Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Se servir des modèles

Testez gratuitement nos 1336 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Illustrator permet de travailler à partir de modèles. Créez vos propres modèles, notamment si vous envisagez de les réemployer fréquemment.
05:34

Transcription

A la création d'un nouveau document, on obtient un document pourvu d'un seul calque, d'un seul plan de travail, de nuances établies par défaut, de formes d'outils, de symboles ou encore de styles graphiques. Nous allons voir comment créer un modèle nous permettant de démarrer des documents se basant sur quelque chose que l'on aura préparé d'avance et nous évitant ainsi de reproduire à chaque fois la création de calques bien nommés, de plans de travail bien positionnés et dans des bons formats, de nuances, de formes de symboles et également de styles graphiques. Nous allons partir sur l'exemple de ce document qui est construit justement avec un certain nombre de calques, établis de telle sorte que l'on puisse gagner du temps. Les nuances qui y sont intégrées sont celles qui nous servent réellement dans le document et rien d'autre, et ainsi de suite, par rapport au style graphique qui sera par exemple un style par défaut différent de celui qui est sur les documents de démarrage habituels. Il existe dans le menu Fichier, la possibilité de démarrer à partir d'un modèle, le nouveau document ne sera pas vierge, mais sera bien intégré en partant de modèles qui sont proposés par défaut par Illustrator. Par exemple ici, je peux créer un document qui contiendra déjà des tracés, un Tee-shirt et d'éventuels calques, des éléments pour l'impression. On va partir ici par exemple sur des boites. Si je prends ce fichier et je vois qu'il est déjà constitué de plans de travail, de calques mais également de couleurs qui sont limitées en nombre probablement par un choix au niveau du créateur. En l'occurrence, plutôt que d'utiliser simplement ces espaces de travail qui sont établis avec ces règles, je vais voir comment utiliser des éléments qui me concernent, concernant un travail particulier. Je referme donc ce document sans l'enregistrer et je vais voir que si j'ai ici réalisé un plan de ville, j'en ai en fait beaucoup à faire. C'est la raison pour laquelle je me suis donné du mal à construire des plans bien établis correspondant aux différents positionnements dans les calques. J'ai même poussé les choses assez loin, de telle sorte que les tracés qui ont des attributs que vous pouvez voir ici comme le double contour ou encore la couleur de l'objet, orange ici, saumon ici, ou vert ici, sont en fait quand on regarde bien, que des objets qui n'ont ni fond ni contour. En effet, le simple fait de les positionner dans les bons calques leur attribue grâce au ciblage du calque, des mises en formes. Je vais donc pouvoir choisir ici de sélectionner l'ensemble des objets sauf le rectangle qui me sert de masque et qui restera avec sa couleur bleue et son contour noir et tout le reste, je peux le retirer sans aucun problème. C'est la base de mes travaux et maintenant, lorsque je voudrais dessiner des objets, je pourrais le faire sans aucun problème avec l'outil adapté, par exemple l'outil crayon, et il me suffira de faire attention pour faire la terre, d'aller sur la calque terre, pour faire la partie ville, d'aller sur le calque ville et pour faire la partie plan d'eau, d'aller sur le calque plan d'eau et ainsi de suite. Je vais donc retirer ces éléments et effectivement partir avec un document vierge de tout ce qui doit être construit au fur et à mesure par la personnalisation mais qui contiendra tous les éléments récurrents, les calques, les plans de travail s'il y en avait eu plusieurs ici, il n'y en avait besoin que d'un et les modes de couleur par exemple. Nous allons donc voir comment enregistrer à partir de tout ça, un document modèle à partir du menu Fichier, Enregistrer comme modèle. On arrive bien dans le dossier des modèles d'Illustrator qui se trouve à un endroit précis et on va retrouver l'accès au modèle vierge proposé par Adobe par défaut. Moi, je vais l'appeler : Modèle Plan. Je peux le laisser au premier niveau de ce dossier, puisque systématiquement, lorsque je demanderai de faire un nouveau document à partir d'un modèle, c'est dans ce dossier que j'irai scruter des éléments. Et les éléments sont des documents de type Adobe Illustrator T comme Template. On est bien sur un Illustrator particulier, un fichier qui va avoir comme particularité que... je peux fermer celui-ci, ...si je veux créer maintenant un nouveau fichier d'après un modèle, je vais pouvoir le faire et je pointe directement sur ce fichier qui va aspirer ma création. Quand je fais Nouveau document, ce document ne porte pas le nom de l'original mais un nom sans titre, c'est-à-dire que je ne risque absolument pas de l'écraser en faisant des bêtises dessus. Par contre, à partir de maintenant, je sais que je démarre sur des éléments déjà construits, pas de perte de temps. Pour aller construire sur cette zone, la partie qui correspond à la ville, je vais donc désélectionner éventuellement en cliquant hors de la zone, je reprends mon crayon pour aller sélectionner la zone de la ville puisque je me mets sur ce plan-là. Je peux désélectionner à nouveau, prendre les plans d'eau s'il y en a, les positionner évidemment. Les routes principales, et donc de la même façon ici, je vais pouvoir définir effectivement les différentes routes qui vont jalonner notre élément ; attention de les faire sur le bon calque. Je vais donc reprendre la pastille et la repositionner sur le calque correspondant et je peux maintenant continuer évidemment ce réseau routier sans aucun problème. Tous les éléments dessinés sont donc masqués, puisque c'était préparé et conçu comme ça, il ne me restera plus qu'à positionner le texte pour les noms des villes, et les positionnements des petites routes par exemple. Dès qu'on voudra faire un autre modèle, on redemandera Nouveau d'après modèle, on repartira sur le même modèle de plan et on ira construire une autre situation géographique.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !