Affinity Designer. Manipulez des outils de dessin vectoriel, voyez les effets, réalisez une mise en page, etc.

3h51 (43 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Affinity Designer Affinity Designer 1.0
Spécial abonnés
Date de parution :31 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !