Exchange Server 2016 : La conception et la mise en œuvre

Restaurer à un autre emplacement

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à restaurer la base de données sur un autre emplacement. Ainsi, vous pourrez tester la sauvegarde et vérifier qu'elle est parfaitement opérationnelle.
08:54

Transcription

Dans cette vidéo, vous allez apprendre à restaurer une sauvegarde qui a été préalablement faite, bien sûr, dans un emplacement qui n’est pas l’emplacement d’origine, parce que vous ne voulez pas prendre le risque d’écraser des données qui sont vivantes et qui sont présentes. Alors pour restaurer à un autre emplacement puisque ça s’appelle comme ça, vous allez tout simplement restaurer la base de données BDD-VIP sur laquelle vous avez fait la sauvegarde. Vous allez envoyer un message. Pour cela, vous allez donc créer du contenu supplémentaire. Je vais basculer sur le DC qui me sert de client tout simplement. Voilà, et sur le DC, je vais me connecter avec le compte par exemple d’Alice, très bien. Parfait, et je vais créer un nouveau courrier, que je vais envoyer par exemple à l’administrateur. Et je vais mettre Message envoyé APRES la sauvegarde mais AVANT la restauration. Message envoyé APRES la sauvegarde mais AVANT la restauration. Ça me parait bien. Je vais l’envoyer. Très bien. Une fois que j’ai envoyé ce message, je vais maintenant restaurer les bases de données. Pour cela, je rebascule sur le SRV10, j’ouvre le gestionnaire de serveur, Outil ► Sauvegarde Windows Server. Je patiente un tout petit peu. Il faut qu’il lise les informations qui sont stockés sous forme de catalogue, et là je demande à récupérer. J’ai un assistant qui s’ouvre, Suivant. Donc dans la fenêtre ici je vais sélectionner ma sauvegarde, Suivant. J’ai fait qu’une seule sauvegarde. Et là je vais sélectionner Applications ► Suivant. Alors, il est important de noter que si l’option Applications ne peut pas être sélectionnée, cela indique que la sauvegarde a été faite au niveau du dossier, et non au niveau du volume. Si vous avez bien fait la sauvegarde tel que je vous l’ai montré, il n’y a aucun souci. Sinon je vous invite à vous reporter à la vidéo concernée. Vous cliquez sur Suivant. Et là évidemment vous allez indiquer Restaurer à un autre emplacement. Donc vous cliquez sur le bouton Parcourir, ici, et là vous allez tout simplement sur F, et vous allez créer un nouveau dossier, que vous appelez BDD-RECUP01. Voilà, OK. Vous faites Suivant. Et maintenant, vous allez cliquer sur Récupérer, et vous patientez un petit peu. En fait, la restauration est très rapide. Vous cliquez sur Fermer. On peut aller vérifier sur F que vous avez bien du contenu dans BDD-RECUP01. Ça a l’air de bien se présenter. Effectivement ça se présente plutôt bien. Maintenant vous devez finaliser la restauration. C’est-à-dire que, la restauration est faite dans un état qui n’est pas complet, parce que c’est une simple récupération de fichiers. Pour cela, vous allez utiliser un utilitaire qui s’appelle ESEUTIL et qui est livré avec Windows. Donc vous allez tout simplement ouvrir une invite de commandes en tant qu’administrateur. Ici je vais effacer tout ça, et là je vais taper simplement ESEUTIL et je fais Entrer. Et là vous avez effectivement toutes les options qui sont présentes d’ESEUTIL. Donc là, c’était juste pour vous montrer que l’outil existait, ainsi que les différentes opérations. Je fais ctrl+c, et je vais retaper une commande un peu plus complète que je vais vous expliquez. Je vais coller la syntaxe précise, que je vais vous expliquer, de la commande Effectivement, ça parait un peu long comme ça, mais ça va se comprendre très vite. Le slash /R, vous permet de faire ce qu’on appelle une récupération douce. Concrètement, ce commutateur va permettre de rejouer les fichiers journaux, donc vous allez récupérer tous les emails qui ont été envoyés depuis la dernière sauvegarde. Le E00 est l’identifiant interne de la base. Si vous regardez ici, vous voyez effectivement que vous avez des identifiants E00 qui débutent à chaque fois le nom des fichiers. Sauf pour ce... le fichier ODB qui est un cas un petit peu à part. Mais pour le reste, on a bien les E00 partout. Ensuite vous avez le commutateur /L, en fait qui indique tout simplement le chemin des fichiers journaux. J’ai simplement copié ici tout le chemin qui se trouve ici. Et enfin, vous avez le slash /S qui indique où se trouve le fichier chk, que je vais vous montrer d’ailleurs. Ce fichier chk est un fichier important, car il contient précisément l’information sur le dernier fichier journal, donc le .log, dont les données ont été écrites dans le fichier edb. Je vais maintenant vérifier l’état de la base. Donc pour ça, je vais effacer cet écran, je vais me positionner sur F : et je vais d’ailleurs copier le chemin en entier. Ça m’évitera à chaque fois de taper tout le chemin, ça sera plus clair. Je vais sur F : et en fait ce que je veux c’est simplement vérifier ce fichier-là. Donc je le copie-colle et je fais ESEUTIL/MH et là je colle tout simplement le nom du fichier. Je fais Entrée, il y a beaucoup de messages qui défilent mais en fait celui qui m’intéresse il est quasiment tout en haut. Je remonte, je remonte, je remonte, je remonte, et voilà il me dit justement l’état est Dirty Shutdown c’est-à-dire que l’état n’est pas propre tout simplement. Donc je vais réparer cet état, et pour cela je vais taper une dernière commande qui est ESEUTIL cette fois-ci slash /P, N’ayez pas peur, vous allez avoir un gros message d’avertissement mais ce n’est pas grave. C’est vraiment un avertissement, c’est un warning. Il vous dit, attention vous ne devez réparer que les bases sur lesquelles vous pouvez éventuellement perdre des données. Ici je vais dire oui. Je vais quand même valider, sachant qu'il est effectivement possible que vous ayez une perte de données, mais si la base n’est pas véritablement corrompue, ce qui est le cas notamment quand vous faites une restauration, ça ne posera pas de problèmes. Je refais un test, et là je devrais être notamment dans l’état Clean Shutdown. Je vais vérifier. Clean Shutdown. Voilà ça c’est bien. Donc du coup maintenant, c’est parfait, je peux lancer à nouveau mon client sur mon DC, et normalement je devrais avoir récupéré toutes mes données y compris celles que j’avais envoyées après la sauvegarde. On va vérifier si c’est le cas, notamment dans Éléments envoyés, j’ai bien Message envoyé APRES la sauvegarde mais AVANT la restauration. Donc cela a parfaitement bien fonctionné. En résumé, dans cette vidéo, vous avez restauré les bases de données avec Sauvegarde Windows Server, sur un autre emplacement.

Exchange Server 2016 : La conception et la mise en œuvre

Préparez l'environnement d'accueil d'Exchange Server 2016. Procédez ensuite à la finalisation de son installation, protégez les données et augmentez la disponibilité de celles-ci.

2h56 (31 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :23 août 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !