Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Revoir les notions de ce chapitre

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Avec votre formateur, et avant de passer à des outils plus complexes, faites le point sur les notions acquises dans ce chapitre.
06:28

Transcription

Pour clore ce chapitre concernant les outils et options accessoires de PowerPivot, j'aime bien faire un passage en revue de ce qui a été vu. D'abord, si on commence par l'onglet PowerPivot. On sait maintenant que le bouton Gérer qui est ici, permet d'aller dans le fenêtre PowerPivot. Le bouton Mesure, on se le garde pour plus tard, ce sont les formules DAX et un très vaste sujet. Les Indicateurs de performance clé, on le verra plus tard, même si c'est un sujet relativement bref. Ajouter au modèle de données, on a vu. Ça permet de prendre une table qui est dans une feuille Excel et de l'ajouter au modèle de données PowerPivot de ce même fichier Excel. Tout mettre à jour, ça met à jour tous les tableaux croisés dynamiques du fichier par rapport au modèle PowerPivot. Le bouton Détecter, je vous ai dit que je vous conseillais d'éviter de l'utiliser parce qu'il crée des liaisons automatiquement entre les tables. Je vais vous apprendre prochainement comment créer ces liaisons manuellement en aillant un contrôle total sur ces dernières. Le bouton Paramètres, je vous ai dit qu'il y a dedans des supports et diagnostics que l'on peut envoyer automatiquement à Microsoft. La Langue est la langue qu'on veut utiliser pour l'outil PowerPivot et la Catégorisation est si on veut que les catégories de colonnes que je vous ai montrées juste précédemment soient prises et mises à jour du web régulièrement. Ensuite, dans l'interface PowerPivot lui-même, dans l'onglet Accueil, tout ce qui est presse-papier, on a vu. Cela permet de copier et coller des données pour les mettre dans une table statique PowerPivot. Obtenir des données externes, on a parcouru chacun de ces boutons, mais on n'a pas pratiqué tous les types de données. On a vu que dans Connexions existantes, il y avait l'option importante de pouvoir changer la source de données, au cas où les fichiers seraient déplacés ou renommés, où même, les serveurs seraient déplacés ou renommés. Actualiser, on l'a vu. Aussi bien Actualiser que Actualiser tout. Tableaux croisé dynamiques, on l'a déjà pratiqué deux fois, on n'a pas vu toutes les options qu'il y a dedans. La Mise en forme, on a tout vu. C'est-à-dire comment dire que des données sont des données de type dat, comment la date doit s'afficher, est-ce que c'est du pourcentage, est-ce que c'est du numéraire, quel symbole numéraire, est-ce qu'on veut un séparateur de milliers et ainsi de suite. Le Trier et filter, on a vu les options de tri, le fait de pouvoir, ici, supprimer ou réinitialiser le tri, effacer tous les filtres de toutes les colonnes et également, de pouvoir choisir un tri par colonne spécifique pour le tableau croisé dynamique. On a vu que Trouver n'était pas un outil de recherche normal parce qu'en fait, il permet de trouver les colonnes. Ensuite, Somme automatique, on avait vu que ça ne permettait de faire des statistiques que dans la partie inférieure des tables, c'est-à-dire la partie qui était ici. Le Créer un KPI, on reviendra dessus plus tard. La Vue de données, on sait ce que s'est, c'est ça. La Vue de diagramme, on sait que c'est avec les tables, on voit les liaisons et aussi d'ailleurs, les synonymes. Afficher les éléments masqués, on sait que c'est pour les colonnes ou voire même les tables qu'on a masquées en faisant un clic-droit ici, Masquer dans les outils clients pour les tables, soit dans les colonnes en faisant un clic-droit, Masquer dans les outils clients. La Zone de calcul masque simplement la zone en bas où l'on voit les mesures implicites ou les agrégats statistiques. Dans Conception, on a vu toutes les options relatives à l'ajout/suppression/figer et largeur des colonnes. Tout ce qui est Calculs, Relations, on n'a pas encore vu. Ce sera pour des chapitres d'après et surtout aussi, pour le chapitre qui suit. Proprités de la table, on l'a vu. C'est au cas où on veut changer le choix des colonnes que l'on importe par rapport à la source. Je vous ai déjà dit que cet outil avait des problèmes actuellement avec Excel 2016. Marquer en tant que table de dates et Table de dates, on le verra après. Les boutons Annuler, Rétablir ne servent quasiment à rien parce que, de toute façon, ils se trouvent déjà ici sur la barre d'accès rapide. On a le bouton Enregistrer qui enregistre aussi le fichier Excel qui est derrière. Et le bouton qui permet de revenir à Excel. Dans Avancé, on a ici Créer et gérer les perspectives, je vous rappelle que ça permet d'afficher ou masquer certaines tables et dans la fenêtre PowerPivot, et également, lorsqu'on fait des tableaux croisés dynamiques, mais à condition que le fichier soit publié avec SharePoint. Afficher les mesures implicites s'affichent ici en bas et ce sont les statistiques qui sont affichées dans le tableau croisé dynamique mais je vous avais dit, et ça on ne le pratiquera pas, qu'on peut également utiliser les mesures implicites dans des fonctions DAX. Le Synthétiser par, c'est quand on choisit une colonne et un type de statistique, c'est le type de statistique qui sera intégré par défaut dans le tableau croisé dynamique, relativement à la colonne choisie. Champ par défaut défini, c'est relatif à PowerView. Si nos collègues double-cliquent sur une table qui se trouve dans le volet à droite de PowerView, les données sont automatiquement ajoutées en tant que tables dans la zone PowerView. Comportement des tables ici, c'est à nouveau pour PowerVIew, si on ajoute des galeries d'images pour qu'ils sachent quelle image doit être associée à quelle information et, éventuellement, quelle est la colonne-clé qui permet d'identifier de manière unique une ligne de notre table. Catégorie de données, ça, c'est, premièrement, pour publier sur Azure, vos modèles de données PowerPivot. Certes, on n'a pas pratiqué la publication Azure parce que ça sort du contexte de cette formation et également, on a vu que pour les latitudes-longitudes, les villes ou même les pays (mais on ne l'a pas pratiqué), il est important de définir ce qui est ville, pays, latitude ou longitude afin que PowerView détecte automatiquement que ces colonnes vont lui permettre de faire des géostatistiques comme on l'avait vu ici, sur cette carte. Enfin, le dernier, les Synonymes. Je vous avais dit que c'était utile pour PowerBI desktop, pour ceux qui créent des rapports qui se génèrent automatiquement en langage naturel, lorsqu'on tape sur le clavier une demande à Power BI desktop en utilisant un langage presque humain et il va nous générer des dizaines, voire des centaines de modèles de rapports déjà tout fait, par rapport aux données qu'on lui aura fournies. Cette vidéo vous permet de voir qu'on a presque vu 80% des boutons mais, par contre, au niveau des fonctions DAX et des formules, comme il y en a 180, si on ramène ça au nombre total de possibilités, on n'a vu que, peut-être, 10 à 20%. Si on se focalise sur les boutons, on est déjà à peu près à 80%, ce qui est excellent.

Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Abordez l'analyse de données avec Excel et Power Pivot. Importez des données de différentes sources, créez des mesures et des indicateurs de performance clés intégrés, etc.

3h27 (33 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :8 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !