Découvrir le cloud computing : Le stockage

Savoir définir la valeur

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Intéressez-vous de plus près à la définition de la valeur du stockage cloud et des arguments à donner à votre direction. Il s'agit de présenter le stockage cloud comme une alternative viable aux achats de matériels et de logiciels.
04:16

Transcription

Parlons un peu plus de la définition de la valeur du stockage cloud et des arguments à donner à votre direction pour le présenter comme une alternative viable aux achats matériels et logiciels. Regardez de près cette diapositive. Le problème des achats matériels et logiciels, c'est la capacité sous-exploitée. Nous devons anticiper nos besoins. Comme vous le savez, surtout si vous travaillez dans une grande société ou pour le compte d'un gouvernement, nous devons consacrer beaucoup de temps et d'énergie à l'acquisition de disques, à la gestion du stockage sur disque, aux réseaux de zone de stockage et autres composantes du stockage sur site. Nous devons prévoir la capacité requise. Ainsi, nous pouvons acheter la capacité requise dans deux ans dès maintenant pour éviter l'affreuse corvée de nous lancer dans un nouveau cycle d'acquisition plus tard. On se retrouve avec une capacité sous-exploitée qui traîne là, inactive. Il est fréquent de voir des centres de données tapissés de packs de disque qui n'ont pas été initialisés ou mis sous tension. Ils attendent d'être mis en ligne. Capacité gâchée, argent gâché, CAPEX gâchées. La notion de capacité fixe est vraiment dépassée. Le fait est que nous devons anticiper nos besoins, ce qui génère du gaspillage et signifie que nous investissons dans des choses qui ne procurent pas de valeur ajoutée à notre entreprise et qui finissent par affecter sa capacité à exploiter efficacement ses ressources IT. Il vaudrait mieux prendre la demande réelle, représentée par la ligne rouge qui monte vers la droite, et l'aligner directement sur la capacité. Au lieu de suivre des cycles d'approvisionnement bisannuels ou trisannuels en anticipant la demande, on tente d'aligner la demande réelle sur la capacité dont on dispose. Donc, place au cloud. Ceci est votre état actuel. Montrez ce graphique à votre direction pour illustrer le bilan actuel, comment l'argent est dépensé et ce qu'il faut corriger. Autre souci : les pics inattendus. C'est un vrai problème. Quand nous anticipons la demande, nous pouvons commettre des erreurs de jugement. Nous avons vu précédemment que le stockage cloud explose et que, s'il explose dans notre entreprise, si notre demande réelle dépasse notre capacité, nous sommes incapables de satisfaire les besoins de notre activité. Impossible de stocker. Nous atteignons un seuil en ce qui concerne le volume de données stockées sur site. Cela signifie plusieurs choses. Pour commencer, nous ratons des occasions, car nous ne sommes pas en mesure d'automatiser un processus ou de stocker des données, ce qui nuit à notre activité. L'informatique vise à répondre aux besoins de l'entreprise, or nous ne répondons pas aux besoins de l'entreprise car nous ne pouvons pas fournir la capacité requise pour stocker les données à traiter. Montrez aussi ce graphique à votre direction : si vous chiffrez le manque à gagner, les pertes financières, les problèmes stratégiques, la publicité négative et même la démoralisation du personnel, cela représentera une dépense considérable. Donc problème 1 : capacité sous-exploitée. Et problème 2 : pics inattendus. Ce sont les pics qui nous tuent. Quand on atteint des pics de capacité dans notre système, il s'agit de vues payantes ou de vues de la Bourse de New York, donc la capacité évolue avec le temps. Si vous mettez en place un suivi des performances pour vos systèmes de stockage ou vos systèmes de calcul, au fil du temps, vous verrez que les pics se manifestent à un moment précis de la journée. Nous pouvons exploiter 3 ou 4 % de la capacité d'un système donné, mais utiliser soudain 80 ou 90 % de sa capacité, voire arriver à court de capacité à un certain moment, lors de nos opérations mensuelles, lors de nos sauvegardes, lors du traitement des commandes clients ou lors d'une autre tâche particulière effectuée à un moment précis. Ces pics nous tuent parce que la demande de matériel et de logiciels dédiés monte en flèche à un certain moment de la journée et que, si nous ne pouvons pas y répondre, cela nuit à notre activité. Pour y répondre, nous allons devoir acheter bien plus afin de couvrir les pics et nous allons donc nous retrouver avec une capacité sous-exploitée la plupart du temps. Songez donc à présenter cette analyse de rentabilité à votre direction. Appréhendez vos inefficacités maintenant, sachant que le stockage cloud est géré de façon très inefficace quand on procède via des systèmes sur site. Il existe d'autres moyens d'exploiter du stockage cloud qui permettent de croître dans le cloud.

Découvrir le cloud computing : Le stockage

Découvrez les bases du stockage, notamment sa planification, sa budgétisation et sa sécurité, ainsi que trois cas d'utilisation abordant la journalisation et d'autres sous-systèmes de gestion du stockage.

1h09 (23 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
IT
Cloud Computing
Spécial abonnés
Date de parution :19 juin 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !