Gérer les problèmes de performance de ses employés

Résister aux terreurs

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Gérer les employés qui braillent ou qui intimident compte parmi vos tâches les plus importantes. Vous devez savoir gérer les émotions négatives extrêmes nuisant vite à votre équipe, et parfois durablement.
04:28

Transcription

Dans un contexte émotionnel exacerbé au travail, les réactions des employés sont généralement improductives, soit ils se renferment pour ignorer ce qui se passe, soit ils éclatent, ce qui envenime la situation. Gérer les employés qui braillent ou intimident compte parmi vos tâches les plus importantes car il génère des émotions négatives extrêmes nuisant vite, parfois durablement à votre équipe. Je parle ici de piques de crainte, de dégoût et de colère. Voilà les sentiments qu'inspirent les braillards et les terreurs. Permettez-moi de distinguer ces deux types. Certes, ils sont tous deux hautement toxiques mais pas dans les mêmes portions. D'abord, les braillards occasionnels. Il s'agit de ceux qui se dominent mal et crient s'ils se sentent menacés ou insultés, aussi bien dans votre bureau qu'en pleine réunion. Ils haussent le ton et parlent plus vite souvent en employant un langage déplacé. Toutefois, cela s'arrête là, après un accès émotionnel. Ils se reprennent à peu près une fois ce soudain éclat passé. Ils causent des dégâts restreints, ils ne sont pas mal intentionnés, ils ne harcèlent pas les autres en continu et ne sont souvent pas conscients que leurs éclats posent problème. Comme il s'agit d'une attitude inacceptable, un simple entretien ne suffit pas. Optez directement pour une intervention. Pour les braillards, préférez l'approche officieuse. Votre braillard s'appelle Léonard, ni appel, ni e-mail. Allez lui demander discrètement de passer dans votre bureau à une heure donnée. Quand il arrive, dites : « Léonard, pourriez-vous fermer la porte ? Asseyez-vous ! Léonard, je vais aller droit au but. Vous êtes un élément-clé de l'équipe et je ne veux pas que cela change, c'est pourquoi vous devez cesser de faire des éclats. Vous avez un comportement de ce genre par semaine ces temps-ci. Tout d'abord, avez-vous conscience de cela ? Ensuite, est-ce que tout va bien pour vous ? Je ne sais pas si quelque chose en dehors du travail vous perturbe ou si c'est une question de personnalité. Qu'en pensez-vous ? » En procédant ainsi, qu'un facteur externe ou sa personnalité soit en jeu, vous en saurez davantage et vous lui signifierez clairement que tout futur éclat est déconseillé. Les terreurs ont un profil tout à fait différent. Il s'agit d'employés qui ont des comportements tout comme les braillards mais plus fréquents. Ils n'en restent pas là. Ils cherchent à dévaloriser ou insulter, faire indûment pression et entacher la réputation de leurs collègues. Ils agissent ainsi en permanence, c'est dans leurs personnalités. Quand vous repérez une terreur, n'attendez pas, intervenez immédiatement. Ne cherchez pas à observer de tendances comme d'habitude. Si vous avez connaissance d'un cas d'intimidation, agissez sans délai. Je vous recommande l'approche officieuse avec possibilité de l'officialiser à la volée. Voici Marion qui se distingue dans l'intimidation. Allez lui demander de passer vous voir de préférence tout de suite. Mieux vaut ne pas attendre si possible sinon la terreur a le temps de limiter les dégâts et sa victime peut prendre du recul et finir par lui trouver des excuses relativisant son attitude. Commencez ainsi : « Marion, tout à l'heure, je vous ai entendu parler à Jean. Je dis 'parler' mais en fait vous hurliez des jurons et dévalorisiez son travail devant les autres. Je vais vous donner une chance de vous expliquer mais laissez-moi vous dire que ce genre d'attitude est inacceptable, je ne le tolèrerai pas et s'ils perdurent, vous en regretterez les conséquences. Alors, expliquez-moi tout. » Si elle a une bonne raison, très bien, votre entretien suffit accompagné de nouvelles attentes claires en matière d'attitude, notamment des excuses à Jean. Mais généralement, cette attitude n'est pas justifiable et nécessite au bas mot d'infliger officiellement un blâme. Même les bons éléments sont sujets aux émotions négatives, c'est la contrepartie des échéances et du stress. N'envenimez pas la situation plus que nécessaire en tolérant des braillards, voire de vraies terreurs. Intervenez rapidement pour redonner à votre équipe l'environnement positif qu'elle mérite.

Gérer les problèmes de performance de ses employés

Comprenez les problèmes de performance de vos employés. Gérez vos employés difficiles, améliorez vos interactions avec eux et faites changer durablement votre équipe.

1h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :27 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !