Gérer une commande client dans l'illustration

Savoir négocier et refuser

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez comment négocier face à un devis qui est contesté par le prospect. Le type d'échange est le gage d'une bonne collaboration.
04:35

Transcription

Parlons en détail de la négotiation. La négotiation, généralement, quand on a une name un petit peu artistique, c'est quelquechose qui nous fait froid dans le dos, et on ne sait pas très bien où on en est, on a la boussolle qui s'affole. C'est pourtant très important. Est-ce cela veut dire que vous allez devoir user de vos charmes pour travailler, non. Ce n'est pas ça, mais il va falloir se comporter de façon tout de même professionnelle et rentable pour vous, afin d'amasser un joli petit butin. N'oubliez pas d'ailleurs que certains clients peuvent être rusés comme un serpent et il va donc vous falloir être malins. Et endosser un costume de super-héros, pour que vous sentier que vous aller travailler dans une rentabilité de temps et artistique c'est à dire qu'à la fois le travail vous plait, mais en plus vous n'y allez pas consacrer un temps extraordinairement trop long. Alors, je vais d'abord vous montrer l'exemple d'une mauvaise négotiation. Je propose pour un travail, en ensemble d'illustrations, un devis à 1400€. «Ou lalalala, mais c'est trop cher», me dit mon client. J'ai quand même besoin d'argent, j'ai besoin de travailler, donc je fais une contre-proposition. «Alors, 1200€? --Aille, je ne peux pas». Vraiment, je sens bien que en face de moi, il y a un effort, mais, cette personne ne peut pas le faire. Alors je vais continuer ... «Et...1000€ ?--Si seulement je pouvais», me réponds mon client. Continuons... «Alors disons 850€.» -Parce que le projet m'intéresse vraiment Mais déjà vous êtes en train de baisser énormément votre prix de départ, et de vous rendre compte que ce travail, vous allez peut être être content de le faire les premiers jours, parce que vous allez pouvoir acheter à manger, mais, moi je vous garantis, qu'au bout de quelques semaines, si c'est un travail important, enfin - - vu le prix départ, ça peut pas être quelques semaines - Au bout de quelques heures, de quelques jours, vous allez vous en vouloir de descendre vos prix comme ça. Seulement voilà, la réponse du client: «J'aimerais mais, encore quelques efforts, s'il vous plait.» et c'est la fin des haricots, comme on dit si bien. Vous êtes en face de quelqu'un qui a bien l'habitude de négocier je pense, et pourquoi est-ce une mauvaise négociation? Une négociation, c'est un échange de propositions. C'est à dire que, à partir du moment où vous avez proposé un prix, la réponse du client, même s'il trouve que c'est trop cher, doit être argumenté par rapport à son budget. Pas par rapport au fait, que, «oh, vous les artistes, tout de suite, vous demandez des sommes extraordinaires!», (soit dit entre parenthèses, les 1400€, il les lâchera sans aucune hésitation pour un autre type de prestation), Alors, vous lui proposez 1400, et il doit vous dire, «cela dépasse mon budget, nous avons vraiment une enveloppe qui ne peut aller que jusqu'à 1200€», «Et encore, dans cette enveloppe, je dois inclure l'impression des cartes de visites», ou je ne sais pas quoi. A partir de ce moment là, vous pouvez faire une contre-proposition, en disant, «Bon alors 1400, OK, on oublie, on dit 1200...» peut-être nous arrivons à: «1100, mais dans ce cas là, telle et telle et telle étape du travail sont supprimés.» Ou bien, «ces dessins qui étaient en couleur vont être en noir et blanc». Ou bien, «avec un niveau de détail moindre». Ou bien aussi, «j'ai besoin, dans ce cas là, d'un mois en plus», parce que le travail vous intéresse, mais que simplement là, le travail est urgent ... et, vous voyez à un prix qui n'est pas intéressant. D'emblée, si votre devis, vous l'avez calculé à 1400€, et qu'en négociant, vous arrivez à 700€, ce n'est absolument pas professionnel. Cela veut dire que votre prix au départ était peut-être carrément fantaisiste. Ou que vous avez tenté le tout pour tout en demandant 2 fois plus que ce dont vous avez besoin. Vous avez le droit, si le client, à 1400€, vous dit «C'est trop cher, moi j'ai un budget de 300€, par exemple, vous refusez le travail, et puis c'est tout. Nous avons vu ici, comment négocier, n'hésitez pas à lire éventuellement des livres de vendeurs, des conseils pour les commerciaux, ou à trouver de la documentation là-dessus sur internet ou ailleurs, parce que cela fait partie aussi de votre travail. Vous n'avez pas tout le temps le béret de l'artiste, des fois vous devez mettre le chapeau du comptable et la casquette du commercial.

Gérer une commande client dans l'illustration

Maîtrisez la communication avec votre client et votre entreprise. Sachez étudier une demande, du devis au suivi, en passant par l'aspect émotionnel propre à ce métier.

1h51 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :13 janv. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !