Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Se donner des objectifs réalistes

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le perfectionnisme et des sujets trop ambitieux sont des méthodes express à éviter. Soyez réaliste et vous en serez d'autant plus encouragé et motivé.
05:41

Transcription

Il est important que vous donniez des objectifs réalistes, c'est-à-dire des buts artistiques que vous pouvez réellement atteindre. Alors, pourquoi pas établir un rétroplanning sur les les techniques que vous voulez améliorer, sur les sujets qui vous intéresse. Par exemple, vous pouvez faire cela dans Word, ou dans un autre logiciel , ou vraiment à la main. Et voilà, ici, j'ai indiqué qu'au mois de mai, je veux consacrer du temps au paysage et à l'aquarelle, au mois de juin, dessiner un animal, je n'ai pas encore choisi lequel, et continuer à travailler l'aquarelle. Au mois de juillet, je m'attaquerai au visage, sur la forme globale du visage uniquement. Et j'experimenterai aussi la gouache. Au mois d'août, je commencerai à travailler le paysage en améliorant par rapport à ce que j'ai déjà vu au mois de mai. Je continuerai sur le visage en me penchant cette fois sur les cheveux, puis après sur les yeux au mois de septembre. Je reviendrai à l'aquarelle aussi au mois de septembre. Et je ferai le chat parce que je veux pas faire le chat tout de suite, je trouve ça assez compliqué à dessiner etc. etc. Ensuite, vous marquez à chaque fois, ici, par exemple, pour le paysage, que vous avez fait 15 dessins, et puis, on va dire une note de 1 à 5. Pour l'instant, on va dire que au mois de mai, vous vous donnez 2 sur 5. Pour l'aquarelle, vous avez été moins courageux, vous n'avez fait que 4 aquarelles, et là, vous n'êtes pas satisfaits de vous. Eh bien, le bilan du mois, on va dire que 1 et 2 divisés par 2, ça vous fait une note de 1,5. Ici, supposons qu'au mois d'août, au niveau du paysage, j'ai fait seulement 10 paysages, mais par contre, je trouve qu'ils sont beaucoup plus réussis, eh bien, au fur et à mesure, chaque mois, vous allez changer la note et le nombre ici, donc, au mois de mai, j'aurai mis 15 et 2, arrivé au mois d'août, je vais donc arriver à 25 dessins réalisés, et ma note sera de 3 sur 5. 3 sur 5, c'est déjà au-dessus de la moyenne. C'est pas mal. L'air de rien, faire quelque chose comme ça, qui peut vous sembler peu artistique, va garder une trace des efforts que vous faîtes, va vous permettre de ne pas être là à vous demander : Mais qu'est-ce que je vais dessiner? Et puis le nombre de dessins réalisés dans un domaine, va être aussi un élément important. Si, pour le visage, arrivé au mois d'octobre, je vois que j'ai fai fait seulement 20 dessins, eh bien, ça veut dire que sur 4 mois, j'ai fait beaucoup moins de choses que pour tous les paysages que j'ai réalisé en seulement 2 mois. Donc si après ma note n'est pas très bonne, eh bien, je saurai d'où ça vient. En plus, en réalisant comme ça, des moyennes qui vont pas toujours être basées sur les mêmes domaines, puisqu'ici un animal, on va dire que le premier animal que j'ai dessiné, j'aurai fait quelque chose que je maîtrise et que je me suis mis donc 4, là, je ne marque pas le nombre de dessins, et qu'en aquarelle, j'arrive à 2, eh bien cette fois, j'arrive à une moyenne de 3. Donc, c'est un sentiment intéressant pour moi, de me dire : Ha! J'ai quand même progressé entre ces deux mois. C'est vraiment quelque chose à faire de façon personnelle, cela ne regarde pas les autres, les notes sont basées sur votre ressenti, et votre ressenti, c'est important. Vous pouvez aussi, à la fin d'une grosse séance de travail, ou à la fin de chaque mois, faire une liste strictement positive de vos réussites. C'est-à-dire que vous ne notez pas les progrès à réaliser, parce que ça, quelque part, vous vous le répétez de façon inconsciente, mais vous notez uniquement les choses que vous avez aimé faire, les choses où vous trouvez que vous avez progressé de façon notable. Par exemple, au mois de mai, eh bien je vais dire que j'ai réussi à faire des couleurs douces, et que d'habitude, c'est quelque chose qui me pose un problème. Et puis j'ai aussi réussi à maîtriser les mouvements du pinceau en travaillant dans une technique. etc.etc. Alors il ne sert à rien de mettre dans l'objectif que vous voulez dessiner de façon ressemblante, que vous voulez arriver à dessiner ce que vous voyez. Moi, j'ai des gens qui me contactent, pour des cours de dessins, ils me disent : Oui, je veux dessiner ce que je vois. Oui, d'accord, mais c'est un vaste programme et il y a des choses à comprendre avant. Pensez aussi à inclure dans vos objectifs, la copie. C'est-à-dire, partir d'une oeuvre, que vous trouvez, par exemple, sur internet, et dessiner un détail, segmenter, car la copie partielle, est quelque chose qui va vous donner confiance. La copie globale d'un tableau, d'une esquisse, d'une sculpture, tout ça, c'est difficile à faire. La moindre erreur, vous allez vous en vouloir. Par contre, la copie partielle est vraiment possible, et en travaillant juste sur un élément, eh bien vous allez pouvoir apprendre énormément. Et surtout mémorisez ce que vous avez appris en copiant afin que ce soit dans votre boîte à outils et que vous puissiez vous en servir dans vos propres dessins d'imagination. Il vous faut vraiment accepter que vos progrès vont être graduels, que l'on ne devient pas champion tout de suite, qu'il y a un entraînement, que la notion de dessin est quelque chose qui touche vraiment très très peu de gens, s'il n'y avait que les personnes douées qui dessinent ou qui soient professionnels, eh bien, il n'y aurait pas beaucoup de monde pour le marché. Non, la réalité c'est que vous allez progresser. Moi, j'ai progressé, j'ai encore beaucoup de progrès à faire, mais je n'oublie pas les progrès que j'ai fait. Alors, il faut vraiment garder une vision positive, malgré tout ce que votre coeur et votre tête peuvent vous raconter en vous auto critiquant.

Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Abordez les mécanismes du dessin qui sont à l'origine d'erreurs diverses lorsque l'on commence à pratiquer cette discipline artistique. Trouvez des solutions pour les éviter.

1h59 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :26 janv. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !