Maya 2017 : Les nouveautés

Se servir de l'outil BOSS

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Votre formateur vous présente ici BOSS, un nouvel outil adjoint à Bifrost qui va permettre la création de vagues et d'océans.
04:52

Transcription

Bifrost s'est vu adjoindre Boss pour Bifrost Ocean Simulation System, qui va nous permettre de simuler des océans. Donc je vais créer un Polygon Plane. On va le mettre à peu près à cette taille. Faut savoir que dans Bifrost un carré de la grille égal un mètre. On va le subdiviser un peu plus pour avoir un résultat un peu plus détaillé. Donc plus notre plane sera subdivisé, plus on aura de détails dans Boss. Et je vais aller dans le Boss editor et je vais créer un solver. Donc on a deux types : le wave solver et le spectral wave. Donc je vais créer un spectral wave. Et je vais venir regarder ce qui se passe en faisant lecture. Voilà. Vous voyez que j'ai un résultat assez rapide. En terme d'option, je peux changer la patch size en mètre, pour simuler une taille d'océan différente. On va avoir accès à plusieurs modes de fréquence qui vont faire des résultats très différents comme vous pouvez le voir si je change au fur et à mesure. Pareil pour les données directionnelles, on va avoir des choses très différentes suivant les modes que l'on va utiliser. On peut augmenter la résolution pour avoir quelque chose de plus détaillé. Pour avoir des calculs plus précis. Alors, ça ne va pas lisser mon maillage, ça va juste me donner des calculs plus précis. Donc je vais venir diminuer un peu, vous voyez que c'est beaucoup moins fluide. Je peux changer la gravité si je veux plus de gravité. Je peux changer la taille des vagues si je le désire. Là avec le petit slider sinon en général, il ne veut pas trop. Voilà. Je peux faire un displacement horizontal également si je le désire, utiliser des colliders. Donc on va utiliser des colliders par la suite, et des options de vélocité. Ce qui va nous intéresser ça va être la vitesse du vent, qui va pousser plus ou moins vite nos vagues, et la direction dans laquelle on désire, en degré, orienter notre vent. donc relativement simple à régler, comme vous pouvez le voir. En terme d'option, je peux mélanger plusieurs solvers, plusieurs types de vagues. Par exemple, je vais rajouter un autre type de vagues, et je vais pouvoir les mélanger entre elles. Et avec le blender je peux choisir l'influence de chacune de mes vagues. Si je veux en supprimer une, je vais cliquer sur cette icône et mon solver est supprimé. Les icônes suivantes me permettent de créer rapidement le cache ou de supprimer le cache s'il existe. Avec les options qui sont là, je peux activer ou désactiver, mettre en solo si j'ai plusieurs solvers et ça, ça va concerner le cache. Donc si je veux le faire influencer par un objet, je peux créer par exemple une sphère. Je vais la faire un peu plus grande. Et je peux venir l'animer pour qu'elle se déplace à travers mon océan. Par exemple comme ceci. Tant qu'à faire je vais voir si je suis bien en Playback Every Frame Max Real-time. Cela marchera toujours mieux, et je vais cliquer sur cette icône pour le rajouter. Je peux m'en servir de generator donc pour générer une traînée. Collider pour repousser les vagues. Le mettre en solo, l'activer, désactiver. Gérer le cache. Donc évidemment, je peux avoir autant de colliders que je le désire. Je peux utiliser des images EXR pour influencer mon océan. Supprimer. Et je vais pouvoir créer ou remplacer le cache pour les influences sélectionnées. donc maintenant, mon océan va être affecté par mon objet. En terme de réglages, je vais pouvoir ajuster sa résolution. Si je veux qu'il génère, qu'il collide. Je peux augmenter son amplitude. L'amplitude augmente l'effet de la traînée qu'il va créer. Expand me permettra d'agrandir artificiellement son influence, Smooth la lissera, et collider va gérer tout ce qui est collision. Donc pour le faire plus petit, le décaler, le lisser. Voilà donc c'est altivement simple à utiliser. Ce qui marche plutôt bien c'est qu'on va pouvoir transférer notre simulation sur un autre objet si on le désire. donc là je peux venir faire un plane plus détaillé. Je peux venir lui mettre par exemple 100 et 100 subdivisions, et je vais pouvoir, si je le désire, transférer, Replace Domain For All. Et il a transféré ma simulation à ce domaine. Donc vous voyez maintenant, j'ai un résultat nettement plus détaillé. Donc ça permet de tester, sur une version basse résolution, avant de le transférer sur un mesh plus détaillé. Et quand on a fini, on pourra lancer le cache.

Maya 2017 : Les nouveautés

Devenez plus productif avec Maya 2017. Prenez en main les nouveautés de ce logiciel, que ce soit en termes de modélisation, d’animation, de dynamique ou de rendu.

2h40 (37 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :16 août 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !