Gérer les problèmes de performance de ses employés

Réorienter les stratèges

Testez gratuitement nos 1326 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les stratégies ont leur place au travail et ne sont pas toutes négatives. Parfois, les manœuvres stratégiques sont le lot de toute équipe mais elles peuvent lui nuire. Découvrez une approche permettant de maîtriser proactivement ces tendances.
04:34

Transcription

Les stratégies ont leur place au travail. Les humains peuvent se monter égoïstes et capables de diverses attitudes déplacées. Par ailleurs, les stratégies ne sont pas toutes négatives. Par exemple, choisir un cheval de bataille ou rendre un service moral sont deux types de stratégies plutôt intelligentes. En dehors de ces cas, il est utile d’aborder les stratégies abusives ou néfastes qui sont légions sur le lieu de travail. Si vous voyez l’un de vos employés se livrer à des manœuvres stratégiques, il est temps d’agir. Faites attention aux cas suivants. Un : les attitudes dictatoriales. Je parle ici d’un style relationnel qui exclut tout désaccord ou dialogue. C’est une forme d’intimidation. Ce manque de respect tue la confiance et ne peut être toléré. Deux : les ambitions personnelles. Par exemple, les décisions prises avec une idée derrière la tête. Ainsi, vous pouvez voir un stratège recruter uniquement des amis ou des personnes qu’il pense contrôler. Trois : les associés stratégiques. Il s’agit des employés qui unissent leurs forces dans l’unique but d’éliminer une tierce partie. C’est le cas quand deux services se promeuvent mutuellement aux dépens d’un troisième pour obtenir davantage de budgets. Quatre : les classiques velléités impériales. Quand un responsable accroît son budget et ses effectifs parce qu’il pense davantage s’imposer s’il est responsable de plus de fonds et d’employés. Cinq : la subtile tactique du contrôle des réunions. Les stratèges les plus zélés aiment contrôler la participation aux réunions et les ordres du jour. Si cela leur permet de faire tourner le débat à leur avantage, ils inviteront des participants inattendus aux réunions et dévieront de l’ordre du jour. Dernière attitude peu recommandable : la trahison. Quand un employé fait croire à un collègue qu’il a quelque chose alors que c’est faux. Par exemple, vous assurez à un collègue que s’il soulève une objection aux réunions, vous le soutiendrez publiquement. Mais le moment venu, vous gardez le silence. Confrontés à ces attitudes, les autres se sentent discriminés et inappréciés. Les risques de détachement émotionnel, de rotation du personnel ou de sabotage augmentent. Voici comment réagir face à ces tendances. Sachez qu’il est parfois dur d’évaluer une situation. Vous identifiez une attitude mais faute de plus de contextes, vous ignorez sa réelle intention. Il est donc conseillé de commencer par un entretien informatif avant toute intervention. Trouvez le lieu et l’horaire adéquats pour discuter en privé. Votre stratège s’appelle Rémi. Commencez par dire : « Rémi, peut-être que je me trompe mais la dynamique qui régnait en réunion hier semble devenir une constante. On dirait que vous et Ryan vous ingéniez sans cesse à démolir Christine et son équipe. Je suis sûr que d’autres que moi sentent cette sorte d’alliance entre vous et Ryan. Attention ! Je ne vous accuse pas de manœuvre stratégique. C’est le chef et le « coach » qui vous parle. Je vous dis que vos collègues estiment que vous êtes bien trop proche de Ryan au point qu’ils remettent en cause vos décisions. Rassurez-vous, j’en parlerai aussi à Ryan dans quelques minutes. Saviez-vous que d’autres personnes que Christine avaient cette opinion ? » Écoutez attentivement l’explication de Rémi, qu’elle paraisse plausible ou non. Puisque c’est votre premier entretien sur le sujet, vous devrez l’accepter. Puis poursuivez : « d’accord, je comprends. Je défends la culture de notre équipe. Alors si je perçois certaines stratégies, je crains qu’elles ne suscitent méfiance, baisse de moral et rotation du personnel. Je vous remercie de vos précisions. » Puis faites pareil avec Ryan. À la prochaine réunion, évoquez au débotté la culture actuelle de l’équipe et l’idéal vers lequel vous souhaiteriez tendre. Ne mentionnez pas vos entretiens avec Rémi et Ryan présents dans la salle mais dites que vous avez ressenti un certain essoufflement des débats de votre équipe en réunion. Il est possible que quelqu’un pense que vous parlez en fait de Rémi et Ryan mais c’est inévitable. En résumé, en deux séances de « coaching » et une réunion d’équipe, vous avez mis en garde deux stratèges potentiels. Les manœuvres stratégiques sont le lot de toute équipe mais elles peuvent lui nuire à force. Suivez une approche du genre que nous venons d’étudier pour maitriser proactivement ces tendances.

Gérer les problèmes de performance de ses employés

Comprenez les problèmes de performance de vos employés. Gérez vos employés difficiles, améliorez vos interactions avec eux et faites changer durablement votre équipe.

1h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :27 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !