Linux : Les disques et le stockage

Résoudre les problèmes de nomenclature

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Changer le nom des disques entraîne parfois des complications. Ici, vous saurez comment résoudre les problèmes de nomenclature de disques.
04:37

Transcription

Le problème que je vais rencontrer à partir de ce moment-là, c'est que rien ne va me garantir que je vais toujours avoir le même ordre de détection de mes disques durs. Pourquoi c'est un problème ? Si je fais mon fdisk - l, mon disque dur sda, c'est mon disque dur qui contient le système, donc la première partition sda1 c'est la première partition du disque sda. sdb1 c'est une partition sur un disque dur qui est formaté en MBR et qui contient pour le moment, rien. J'ai rien mis dedans mais je l'ai monté dans mon répertoire ch export. Et sdc1 qui est sur le disque de 2To, qui contient une partition au format GPT, lui contient le code source du noyau Linux. Le problème que je vais rencontrer c'est : qui va être détecté en tant que sda ? Qui va être détecté en tant que sdb ? Qui va être détecté en tant que sdc ? C'est en fonction, lors du boot, de l'ordre de détection du matériel pendant la phase de démarrage. Et cet ordre-là va dépendre de l'architecture de la carte mère et peut varier en fonction des paramètres extérieurs. Qu'est-ce que j'appelle paramètre extérieurs ? C'est que si je branche un clé USB avant de redémarrer la machine, il est possible que ma clé USB soit alors détectée en tant que sdb à la place de mon disque de 500G. Dans ce cas-là, mon disque sdb serait ma clé USB de 16Go par exemple. Du coup, mon sdc1 il deviendrait sdd1. Ça veut dire qu'en fonction des manipulations que je fais sur la machine, rien ne me garantit que sdb ce sera toujours le disque de 500Go et que sdc ça sera toujours le disque de 2To. Ça peut être inversé ou ils peuvent être décalés avec d'autres périphériques. Donc quand je fais mon mount/dev/sdc1 pour le monter dans le répertoire /partage, ça, ça ne marchera que si sdc1 est bien mon disque de 2To. Ça ne marcherait pas si c'est un autre. Parce que ce ne sera pas la partition que je souhaite monter dans /partage. Comment est-ce que je vais m'en sortir ? Je vais m'en sortir parce que j'ai un élément qui va être sur ma partition sdc1, sdb1, bref sur toutes les partitions que j'aurais formatées, sur lesquelles j'aurais créé un système de fichiers qui va me permettre de les distinguer. Alors je vais effacer ça. Et ce paramètre-là, c'est quoi ? C'est un UID, un numéro unique. Pour la partition sdc1, /dev/sdc1. C'est donc une partition en XFS, comme on l'avait vu. Donc la commande que je vais manipuler, c'est la commande xfs_ admin-u pour visualiser le numéro UID de /dev/sdc1. Donc là il m'affiche le numéro UID. Ce numéro est créé pendant le formatage de la partition, pendant la création du système de fichiers. Et il ne va plus varier. Et cette fois, au lieu de dire je monte la partition sdc1, il suffira que je dise : je monte la partition dont l'UID est égal à cette valeur-là. Qu'est-ce qu'il va faire ? Il va scanner toutes les partitions du système et il montera dans le répertoire /partage la partition correspondant à cet UID-là. Du coup, d'un démarrage sur l'autre, j'aurai bien un comportement qui va être persistant, cohérent. Je ne changerai pas de partition. Si mon disque sdc1 est alors détecté en tant que sdb1 ou sdd1 ou sde1 en fonction des autres périphériques qui sont branchés, ma partition aura toujours cet UID-là. Elle sera toujours la seule dans le système a avoir cet UID-là. Donc c'est le xfs_admin-u pour vérifier sur une partition au format XFS. Pour la partition au format ext4 ou ext3, ça marcherait pareil, je fais un tune2fs - l de /dev/sdd1 qui est la partition qu'on avait formatée en ext4. Si je fais ça, que je remonte un peu, je vois que j'ai un UID ici qui est également renseigné. L'UID de la partition sdc1, donc XSF n'est pas le même que celui de la partition sdb1. Donc au lieu de dire ma partition c'est sdb1 ou sdc1 ou sdd1 ou etc, je dirai ma partition, c'est celle qui a l'UID numéro tant. Et ça, ça va donc me permettre de ne pas être perturbé par les réorganisations matérielles qu'on pourra avoir ou par les changements dans l'ordre de détection du matériel.

Linux : Les disques et le stockage

Initiez-vous à la gestion des volumes de stockage sous Linux. Abordez les notions de fichier et de partitionnement de disques, découvrez les systèmes RAID, etc.

2h28 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :25 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !